Filet-o-fish : « J’travaille chez McDo je touche du bacon », du porc donc

Par Al-Kanz

Bien que McDonald’s reconnaît qu’il n’est pas possible d’empêcher que la viande de porc entre en contact avec d’autres aliments, des musulmans continuent d’y manger. A tort, comme l’indique un employé de McDo.

« J’travaille a Mcdo je touche du bacon ». Ce propos a été publié sur Twitter après que nous postions le tweet suivant.

Evidemment, rien de nouveau sous le soleil. Nous avons évoqué ce point à plusieurs reprises avec preuves à l’appui, notamment dans les articles suivants :

Peut-on raisonnablement manger un filet-o-fish chez McDo ?
McDonald’s : du bacon dans ton filet-o-fish ?
McDo : du porc dans les pains du Filet-o-fish ?
McDo, pain et porc : vous confirmez
McDonald’s lance son wrap au poisson… au vin blanc

Tout aussi évidemment, il ne s’agit pas d’affirmer que McDonald’s ne respecte pas les règles du halal. Jean-Pierre Petit, PDG de McDonald’s France, a toujours affirmé que son groupe ne proposera jamais de halal dans ses restaurants. Non seulement, c’est son droit le plus absolument, mais encore faut-il l’encourager en ce sens. Pas de halal chez McDonald’s, c’est la garantie – toute relative certes au vu des milliers de sandwicheries que l’on trouve en France – que cette malbouffe ne finira pas dans les ventres des musulmans.

Pour autant, beaucoup de musulmans continuent massivement de manger dans les restaurants McDonald’s où ils choisissent le filet-o-fish, hamburger au poisson. Or, comme McDonald’s propose à la fois du poisson d’une part et du porc et de la viande halal d’autre part, hamburger au poisson et hamburger au porc notamment entrent forcément en contact pendant la préparation. Sans parler de ce que l’on appelle techniquement la « contamination croisée » que McDonald’s reconnaît clairement.

Lire – McDonald’s reconnaît rala contamination croisée dans ses restaurants

Nous invitons donc aujourd’hui les plus sceptiques à lire les révélations d’un employé du géant de la malbouffe, révélations qui coïncident avec de nombreux autres témoignages, dont certains publiés ici-même en 2011.

Attention : si vous lisez cet article depuis votre smartphone ou votre tablette, ce qui suit pourrait ne pas apparaître pas sur votre écran. Il vous faudra vous connecter depuis un ordinateur.



Soutenez Al-Kanz, téléchargez l'application sur votre smartphone.

Téléchargez l'application Al-Kanz dans l'Apple store Téléchargez l'application Al-Kanz pour Android

Vos réactions (7 commentaires)

  1. Sofiane    

    Asalam Alaykum,

    N’y a-t-il pas un risque pour ce fameux employe que son employeur prenne des mesures et le mette a la porte ?A cette epoque, un simple buzz peut avoir des tournures non controlees. Un president de la republique peut repudier sa « compagne ».

    Mon humble avis serait de proteger l’identite cet employe sur cet article, bien que tout peut se retourver sur tweeter.

    En tout cas, comme dirait les MATHeux comme moi : CQFD

    1
  2. Lilouz    

    Salem Aleykoum,

    Je vous remercie pour cette information mais je dois ajouter qu’elle touche toutes les structures de restauration rapide (Quick, Paul, la Brioche dorée.) il est très rare que les employés portent des gants et quand cela est fait c’est uniquement pour éviter une contamination.
    Je m’étonne toutefois que vous communiquiez le nom de l’employé et surtout je m’étonne de la manière dont vous vous appropriez l’information par ce résumé :
    McDonald’s : du bacon dans ton filet-o-fish ? OUI confirme @DrissouMcTavish qui travaille chez McDo
    Vous résumez dangereusement qu’il y a du Bacon dans le fillet et que c’est le jeune homme l’affirme. Vous jouez au jeu du journaliste a sensation qui « piège » un simple employé en lui faisant « avouer » qu’il y a du porc dans le filet. Par ailleurs votre photo illustratrice sous entend presque que c’est lui qui vous l’a donné. Un peu light comme investigation…

    Et par pitié, prenez le temps de relire c’est bourré de fautes

    2
  3. Karim    

    Je confirme j’ai travailler pendant 2 ans chez mcdo et on passer du cbo(chicken bacon oignon) o filet quand celui ci etait afficher du coup des que je voyais que la personne qui commande etait musulmane je pretexter avoir toucher qqchose de sale pour aller me laver les mains mais pdt les rush cela n’etait pas possible de plus on toucher le porc ensuite on aller prendre les poissons puis on les plonges dans l’huile ou encore normalement il y a une pince reservee pour recuperer les poissons qui etait dans les tiroirs cette pince etait soit contaminer parce que ultiliser pour recuperer les croque ou on ultiliser la pince pr les poulets mcchicken pour recuperer les filets

    3
  4. oummounir[CINK FIVE]    

    Salem o haleykoum
    moi je ne comprends pas qu’aujourd’hui la communauté ait encore besoin d’aller manger chez mac do et les autres avec tous les frères masha Allah qui font de la restauration rapide et qu’on devrai encourager en allant chez eux…nous avons nos crousti ,mac halal et chiken ends…

    4
  5. Un frère    

    Salam Aleykoum.

    Conclusion logique et simple : Arrêtons de manger au McDo, perso c’est fait déjà depuis quelques années wa al hamdoulillah

    5
  6. Yousra[LG-P970]    

    Que dire encore si je vous dit que « Les Mc Donald’s  » sont une des plus grandes famille de sionistes …. En y mangeant on achète une gastro mais des armes pour Israël ….. A BOYCOTTER !

    6
  7. Sarah    

    Je suis pas une fan des fast food (je bloque avec la mal bouffe) mais je voudrais comprendre pourquoi le fait de toucher un produit halal après avoir toucher du porc par exemple, contamine le premier. Est-ce parce que cela amène les fameux microbes du porc sur le produit halal, ou est-ce une espèce de procédure traditionnelle ou bien religieuse ? Peut-être que la réponse parait évidente mais j’aimerais m’en assurer :)

    7

Écrivez votre commentaire

Indiquez une adresse de messagerie existante. Elle ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 caractères sur les 1 000 autorisés

Sites Partenaires : Fisabilik | Oumzaza | Al-Kanz Consulting | Muslimpress
FERMER
CLOSE