Claude Askolovitch : « L’islamophobie sent la sueur aigre »

Par Al-Kanz

Claude Askolovitch publie aujourd’hui un livre dans lequel il discute de l’islamophobie actuelle en France. Il est déjà la cible d’attaques tendancieuses.

Claude Askolovitch est ce journaliste qui dans le souvenir collectif musulman a débattu il y a une dizaine d’années – en 2003 sur France 2 dans une émission de Thierry Ardisson – avec Tariq Ramadan qu’il accusait d’avoir écrit une tribune antisémite.

A la différence des BHL, Finkielkraut et autres Glucksmann qui trouvèrent dans cet article l’occasion rêvée de tuer médiatiquement l’intellectuel suisse, Askolovitch soutenait cette accusation de façon argumentée. Dix ans après, le journaliste n’a pas changé d’avis. L’article en question n’était pas antisémite. Askolovitch se trompe, mais passons.

Les éradicateurs outrés

Dix ans plus tard, il publie un livre sur les musulmans de France, un livre qui avant même sa sortie en librairie à déjà fait vomir dans certaines rédactions. Maurice Szafran et Eric Conan du magazine Marianne n’ont pas hésité à comparer l’ouvrage avec… Rivarol, journal ultraraciste, antisémite notoire, dont le directeur déteste… Marine Le Pen jugée trop light.

Lundi, spécialiste de l’éducation, Natacha Polony, dans une chronique aussi malhonnête qu’outrancière publiée dans le Figaro – hébergeur de l’islamopathe Yvan Rioufol, – a choisi la caricature alarmiste : ce livre serait le livre d’un juif (elle le précise…) qui haïrait la France au point d’en prédire la destruction par les salafistes. Le propos est évidemment imbécile. Natacha Polony n’est pourtant pas une idiote. Elle dévoile en réalité sa volonté éradicatrice d’interdire aux musulmans de bénéficier de la liberté religieuse que la constitution française protège. Les dernières lignes de cette chronique sont du reste éclairantes :

« Quitte à oublier tous les musulmans laïcs, qui vivent leur foi en privé et considèrent les règles de la République comme libératrices. Quitte, surtout à donner raison à tous ce qui à l’extrême droite, prétendent que les musulmans ne peuvent pas ne veulent pas s’intégrer. »

Du mensonge et de la laïcité

Une fois encore, Natacha Polony n’est pas une idiote. Elle sait précisément que la laïcité française non seulement n’interdit pas, mais surtout autorise pleinement la manifestation publique de sa foi, la laïcité autorise l’expression publique de la religion. Elle la restreint uniquement dans le service public et seulement pour les agents et non les usagers. Dieu merci, nous sommes en France et non par exemple dans l’Algérie des années 90 ni l’Egypte de Moubarak ni encore dans la Syrie des Al-Assad : la ligne que défend Natacha Polony est celle des généraux algériens, celle des éradicateurs qui ont mené à la tragédie algérienne de la décennie noire. Les fantasmes de Polony ne dépasseront pas sa plume.

claude askolovitch nos mals-aimés

La journaliste est peut-être pourtant sincère dans son laïcisme éradicateur et pas nécessairement d’une islamophobie névrosée comme peut l’être son confrère Rioufol. Ce qui doit inquiéter, c’est qu’elle se permet parce qu’elle se sait lue sinon de mentir de s’arranger avec la réalité : d’abord abusant du principe de laïcité, ensuite en mentant ouvertement sur l’ouvrage d’Askolovitch.

Le lendemain, c’est au tour de Marc-Olivier Fogiel de discuter du livre en présence de l’auteur. Il lui reprochera d’avoir écrit que « la France sent la sueur aigre ». Pas tout à fait. Voici la citation exacte.

« L’islamophobie n’est pas arrogante mais apeurée, une idéologie pour vaincus d’avance ; elle intègre une défaite à venir, la certitude d’être submergé ; elle sent la sueur aigre, mais parfois autre chose aussi : l’espoir déçu d’une vie meilleure, où tous se ressembleraient, et même une radicalité chic et esthétique. »

Nos mals-aimés: Ces musulmans dont la France ne veut pas, page 23.

Ci-après l’interview sur RTL.

Au-delà de l’islam, le blasphème d’Askolovitch

Une chose est certaine : ce livre va beaucoup déranger. En France, on ne discute pas des musulmans sans prendre soin de les égratigner au passage pour montrer patte blanche tout en louant le plus possible le dieu République. Dans cet ouvrage, Claude Askolovitch commet le crime de lèse-laïcisme en défendant l’idée qu’il serait temps de cesser de s’en prendre aux musulmans pratiquants. Il ébranle ensuite la doxa médiatico-politique qui criminalise toute discussion sur le caractère absolue de la République : la Belgique, le Royaume-Uni ou le Danemark ne sont pas républicains. Se dire royaliste dans ces pays et contre la république relèverait de l’opinion politique. Qui en France peut se dire contre la République, c’est-à-dire le régime républicain sans être immédiatement étrillé ? Dans Nos Mal-Aimés, le républicain journaliste ose la critique, donc le blasphème.

On peut détester Claude Askolovitch parce qu’il n’aime pas Tariq Ramadan et le dit ou parce qu’il adulait jadis, entre autres bêtises, Fourest et sa compagne – il s’est repenti depuis. D’aucuns doutent de sa sincérité et de ses intentions, par définition cachée. Le doute est permis, les reproches aussi. En revanche, on doit lui reconnaître un courage : celui d’être le seul journaliste en vue à avoir très clairement à une heure de grande écoute sur Europe 1, alors que les médias dans leur ensemble criaient avec les loups ou lui servait la soupe, a s’être opposé frontalement à Marine Le Pen lorsque, pour salir les musulmans, elle affirmait sur toutes les antennes qu’une viande halal touchée par un non-musulman devenait non-halal.

De deux choses l’une, soit les médias vont se saisir de l’occasion pour discuter des questions sérieuses abordées dans ce livre, sans verser dans la bêtise et la démagogie auxquelles nous avons eu droit par exemple lors de la campagne électorale, soit ce sera un coup d’épée dans l’eau. Mais même dans ce cas-là, ce livre aura permis de dire autrement les musulmans en France. Il a au moins cet intérêt.



Soutenez Al-Kanz, téléchargez l'application sur votre smartphone.

Téléchargez l'application Al-Kanz dans l'Apple store Téléchargez l'application Al-Kanz pour Android

Vos réactions (19 commentaires)

  1. Najma [iPhone 5]    

    اشهد ان لآ اِلَـهَ اِلا الله وأشهد ان محمد

    1
  2. Abou Leyla [iPhone 4S]    

    Pourquoi dis tu un faussaire?

    2
  3. AbdelAziz [iPhone 4]    

    Assalamu aleykoum
    En effet il adopte une position courageuse mais j’ai toujours tendance a me mefier de « l’ennemi » quand il se rapproche trop… J’espere me tromper…

    3
  4. Foued [iPhone 4S]    

    Salam wa’likoum
    Arrêter d’être naïf peut être courageuse mais pas inédite lors de l’inauguration de la ljdm il y a eu un invité surprise du nom de meyer Habib.
    Franchement je le sens pas très bien il faut tout de même se méfier si j’ai tort tant pis pour moi mais moi je n’arrive pas à croire qu’ils veulent aider la communauté musulmane.

    4
  5. yousyous [iPad 4]    

    Salam
    Ce monsieur est importateur de la même idéologie qui a un moment donné montait le reste de la France contre les musulmans.
    Aux US ils ont compris que c était une impasse politique qui ne débouche sur rien. Et la France ne fait encore une fois que copier ces cowboys d autre Atlantic En France l opinion se fait par les médias. La loi de la république est au dessus de tout et ce qui font cette loi utilisent les medis pour passer leur vision des choses. musulman qui se respecte rend d abord des compte a Allah avant la république. C’est pas parce que les pauvres musulmans qu on traite depuis toujours comme des citoyens de seconde zone hier ont assez souffert et que la France dans ce qu elle est de plus beau( liberté égalité …) doit offrir a ces nouveaux français la possibilité de gouter a ces valeurs républicaines et laïques ! Non c est pas parce que la France va se réveiller du jour au lendemain car les anglais ou les américains font mieux. C est juste que le jeux est devenu trop clair aux yeux de tous et que les règles doivent changer. La machine a laver les cerveaux qu est la laïcité ne fonctionne visiblement pas avec ces musulmans qui se convertissent de plus en plus… Car pour les laver de cet islam ils sont obligés d’opprimer par des lois coercitives contraires aux fondement même de la république ! moi je vois juste que les règles du jeu vont commencer a changer, pour mieux assimiler ces masses musulmanes pas plus pas moins.
    Quand on se fait mordre par un serpent on a peur d une ficelle …

    ولا ترضى عنك اليهود ولا ا

    5
  6. Fatih KARAKAYA    

    Je ne comprends pas certaines commentaires!

    Comment il peut nous piéger?? Je pense que malgré tout certains personnes sont humanistes!
    Si non comment expliquer des milliers de non musulmans se battre pour la palestine plus que les musulmans!!

    Claude mérite aussi de mettre un titre aussi évocateur! ce n’est pas l’air du temps de défendre les musulmans.

    pourtant il le fait et rien que pour ça il faut l’encourager!

    6
  7. ANAS    

    Bonjour à vous, paix,

    Je trouve cet homme honnête dans sa démarche, en tant que Juif il est bien placé pour comprendre les musulmans et les français, car français avant tout et connaisseur de la société dans laquelle il vit.
    Ce qu’il affirme est juste et neutre, que dire de plus.

    Il aime la France, il dénonce l’Islamophobie et il est cohérent avec ce que les musulmans pensent et ressentent.

    Je vais acquérir son livre et je crois que je vais apprendre et faire des liens intéressants avec des éléments de société.

    Il apaise le débat et parle justement.

    C’est un homme juste.

    ANAS

    7
  8. Foued [iPhone 4S]    

    @anas
    Un homme juste ???
    Je te conseillerais aussi après avoir lu son livre, de savoir qui il est et qu’à t’il fait.

    8
  9. Rafik    

    je ne suis pas d’accord avec certains commentaires désobligeants envers l’auteur.
    tenons-nous à ce qu’apporte ce livre et de ce qu’il y a de positif dans ce qu’il argumente.
    je crois sincèrement que cet auteur a écrit un livre honnête sincère vrai sans fard ni fioriture en décrivant ce qu’est la France d’aujourd’hui
    je salut son honnêteté intellectuelle

    9
  10. Aziz [iPhone 4]    

    Aahh rafik que j’aimerais vivre dans ton monde de bisounours ;)

    10
  11. karim    

    Salam
    l’antidote est son venin: c’est la montée de l’islamophobie qui pourra la guérir. en somme un kheir !
    l’islamophobie est le miroir d’un antisémitisme névrosé et inavoué. ce que commence à saisir et comprendre certains  » garants auto-proclamés » de la morale républicaine…

    11
  12. Ichmael    

    Salam alaykum,
    Ibn al-Qayyim a dit :  » Deux personnes disent la même parole. Le premier vise le mal absolu, le second vise le bien. Comment distinguer les deux ? Réponse : on étudie son passé, son courant de pensé et ce à quoi il prêche ».
    C’est la bonne vieille recette du bon et du méchant flic qu’on essaie de nous servir. Au final, on est neutralisé.

    12
  13. Kharoubi    

    Apres l’avoir vu sur i tele,je trouve sa demarche courageuse…Je me reconnais entierment dans sa description des femmes voilées, en effet, j’ai un bac +3 et pour aller mon travail je suis dans l’obligation d’enlever le foulard…ce qui me chagrine….en tous les cas il faut le soutenir dans sa demarche car rare sont les personnes denoncant de facon explicite ce racisme constant et cette peur du musulman…nous devrions acheter son livre :-)

    13
  14. Atmane    

    Salam alikoum à toutes et à tous,

    J’ai acheté ce livre le premier jour de sa sortie et je ne le regrette certainement pas.
    Ce livre m’a permis de retrouver ma foi et d’être encore plus fière d’être musulman.
    Il m’a régalé au point où je ne me réservais sa lecture qu’en prenant les transports.
    Le livre le plus convaincant qu’il m’est était donné de lire au sujet de l’islam à été écrit par un juif, certes athé mais juif tout de même. Je ne le remercierais jamais assez de l’avoir écrit.
    J’te kif Askolovitch et pour ceux dont la critique est une raison de vivre je vous conseille de le lire car la plupart des critiques antisémites primaires et qui confortent ces islamophobes dans leurs idées cessez de vous réfugier derrière une pseudo posture de défense des intérêts des musulmans car vous êtes tout le contraire et vos propos au lieu de nous servir servent à ceux qui nous méprisent et nous insultent à tout bout de champs.
    Je suis musulman et j’aime Askolovitch keskiya :-)

    14
    • Atmane    

      Rectifications pour que ça fasse plus français :-) « … Et pour ceux font la critique est une raison de vivre , je vous conseille de le lire car la plupart des critiques aux relents raciste et antisémites primaires confortent ces abjectes islamophobes dans leurs idées. Cessez de vous réfugier derrière cette pseudo défense des intérêts de nos frères et sœurs.
      Tarik ramadan qui n’est pas ma référence je tiens à le préciser disait  » …. Je ne débats qu’en maîtrisant parfaitement mon sujet sinon ce serait courir au désastre et à l’humiliation… »
      ….
      Salam alaykum à toutes et à tous

      14.1

Écrivez votre commentaire

Indiquez une adresse de messagerie existante. Elle ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 caractères sur les 1 000 autorisés

Sites Partenaires : Fisabilik | Oumzaza | Al-Kanz Consulting | Muslimpress
FERMER
CLOSE