Scandale de la viande de cheval : Jan Fasen incarcéré, le trader dévoile l’incurie du CFCM

Par Al-Kanz

Muet depuis des années sur les fraudes au halal, le CFCM porte une lourde responsabilité dans le scandale de la viande de cheval. Explications.

viande de cheval Viande de cheval – Crédit : bokchoi & snowpea

Article publié le 14 février 2013, mis à jour le 30 avril 2014. Le CFCM n’a cure des problèmes des musulmans de France. Repaire d’apparatchiks qui roulent autant pour leur paroisse respective que pour eux-mêmes, cette coquille vide aurait pu permettre que le scandale de la viande de cheval soit évité. Si le CFCM jouait véritablement le rôle qui lui incombe et ne fermait pas les yeux sur les fraudes au halal, les autorités françaises, les autorités françaises auraient été alertées des pratiques troubles du trader à l’origine du chevalgate, on peut penser que Jan Fasen aurait été blacklisté par l’administration française, à l’instar des mesures prises par la Malaisie après qu’une délégation officielle, venue contrôler les sites d’abattage néerlandais.

Halalgate. Voilà qui ne manque pas de piquant. L’affaire prêterait à rire si elle n’était pas symptomatique du peu de considération qu’a le CFCM pour les musulmans qu’il est censé représenter.

Le CFCM indifférent au halalgate

Voilà des années que les scandales liés à la fraude généralisée sur le marché du halal se succèdent, sans que le CFCM n’ait réellement daigné s’en préoccuper. L’instance qu’on a imposée aux musulmans de France a tout au plus tenté de mettre en place une charte halal, morte-née avant même d’avoir été achevée : aucune des composantes du CFCM ne tenait à perdre son bout de gras halal. Les intérêts partisans ont eu raison de la nécessité de s’entendre sur un texte qui aurait pu permettre un début d’assainissement d’un marché vérolé.

Lire
– Charte halal : le CFCM sort de son silence

L’UOIF torpille la charte halal

Avant même d’être une question de sous, le halal, au sein du CFCM, au sein de l’islam consulaire dont il est le principal avatar, est une question politique, une question d’influence politique. Derrière l’organisme de certification ACMIF-mosquée d’Evry, il y a le RMF (Rassemblement des musulmans de France) qui dépend du Maroc. Derrière la SFCVH-mosquée de Paris, il y a la fédération de la grande mosquée de Paris et donc l’Algérie. Et puis entre les deux il y a l’UOIF, qui, bien que relativement indépendant de toute influence étrangère, prêche pour sa propre paroisse et se soucie des musulmans en fonction de son propre agenda. Tous se détestent cordialement, mais aucun ne veut céder le moindre centimètre carré à l’autre, sauf s’il y a une contrepartie. On ne le répètera jamais assez : ni le CFCM ni ses composantes ne portent la cause des musulmans de France.

Un communiqué bien maladroit

Voilà donc, disions-nous, qui ne manque pas de piquant. Le CFCM dans un communiqué envoyé cet après-midi à la presse dit apprendre « avec stupeur » que Jan Fasen, le trader néerlandais au cœur du Findusgate, « a été également impliqué dans la vente de fausse viande halal ». Et le communiqué de préciser que, « selon la même information, cet affairiste a été condamné en janvier 2012 par le tribunal de Breda (Pays-Bas) pour avoir vendu entre 2007 et 2009 de la viande de cheval qu’il faisait passer pour de la viande de boeuf halal à des grossistes et des industriels européens, notamment français dont les identités n’ont pas été divulguées ». Soit.

C’est surtout ce qui suit qui ne manque pas de piquant : « Le CFCM s’étonne et déplore que ces faits n’aient pas été portés à la connaissance des consommateurs à l’époque et demande par conséquent aux autorités compétentes de divulguer les noms des industriels qui seraient impliqués dans ce scandale. »

Étonnement qui sonne comme un aveu. Si le CFCM avait à cœur que le halalgate, qu’il cautionne par son silence et son inaction, cesse, le communiqué aurait une toute autre tonalité. Pourquoi ? Pour la bonne et simple raison qu’il y a plus d’un an, le 8 décembre 2011, Tawfik, entrepreneur et fondateur du site Islamic Events, publiait ici-même, sur Al-Kanz.org, un article consacré à ce professionnel indélicat. Cliquez sur la capture d’écran suivante pour accéder à l’article.

Jan Fasen - arnaque halal
Halal : le bœuf était du cheval

La lourde responsabilité du CFCM

Si le CFCM jouait véritablement le rôle qui lui incombe, si les autorités françaises ne fermaient pas les yeux sur les agissements délictueux des margoulins qui abîment le marché du halal, on peut penser que Jan Fasen aurait été blacklisté par l’administration française, à l’instar des mesures prises par la Malaisie après qu’une délégation officielle, venue contrôler les sites d’abattage néerlandais, a découvert le pot-aux-roses.

Jan Fasen, au centre selon toute vraisemblance de cette gigantesque fraude, avait été repéré et condamné par un pays européen, les Pays-Bas. En veillant scrupuleusement au respect du halal, le CFCM aurait pu remplir son rôle de vigie et, alors, avertir les autorités françaises des méfaits de ce trader, dont les agissements vont détruire des emplois, créer de la misère – on voit mal comment une société comme Spanghero va pouvoir se relever, sans parler de Findus — et plus généralement nuire considérablement à la filière viande. Comme nous l’écrivions encore ce matin, une entreprise qui ferme, ce sont des employés qui se retrouvent au chômage, la précarité pour de nombreuses familles et parfois la mort de plusieurs entreprises de moindre envergure qui dépendaient directement de la grande entreprise qui ferme.

Enfin, le CFCM conclut son communiqué en indiquant entamer « dés aujourd’hui les démarches nécessaires pour que cette demande puisse aboutir rapidement ». Cette instance, qui va d’humiliations en humiliations, cette coquille vide, qui choisit le silence quand toute la presse s’empare d’une affaire de faux halal ou dans le meilleur des cas s’efface dans moult rodomontades qui en disent long sur l’intérêt qu’il porte au bien commun, ce CFCM serait bien inspiré de faire profil bas. Sa responsabilité est lourde.

Des entreprises françaises impliquées

Paris-Match précisait hier que deux sociétés françaises sont concernés par la fraude qui a valu à Jan Fasen d’être condamné à la prison.

Bien que Benoit Hamon et Stéphane Le Foll, respectivement ministre délégué à l’Economie sociale et solidaire et ministre de l’Agriculture, multiplient les interventions médiatiques pour assurer les consommateurs qu’ils mettent tout en oeuvre pour faire toute la lumière sur ce scandale d’envergure européenne, rien ne dit que s’agissant du volet halal les choses avanceront.

Depuis des années les plus grandes sociétés de viande fraudent sciemment avec la complicité d’organismes de certification sans que cela ne gêne grand-monde. On peut penser que le pouvoir socialiste ne fera pas mieux que les autorités du pays sous la droite. Sauf à considérer que cette fois, sur le marché du halal et plus généralement dans la filière viande, le changement, c’est définitivement maintenant.



Soutenez Al-Kanz, téléchargez l'application sur votre smartphone.

Téléchargez l'application Al-Kanz dans l'Apple store Téléchargez l'application Al-Kanz pour Android

Vos réactions (3 commentaires)

  1. stephane    

    Toujours les même instances représentatives – qui en fait ne le sont pas du tout évidemment – et leurs même silence assourdissant.
    Il me semble, qu’il ont bien compris que les musulmans de France ne se reconnaissent pas en eux ni ne se sentent représentés par eux. Donc ils ne se préoccupent pas de nous comme nous ne nous préoccupons pas d’eux. Notre situation ne les intéressant pas de toute façons.
    Mais ils continuent de rester en place et faire semblant d’avancer… l’ivresse d’être « presque » proche des gens de «  »pouvoir » »surement…

    1
  2. isqatunidam    

    La Malaisie est pas l’exemple a suivre pour le halal en Europe puisque elle a certifié l’organisme de controle fantome AFCAI des poulets Doux jusqu’en 2010

    2
  3. Ouma [iPhone 4S]    

    Salam mes frères et sœurs ,

    À la suite de cet article je m interrogé toujours à quelle mosquée je dois faire confiance pour la viande halal ( je consomme essentiellement en boucherie halal ou viande a provenant de le mosquée de Lyon).

    Salem

    3

Écrivez votre commentaire

Indiquez une adresse de messagerie existante. Elle ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 caractères sur les 1 000 autorisés

Sites Partenaires : Fisabilik | Oumzaza | Al-Kanz Consulting | Muslimpress
FERMER
CLOSE