Jâbir Sohovaget, de l’art au service du rappel

Par Al-Kanz

Permettre au croyant de se souvenir de Dieu, c’est la démarche artistique de Jâbir depuis plusieurs années.

jabir  squelette qui prie 3

Vous l’avez remarqué. Nous aimons mettre en avant l’initiative et l’esprit d’entreprise. C’est d’ailleurs, pour l’anecdote, ce qui a a mené à la création du blog en octobre 2006. En islam, le croyant ne se contente pas de croire. Il croit et « accomplit les bonnes oeuvres », nous rappelle à maintes reprises le Coran.

Le croyant ne se tourne jamais les pouces. Il agit, il prend des initiatives, il entreprend, il change le monde pour le rendre meilleur et n’attend pas que tout lui arrive sur un plateau.

Sept ans après avoir le lancement de ce blog, la même volonté nous motive. D’où du reste « la e-boutique du week-end », rubrique dans laquelle nous essayons de mettre en lumière un commerce en ligne découvert au gré du surf. Ou encore les articles consacrés aux initiatives associatives qui nous touchent et/ou qu’il nous paraît important de répliquer un peu partout en France, voire à l’étranger.

Aujourd’hui, nous vous présentons Jâbir, pas vraiment entrepreneur, mais plutôt artiste. Si vous nous lisez depuis quelques années, la vidéo suivante, que nous avions postée voilà deux ou trois ans – si quelqu’un retrouve le lien du billet qu’il nous fasse signe ^_^ – devrait vous dire quelque chose.

Cette vidéo nous plaît. Mais Jabir réalise aussi des tableaux, qu’il essaie de commercialiser pour pouvoir en vivre, avec une constante : un rappel au retour à Allah. Ci-dessous : « Allah n’accepte pas la prière après la mort. »

jabir  squelette qui prie

jabir  squelette qui prie 2

Plus gaies qu’un rappel sur la mort, la majorité des créations graphiques de Jâbir porte sur un détournement des objets du quotidien avec systématiquement le nom d’Allah et de son Prophète (paix et bénédiction sur lui). Exemples.

Jabir montre

tapis en voyage

Comme toujours dans l’art, on aime ou on n’aime pas. Pour découvrir l’ensemble des travaux de Jâbir, rendez-vous sur son site Internet : http://www.sohovaget.com. Et si vous aimez, passez-lui donc commande. Jâbir peine à développer son activité. L’achat de plusieurs des ses créations lui permettra d’y arriver. On peut par ailleurs penser à une collaboration avec une e-boutique en ligne qui permettrait précisément de trouver les fonds nécessaires à la production de ses oeuvres. Jâbir nous confiait récemment avoir besoin d’argent pour produire ses oeuvres « sur différents supports, toiles en priorité, plastiques, aluminium, etc. » Ajoutons que Jâbir est aussi à la recherche d’un imprimeur. Si vous en êtes…

A votre bon coeur.



Soutenez Al-Kanz, téléchargez l'application sur votre smartphone.

Téléchargez l'application Al-Kanz dans l'Apple store Téléchargez l'application Al-Kanz pour Android

Vos réactions (4 commentaires)

  1. Fatouma[GT-I8190]    

    c’est génial masha allah. Que Dieu t’aide.

    1
  2. Mouhammad[GT-S5839i]    

    Bientôt les 7ans de Al Kanz.org!!!
    Je me rappel encore l’ancienne version, mdr!

    Barraka’Llah oufik pour cet excellent travail utile et agréable.

    Wa salam.

    2
  3. abouAmina    

    Assalamu aleikoum,

    baraka allah fikoum…bon travail akhi Jabir…bonne continuation!

    3
  4. Darwa Graphic[GT-I9000]    

    Salamou alikum,

    Bonne continuation akhi Jabir !
    Qu ALLAH vous facilite :-)

    4

Écrivez votre commentaire

Indiquez une adresse de messagerie existante. Elle ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 caractères sur les 1 000 autorisés

Sites Partenaires : Fisabilik | Oumzaza | Al-Kanz Consulting | Muslimpress
FERMER
CLOSE