McDonald’s : 50 000 dollars pour avoir refusé la barbe à un employé

Par Al-Kanz

En Californie, McDonald’s a consenti à payer 50 000 dollars à un ancien employé à qui l’on avait refusé le port de la barbe.

Californie (Etats-Unis). 50 000 dollars, c’est ce que McDonald’s a consenti à payer à Shaheed Khan, musulman et ancien manager, afin de régler des poursuites judiciaires que ce dernier a intenté contre la firme.

En 2005, ce dernier a demandé à son employeur de pouvoir porter la barbe sur son lieu de travail, au nom de ses croyances. Refus de McDonald’s, Shaheed Khan quitte son poste.

La plainte portait sur une violation des droits civils du manager. Si McDonald’s a accepté de payer et s’est engagé à mieux sensibiliser son personnel à toutes formes de discrimination, le géant du fast-food ne reconnaît pas avoir mal agi, précise le site Mynews4.

Au Maroc, l’enseigne a choisi une toute autre stratégie : la politique de l’autruche. Depuis le 17 septembre, la page Facebook de McDonald’s Maroc n’est plus animée, ce afin d’éviter de fournir des explications sur le caractère halal des viandes vendues dans les 31 restaurants du royaume chérifien.

Lire – Fuyant les internautes et Facebook, McDonald’s se réfugie sur son site



Soutenez Al-Kanz, téléchargez l'application sur votre smartphone.

Téléchargez l'application Al-Kanz dans l'Apple store Téléchargez l'application Al-Kanz pour Android

Écrivez votre commentaire

Indiquez une adresse de messagerie existante. Elle ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 caractères sur les 1 000 autorisés

Sites Partenaires : Fisabilik | Oumzaza | Al-Kanz Consulting | Muslimpress
FERMER
CLOSE