Apprendre le Coran en… deux mois. Et mourir en remerciant Dieu

Par Al-Kanz

Vendredi 7 mars, une femme meurt en prosternation après avoir appris le Coran en… deux mois. Allahu Akbar !

sujud
Prosternation (sujud) – hikrcn / Shutterstock.com

Tout musulman rêve de mourir d’une belle mort. Bien vivre évidemment, comme tout être humain, mais aussi bien mourir.

Cette belle fin, le musulman l’appelle de ses voeux, régulièrement, parfois, pour les plus éveillés, tous les jours, en prononçant l’invocation suivante : « Allahumma inni as’aluka husna-l-khatima » (« Ô Allah, je te demande une belle fin »).

La belle fin, c’est celle qui va nous rapprocher de Dieu et celle qui permet d’espérer l’accès au Paradis. Si nul ne peut connaître à quelle destinée est vouée l’âme de chacun dans l’Au-delà, on sait, d’après les textes, que mourir en accomplissant de bonnes oeuvres est un signe de bonne fin.

Lire – Y a -t- il des signes qui indiquent la bonne fin ?

Il y a quelques jours sur Twitter, Ahmad Musa Jibril évoqua le décès d’une femme, un décès comme on en rêverait.

Cette femme, de Médine, a appris le Coran en deux mois, ce qui relève d’un exploit incroyable. Rappelons que le Coran contient 660 pages, 114 sourates. Cette soeur a donc appris en moyenne onze pages par jour. Elle a fait mieux que le jeune Sherif, prodige de douze ans qui vit en Egypte, que sheikh Fahad Al-Kandari nous a présenté l’an dernier dans plusieurs épisodes de la série Voyage avec le Coran. Sherif a mis trois mois pour mémoriser la totalité du Saint Livre.

Vendredi 7 mars dernier, cette femme s’est prosterné pour remercier Dieu de lui avoir permis d’achever la mémorisation complète du Coran. Elle ne se rélevera jamais de sa prosternation. Allahu Akbar ! Mourir en prosternation, mourir en remerciant Dieu, mourir après avoir appris le Coran en entier, mourir un vendredi. Extraordinaire !

Au-delà du caractère anecdotique, c’est bien une leçon qu’il convient de tirer de cette belle fin afin d’espérer nous aussi quitter ce monde dans d’aussi belles conditions.

« Allahumma inni as’aluka husna-l-khatima » (« Ô Allah, je te demande une belle fin »). Amin, amin, amin !



Soutenez Al-Kanz, téléchargez l'application sur votre smartphone.

Téléchargez l'application Al-Kanz dans l'Apple store Téléchargez l'application Al-Kanz pour Android

Vos réactions (7 commentaires)

  1. assma[Infinix X351]    

    SoubhanAllah Rabbi L’karim!

    1
  2. AssiaD[SM-N9005]    

    Salam Alaykoum qu Allah azzawajel nous facilite dans l’apprentissage du Saint Qur’an et nous donne une belle fin. très belle histoire en tout cas :) ;)

    2
  3. maim[GT-I8190]    

    allahu akbar
    qu’allah nous facilite cette belle fin à tous les musulmans

    3
  4. fahmi [iPhone 4]    

    Subhana rabi El 3adhim. Mashallah

    4
  5. asfor    

    Assalem’aleykoum, faîtes moi des do’as que j’arrive à apprendre le coran par coeur. Je suis sous un traitement très lourd qui joue sur ma mémoire. Je n’arrive pas à mémoriser. Macha Allah pour la soeur el marhouma .Qu’Allah lui octroie le janate el ferdawsse. Amine thouma Amine ya rab el ‘ alamine.

    5

Écrivez votre commentaire

Indiquez une adresse de messagerie existante. Elle ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 caractères sur les 1 000 autorisés

Sites Partenaires : Fisabilik | Oumzaza | Al-Kanz Consulting | Muslimpress
FERMER
CLOSE