Théorie du genre à l’école : la FCPE contre-attaque

Par Al-Kanz

La FCPE, association de parents d’élèves, réagit très vivement à l’initiative lancée récemment pour dénoncer la théorie du genre à l’école.

école primaire
©BiblioArchives/LibraryArchives

Si vous avez des enfants scolarisés et que vous usiez un tant soit peu d’Internet, vous n’avez pu passer à côté de ce qui inquiète nombre de parents : l’introduction de la théorie du genre (ou des genres), le fameux « gender ».

Théorie du genre

Pour les uns, cette théorie consiste à nier les spécificités de chacun des deux sexes. Cette théorie refuserait de considérer qu’il existe bien une différence originelle entre les sexes, masculin et féminin.

Pour les autres, le sexe ne serait pas gravé dans le marbre. Il y aurait une identité sexuelle qui ne relèverait pas de l’ordre naturel – au sens philosophique du terme, replongez-vous dans vos cours de terminale, chapitre nature et culture, loi naturelle et loi positive –, mais plutôt de la construction sociale. Il n’y aurait ainsi pas d’ordre naturel.

Aux orties l’immutabilité des sexes. C’est la porte ouverte à toutes les extravagances sexuées, asexuées, sexuelles, dénoncent les anti-gender. Les pro-gender, quant à eux, avec en tête le gouvernement socialiste actuel, soutiennent que l’égalité des sexes, et donc la lutte contre les stéréotypes sexistes, passe par l’introduction de la théorie du genre à l’école.

Les méchants, les gentils et la FCPE

Le débat est vif, les échanges caricaturaux. Les uns sont les méchants des autres, les autres sont les gentils des uns. Ou le contraire. Bref, l’école est de nouveau au coeur d’une bataille on ne peut plus idéologique où chacun est prié de choisir son camp.

Dans le Val d’Oise, l’antenne départementale de la fédération des conseils de parents d’élèves (FCPE) publie un communiqué dans lequel elle dénonce la désinformation qui sévit actuellement sur « l’enseignement de la théorie des genres à l’école ». Et de tirer à boulets rouges sur une initiative qui rencontre depuis plusieurs semaines un écho favorable sur Internet : les JRE ou « journées de retrait de l’école ». Portées par Farida Belghoul, « cinéaste, militante et romancière », indique Wikipedia, les JRE consisteront à retirer les enfants de l’école une journée dès janvier en signe de protestation contre l’introduction de la théorie du genre à l’école.

Dans son communiqué, la FCPE botte en touche en précisant que cette théorie, qui pourrait bien être enseignée dans les établissements scolaires, ne le sera pas en primaire. Puis, la fédération rappelle son combat contre l’homophobie et pour l’égalité des sexes. Enfin, la FCPE consacre la moitié de son communiqué à Egalité et Réconciliation qui serait à l’origine de ces JRE, citant pêle-mêle Dieudonné, Zemmour – le jeune homme devrait apprécier -, Soral et Faurisson. En voici la teneur.

La FCPE a été alertée par de nombreux parents qui ont reçu, par mails, SMS ou via les réseaux sociaux, des appels à un mouvement de retrait des élèves des écoles par leurs parents, les 24 et 27 janvier, afin de protester contre l’enseignement de la théorie des genres à l’école.

Si cette théorie pourrait être abordée, dans le cadre de l’éducation sexuelle aux collèges et aux lycées, elle ne sera pas abordée en primaire où son uniquement prévues des informations sur l’égalité des sexes.

La lutte contre l’homophobie et pour l’égalité fille/garçon a toujours été une priorité de notre fédération.

Ce mouvement a été lancé par une association politique « trans courant » : Egalité et Réconciliation, fondée par Alain Soral (ex Front national et proche de Dieudonné, Zemmour et Faurisson).

Cette association est d’inspiration pétainiste et réactionnaire.

Ce mot d’ordre pour une journée de protestation par mois est relayé par de nombreuses associations d’obédience religieuse de tout bord.

L’égalité, et notamment l’égalité homme/femme a toujours été à l’encontre de leur credo.

Ces mouvements vont jusqu’à affirmer que des cours d’éducation sexuelle avec démonstration auront lieu à la maternelle !

La désinformation, l’entretien de la peur, le repli sur soi et la famille sont leurs leitmotivs.

La FCPE appelle tous les parents, responsables d’associations, politiques et citoyens à dénoncer ces agissements.

FCPE théorie du genre

La famille, un mal parmi d’autres

Passons sur les propos contre Egalité et Réconciliation et Soral pour retenir la fin du communiqué, qui vaut son pesant de cacahuètes : « La désinformation, l’entretien de la peur, le repli sur soi et la famille sont leurs leitmotivs. » La FCPE considère la famille comme un mal parmi d’autres maux. Extraordinaire. Ou effrayant pour une fédération représentant les parents d’élèves. Les parents d’élèves. Parents.

S’agissant des affirmations selon lesquels des cours d’éducation sexuelle avec démonstration prodigués en maternelle, de toute évidence cette association n’est pas à la page et ignore les vives recommandations du rapport de l’Organisation mondiale de la santé intitulé « Standards pour l’éducation sexuelle en Europe ».

Lire – Menstruation, masturbation, éjaculation : la sexualité dès la maternelle selon l’OMS

Nous vivons une époque formidable.



Soutenez Al-Kanz, téléchargez l'application sur votre smartphone.

Téléchargez l'application Al-Kanz dans l'Apple store Téléchargez l'application Al-Kanz pour Android

Vos réactions (24 commentaires)

  1. jamel du 92[GT-I9100]    

    bientot ils vont nous dire comment nous comporter avec notre femme et nos enfants cela doit faire partir des signes de la fin du monde starfillah ou allah soubhanou ta ala nous a indiqué que l’illicite deviendra licite que allah nous en preserve

    1
  2. Yvy    

    Je pense qu’effectivement, il y a beaucoup de « passions » et de désinformations autour de cette fameuse et fumeuse théorie du genre.

    De mon point de vue, il est effectivement stupide de nier les différences – morphologiques notamment – entre les sexes.

    En revanche, je suis pour qu’on brise certains stéréotypes idiots voulant que certaines activités soient réservées aux filles et d’autres aux garçons.
    Quand mon fils de 3,5 ans me demande s’il n’y a que les filles qui font la cuisine, je lui répond « non, et il y a même de très grands cuisiniers ». Idem quand il me demande si les policiers sont tous des hommes. Non, il y a aussi des femmes policières.

    PS : si Al-Kanz juge mon commentaire ne méritant pas d’être publié comme mon précédent post, merci de m’en indiquer les raisons (vu que vous demandez l’adresse e-mail des contributeurs, cela doit être possible, non ?)

    2
    • Najet    

      vous avez raison concernant les stéréotypes machistes qui peuvent nuire à l’épanouissement de l’individu en le contraignant à certains domaines, mais ces théories vont plus loin, puisqu’elles visent à indiquer qu’on choisit d’être fille ou garçon. Or, non, on ne choisit pas, on EST, cela induit des conséquences physiologiques, mentales, et parfois sociales. l’aspect social est relatif à chaque civilisation ou culture, et l’Islam ne les nie pas. Les hommes en Islam portent ce qu’on appelle le Qamis, qui est tout bonnement une forme de robe. Les femmes en Islam portent souvent le pantalon sous la robe, et ne sont pas obligées de se confiner aux tâches ménagères si elles ne le veulent pas. Mais pas question, pour nous, de se ressembler hommes et femmes au point de ne plus pouvoir différencier l’un de l’autre, ou de nier les différences sexuées entre les deux.
      Il serait donc bon, pour éviter ces désinformations dont vous parlez, que le gouvernement clarifie les choses,

      2.1
  3. kaibi    

    bjr, il est hors de question que nos enfants subissent cela!!! il faut reagir!!

    3
  4. de Baudan    

    Juste une question : serait-il possible d’avoir le lien vers le communiqué original de la FCPE ? Je n’arrive pas à mettre la main dessus ?

    Merci par avance.

    4
  5. Abou lilya    

    Salem alaykom

    Il faut multiplier les projets d’école à 100% privé et non sous contrat d’état !!
    Cela doit être notre première préoccupation !
    Oumma mobilisez vous !!

    5
  6. batata    

    Salam,

    Farida Belghoul parle de la théorie du genre, et de son association REID.
    http://www.youtube.com/watch?v=bWM1Hz3kX30

    Pour l’enseignement à la maison.

    6
  7. laben    

    Salam aleykoum,
    Une raison de plus s’il en fallait que la HIJRA devient une necessité. Et cela va empirer avec l’arrivée de la liberté de choix de sa religion enseigné à l’école.

    7
  8. Om abdelrahman    

    Rabi yahfadna w yahfad jami3 elmoslimine inchallah

    8
  9. Serviteur Du Donnateur    

    Salam Aleykoum chères frères et soeurs,
    Aujourd’hui à la joumou3a à la place du Dars et avant la Khotba, nous avons eu droit à une sensibilisation sur le sujet et sur la conduite à tenir entre autre le JRE.
    Hamdoulilah et merci à ceux qui sont vigilants et qui nous tiennent informés.
    La personne a dit à l’assemblée, nous ne faisons que vous transmettre à vous d’agir.
    Fi Amani Lah

    9
  10. fai[GT-I9100]    

    @ serviteur du:
    pouvez-vous me dire ce qu’il ont dit à propos du jre svp?
    sa m’intéresse insha’Allah.
    on doit suivre ou pas?

    BarakAllahu fikom

    10
  11. akim[GT-I9300]    

    salam

    pour info il n existe pas de theorie du genre mais de l etude du genre. l etude essaie de comprendre comment la societe impose le sexe de l enfant par les stereotypes et la cuture societale ainsi contribue a nourrir les inegalites hommes/femmes.
    au dela de la semantique je trouve assez extraordinaire que ces memes bien pensant partent du principe que la societe impose le sexe a l enfant…..ne sont ils pas en train de faire la meme chose en imposant le non choix du sexe….

    l idee de lutter contre les inegalites hommes femmes sont louables mais de la a sombrer ds l uniformite…

    11
  12. Une soeur    

    Salam alaykoum wa rahmatoullah Al-Kanz,
    Je n’arrive pas à comprendre en fait,est-ce que vous pouvez m’expliquer incha’Allah.Jazakoum Allahou kheiran.

    12
  13. Justine    

    Assalâmou alaykoum wa rahmatoullâhi wa barakâtouhou,

    Retirer nos enfants du système scolaire pour marquer le coup, pourquoi pas, mais pas le même jour qu’Egalité et Réconciliation.

    Pourquoi ne pas exiger un référendum local/ ou national pour connaitre l’avis de nos concitoyens ?

    Wa salâm

    13
  14. Justine    

    Assalâmou alaykoum wa rahmatoullâhi wa barakâtouhou,

    Un excellent ouvrage que je conseille d’acquérir tant l’approche psychanalytique est des plus intéressante et qu’il faudrait photocopier la quasi totalité du livre pour conserver les arguments : « Homoparenté », Jean-Pierre Winter.

    Extrait de la quatrième de couverture : « Dire, à l’avenir, qu’un enfant est né d’un parent A et d’un parent B, et non plus d’un père et d’une mère, reviendra à le déposséder, volontairement et a priori, d’une moitié de sa filiation. Il ne s’agira plus, dès lors, d’homoparentalité mais d’homoparenté. Si la loi devait cautionner de tels arrangements généalogiques, les structures de la parenté s’en trouveraient modifiées pour tous. Un psychanalyste est trop averti des souffrances et de l’angoisse que rencontrent ceux qui ont été confrontés à de tels manques de père ou de mère pour ne pas se soucier des conséquences logiques, à long terme, du déni de la dimension hétérosexuelle de la parenté. (cf suite)

    14
  15. Rachid    

    Ce que vous dites sur la soi-disante « théorie du gender » est totalement exagéré, rien que les 5 premières lignes de votre article sont fausses. En France, personne ne remet en cause les sexes. Il s’agit juste de faire prendre conscience de l’existence de stéreotypes et ouvrir des perspectives professionnelles par exemple, ou lutter contre les discriminations. Mais personne ne va supprimer la différence filles/garçons, tout cela n’est que rumeur politique propagée exprès pour effrayer les catholique et les musulmans. Idem ; les rumeurs sur les ateliers de masturbation des enfants à l’école sont un HOAX, ce n’est pas vrai. Aucun projet comme ça en France.

    15
  16. abdel    

    salam alaykoum aujourd’hui était prévu une reunion avec le responsable local de lille a Wattrelos mais ce qui nous sert de depute maire a tout bonnement annule cette reunion etant donne que celle ci se faisait dans un etablissement scolaire voila le mepris de celui ci

    16
  17. Une maman    

    As salamou alaykoum,
    J’ai l’impression que cette polémique sur la théorie du genre est une prise de température sociale.
    J’ai des enfants scolarisés et j’ai toujours était attentive sur ce que mes enfants apprennent et font à l’école. Quand ils ont commencé à aborder le sujet de la théorie de l’évolution, à la maison je leur explique ce qu’est cette théorie et pourquoi il ne faut pas y croire.
    Ce qu’il y a et ce qui me gêne c’est de savoir qui a lancé cette polémique. Un groupuscule d’extreme droite. Cette même extreme droite qui haie les musulmans, qui rappelons le s’allie parfois avec l’extrême gauche pour combattre la « violence et la soumission » faite aux femmes qui portent le hijab.
    Donc ne soyons pas si naif ; c’est à nous parents de veillez sur nos enfants, sur leur intégrité, leur moralité à chaque instant de la vie et non pas seulement parce que un groupuscule l’a décidé. L’éducation des enfants est un devoir de parents!

    17
  18. paulau    

    Un document court, 24 pages, très bien titré. Le feuilleter suffit à connaître son contenu. Cela prend 20 secondes :

    http://www.snuipp.fr/IMG/pdf/eduquer_contre_l_homophobie.pdf

    18
  19. inser    

    Ce qui me choque c’est que le principal syndicat d’enseignants incite à s’inspirer des études de genre dès la maternelle.
    Voir le lien ci-dessous qui renvoie à un texte qui doit être lu par tous les parents d ‘élèves :
    http://www.snuipp.fr/Parler-d-homoparentalite-et

    19

Écrivez votre commentaire

Indiquez une adresse de messagerie existante. Elle ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 caractères sur les 1 000 autorisés

Sites Partenaires : Fisabilik | Oumzaza | Al-Kanz Consulting | Muslimpress
FERMER
CLOSE