Début de ramadan : l’OLMF cherchera le croissant de lune

Par Al-Kanz

La France dispose désormais d’un observatoire du croissant lunaire, l’OLMF, qui oeuvrera avec rigueur et en toute indépendance.

olmf thierry legault
L’OLMF en formation avec l’astronome Thierry Legault

Ramadan. La France a désormais son observatoire du croissant lunaire : l’OLMF pour Observatoire lunaire des musulmans de France, lequel s’attellera à observer le ciel à la recherche du croissant lunaire à l’occasion de dates importantes.

Voir le croissant de lune

En islam, le début de ramadan ne s’annonce pas à l’avance. C’est seulement après avoir cherché le croissant de lune le 29e jour du mois précédent le mois de ramadan, le mois de chaabane, que les autorités du pays statuent et décrètent le 1er jour du mois béni soit le lendemain soit le surlendemain, selon que le hilal (croissant de lune) a été vu ou non.

Si le croissant n’est pas vu, alors le mois de chaabane compte trente jours et le mois de ramadan débute non pas le lendemain du jour d’observation, mais le surlendemain ; ce conformément au hadith du Prophète (paix et bénédiction sur lui) dont le sens est le suivant : « Commencez le (mois de) jeûne en le voyant [= le croissant], et cessez le (mois de) jeûne en le voyant. Si (le croissant) demeure invisible, complétez trente jours dans le mois de cha’ban. » (traduction Maison-islam.com).

Partout dans le monde, dans les pays musulmans comme dans les pays non musulmans, des comités d’observation sont chargés de cette observation. Sauf en France où cette charge n’a jamais été remplie ni par les organisations musulmanes ni la société civile musulmane qui a délaissé cette responsabilité. Mais ça, c’était avant : aujourd’hui l’observatoire lunaire des musulmans de France (OLMF) est né.

Après la polémique du ramadan dernier

L’idée de fonder cet observatoire est survenue, on s’en doute bien, suite à la polémique qui a secoué la communauté musulmane au début du ramadan 2013 – 1434.

Rappelons rapidement les faits. Le 9 mai 2013, deux mois avant le ramadan, le CFCM rendait publique dans Le Parisien une décision prise sans concertation des musulmans de France ni discussion. Il avait été décidé sous pression de l’UOIF que le mois de ramadan débuterait à date fixe et que l’observation du ciel à la recherche du croissant de lune serait remisée au placard. Le CFCM décréta ainsi unilatéralement que le premier jour du mois de ramadan serait le 9 juillet. Mais rien ne se passa comme prévu.

Ignorants tout de cette décision prise à leur insu dans des salons feutrés parisiens, les musulmans de France appliquèrent ce qui a toujours eu cours et qui a du reste toujours court dans le monde entier : ils ont cherché à savoir, comme l’immense majorité des musulmans sur terre, si le croissant de lune a été vu le lundi 8 juillet au soir (29e jour du mois de chaabane 1434). La position choisie a été celle du juste milieu : les musulmans ont tenu compte à la fois du calcul astronomique, qui permet de dire ou non si la lune peut être vue, et à la fois de la vision du croissant de lune.

Lire – Le ramadan commence mercredi 10 juillet dans de nombreux pays

Rigueur, observation et indépendance

Rigueur, observation et indépendance. Voilà qui résume bien l’OLMF et son fondateur Farid Fofana, qui nous a accordé un entretien. Pour mettre un terme à cette polémique, il fallait pouvoir apporter aux musulmans de France les informations nécessaires à la prise de décision. Puisque le mois de ramadan, comme l’ensemble des mois de l’année du calendrier musulman, débutent selon le croissant lunaire, il convenait de déterminer de façon indiscutable si le croissant de lune a été vu ou non.

Rigueur. C’est ainsi que Farid Fofana a pris contact avec l’astrophotographe Thierry Legault, devenu soudainement célèbre auprès des musulmans de France suite à un cliché improbable pris le 8 juillet 2013 ; cliché qui a été tendancieusement exploité par les tenants du tout-calcul pour agonir d’injures les musulmans suivant la sunna et l’observation du croissant (soit notamment la quasi-totalité des pays musulmans). Ironie du sort, c’est donc auprès Thierry Legault que les membres de l’OLMF – dix observateurs à ce jour répartis par binôme sur cinq sites en France – se sont formés à l’observation astronomique.


Video – Ramadan : la France a son observatoire du croissant de lune

Observation. Après une formation intensive de deux jours dispensée par le spécialiste et plusieurs mois de pratique, les membres de l’OLMF sont aujourd’hui aptes à observer le ciel à la recherche du croissant de lune. Equipés de matériels sophistiqués et coûteux – il faut compter quelque 7 500 euros pour mettre sur pied une équipe de deux observateurs -, ces bénévoles ont aujourd’hui le recul et l’expérience indispensable pour ce type d’observation : choix des sites, double sécurisation par une vérification de la position GPS manuelle et automatique grâce à une lunette haut de gamme, backup de secours en cas de panne, batterie et transformateur pour alimenter les appareils, etc.

Soutenons financièrement l’OLMF

Pour soutenir financièrement l’OLMF, faites un don. Cet argent permettra à l’observatoire de s’agrandir en multipliant les sites d’observation partout en France et d’acheter le matériel requis : je soutiens l’OLMF.

Indépendance. Formés et suffisamment expérimentés, les membres de l’OLMF revendiquent une totale indépendance : « Nous n’appartenons à aucune organisation particulière. Nous nous contentons d’observer le ciel et de prendre en photo le croissant de lune si nous le voyons », insiste Farid Fofana. Et de préciser : « Ce qui nous importe, c’est l’union des musulmans. » Car comme beaucoup de musulmans, le président de l’OLMF a été chagriné de voir la communauté ne sachant que faire suite au cafouillage du début du ramadan dernier.

Pour autant, l’OLMF n’a pas la prétention de décréter la date du 1er jour du mois de ramadan, qui en islam revient aux autorités, au hâkim (gouverneur), qui en fonction des informations dont il dispose statue : « Notre démarche est bête et disciplinée. Si nous voyons le croissant de lune, nous disons que nous l’avons vu preuve à l’appui. Nous diffuserons cette preuve sur notre site Internet, avec toutes les précisions possibles. »

Bref, l’OLMF a apporté l’outil indispensable qu’il manquait à la communauté musulmane. Aux musulmans d’en faire l’usage adéquat.

Visitez le site de l’OLMF : www.olmf.fr. Twitter : http://www.twitter.com/olmf_fr. Facebook : https://www.facebook.com/olmf.observatoire



Soutenez Al-Kanz, téléchargez l'application sur votre smartphone.

Téléchargez l'application Al-Kanz dans l'Apple store Téléchargez l'application Al-Kanz pour Android

Vos réactions (8 commentaires)

  1. Daoud    

    Mâ châ Allah. Le monsieur en question c’est carrément l’homme qu’il nous fallait. Alhamdoulillah, Allah a vu qu’on voulait que ça change, Il nous l’a ramené. Tellement balaise que de son balcon (j’exagère) il arrive à isoler la station spatiale internationale et à filmer l’amerrissage d’une navette spatiale. Si les frères sont formés par ce monsieur, on a tout bon alhamdoulillah.

    http://legault.perso.sfr.fr/STS-133.html

    1
  2. oum saquina[ALCATEL ONE TOUCH 991]    

    assalamou alaykoum
    il reste donc à trouver le hakim, le gouverneur, l’autorité légitime, reconnue. hihihi (rire jaune)

    2
  3. Ilyasin    

    Vous croyez un seul instant que la Mosquée de Paris, L’UOIF, le CFCM, vont suivre leur avis, ou leur reconnaitre une quelconque autorité ?

    3
  4. Sofiane    

    Asalam Alaykum,

    C’est exactement ce dont on pouvait rever, on l’a, et en mieux !
    Qu’Allah recompense nos freres et soeurs qui y oeuvres, y contribuent, directement ou indirrectement.

    C’est juste la haute classe ! C’est peut etre une exclusivite europeenne voir mondiale.

    Allah Akbar kabiraa !

    Des jeunes freres, serieux et dynamiques pour appliquer la religion d’Allah comme Allah le veut.

    La premiere generation de musulmans en France a fait ce qu’ils ont pu, jazahoumouLlahoukheir.
    Maintenant c’est la releve, c’est mieux, c’est beau, c’est puissant.

    4
    • Sofiane    

      Chers freres, cher soeur,

      Pour gerer une organisation comme celle-ci, il faut certes avoir la tete sur les epaules ( ils ont non seulement les non muslmans contre eux mais en plus les  » organisations musulmanes ») mais il faut aussi recolter beaucoup d’argent. En effet, il serait dommage qu’ils finissent par vendre leur materiel sur le bon coin faute d’argent pour financer leur 5 sites ( BIen qu’il s’agisse de benevoles, le materiel s’entretient, s’abime, le site internet se paye, les formations etc …)

      Je vous encourage a les encourager ici :

      http://olmf.fr/nous-contacter/

      Et surtout leur faire des dons, tout cela a un cout, :

      http://olmf.fr/faire-un-don/

      Bref,

      4.1
  5. Noureddine    

    Assalamou alaikoum. Mâcha Allah ! Mâcha Allah ! Mâcha Allah ! Enfin une action en positif. Une honte pour ce CFCM inutile, blédard et soumis aux consulats. Absent sur tous les vrais sujets qui nous touchent ! Il faut faire pareil dans tous les domaines ! Après l’observatoire vivement un vrai label halal France pour en finir avec les passes droits infondés des mosquées de Paris, lyon et Evry. Il y a urgence ! Qu’Allah bénisse et aide cet olmf !

    5

Écrivez votre commentaire

Indiquez une adresse de messagerie existante. Elle ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 caractères sur les 1 000 autorisés

Sites Partenaires : Fisabilik | Oumzaza | Al-Kanz Consulting | Muslimpress
FERMER
CLOSE