Pourquoi un bon e-commerçant doit savoir déléguer

Déléguer des tâches que d’autres feront mieux que soi-même permet une meilleure gestion d’un e-commerce.

burnout
Shutterstock

Vouloir tout faire soi-même est l’un des plus grand pièges dans lequel de nombreux jeunes entrepreneurs tombent. Ce qui peut se comprendre.

Vouloir tout faire est une fausse bonne idée

Au début, on a soif d’apprendre, on veut pouvoir tout maîtriser et on pense avoir les compétences nécessaires pour y arriver. Je suis jeune et en bonne santé, al-Hamduli-Llah. Je n’ai pas peur. Et le e-commerce, ça ne doit pas être bien compliqué puisque tout le monde se lance. Pas un jour, en effet, sans que l’on ne découvre et l’on n’apprenne que quelqu’un de notre entourage plus ou moins proche a ouvert une nouvelle e-boutique. Alors pourquoi pas moi ? En plus, pas besoin d’avoir de grosses ressources. Le e-commerce c’est trop facile, ça n’a pas besoin de gros investissements et ça rapporte gros, croit-on souvent.

Seulement voilà, la réalité est bien différente de cette chimère. Force est de constater, après quelques mois d’activité, que l’on ne peut pas tout faire soi-même ; à moins d’avoir des compétences dans des domaines aussi divers et variés que la comptabilité, le commerce, le marketing, la gestion, l’informatique, le référencement, le webdesign, etc. A vouloir tout faire, on finit par se heurter à des difficultés majeures.

On comprend rapidement que l’on ne peut exceller dans tous les domaines, ce que de toutes façons le temps ne permet pas. Les journées ne font que 24 heures et vous verrez que le temps que vous passerez à essayer de résoudre un problème que vous ne maîtrisez pas finira par vous faire craquer après vous avoir empêché de dormir durant plusieurs nuits.

Pourquoi ne délègue-t-on pas ?

Les principales raisons qui nous poussent à ne pas déléguer peuvent se résumer à ce qui suit :
– le manque de confiance,
– l’absence de fonds nécessaires,
– le manque d’informations,
– la crainte de devoir passer trop de temps à expliquer et à contrôler certaines tâches, etc.

Déléguer a pourtant bien des avantages et non des moindres. Travailler seul à la maison ou dans son bureau est le meilleur moyen de mettre en péril votre projet e-commerce. Vous vous heurterez à des problèmes de gestion, de développement et d’organisation. La gestion dans une société, c’est le pilier, la base à parfaitement maîtriser. Une mauvaise gestion de votre entreprise et c’est l’échec assuré. Pour bien gérer une société, il vous faudra nécessairement apprendre à faire confiance à autrui et à déléguer. Ainsi vous pourrez :

– vous concentrer sur des tâches plus importantes, des tâches que vous maîtrisez. Si vous êtes doués pour le marketing ou la gestion, par exemple, concentrez-vous sur cela uniquement. Laissez les autres tâches à d’autres personnes plus compétentes. Cela vous fera gagner du temps et de l’argent.
– développer votre activité, sauf si vous souhaitez rester un petit acteur dans votre domaine d’activité. C’est le cas, par exemple, des personnes pour qui le e-commerce est une activité annexe qui n’est pas la source principale de leurs revenus. Dans ce cas, il s’agit plutôt d’un passe-temps ou d’un moyen d’arrondir les fins de mois.
– améliorer la communication au sein de votre équipe : vos collègues se sentiront valorisés et mis en confiance.
– mieux organiser votre travail.
– prendre du recul et accessoirement des vacances.

Il faut apprendre à déléguer

Commencez par lister les tâches susceptibles d’être déléguées et trouver les personnes capables de réaliser correctement ces tâches. En gros, listez ce que vous aimez le plus faire et/ou ce que vous êtes capables de faire le mieux. Laisser le reste aux autres. Il est impératif d’identifier le  » qui fait quoi et bien ».

En tant que patron, vous êtes là pour manager, gérer et communiquer les objectifs à atteindre. Vous déléguerez pour vous focaliser sur votre mission principale à savoir développer de manière cohérente et durable l’ensemble de votre activité e-commerce. Rien ne vous empêche cela dit, et c’est même conseillé, de vous faire aider pour cela. Il existe des agences spécialisées, à l’instar d’Heaven Strategy, qui seront ravis de vous accompagner.

Pour bien déléguer, il faudra bien communiquer : prenez le temps de bien expliquer et détailler le travail à réaliser (budget à respecter, délais à ne pas dépasser…). Soyez le plus clair possible et ce, dès le début, pour éviter les mauvaises surprises.
Autre point indispensable pour une bonne délégation : restez à l’écoute de vos collaborateurs en étant facilement joignable et garder toujours un œil sur vos délégués (encadrez, supervisez et contrôlez l’avancée du travail).

Quelles tâches l’e-commerçant peut facilement déléguer ?

Voici une liste de tâches qu’il nous paraît aisé à déléguer :

– la logistique : déléguer la gestion des approvisionnements, le stockage et les expéditions.
– la photographie : il ne serait pas judicieux de prendre le risque de vendre un produit mal éclairé, peu mis en valeur et que l’on ne distingue pas très bien du fait de la qualité même de la photo. Dans une e-boutique, les photos sont les éléments visuels qui ont le plus d’impact. C’est pourquoi il est préférable de déléguer ce travail à un photographe professionnel comme Karim Photo.
– la comptabilité : l’un des facteurs-clés de la réussite d’un e-commerce passe par la maîtrise absolue des investissements financiers. La bonne gestion financière d’un commerce en ligne ne s’improvise pas.
– Le marketing : gestion du blog, des réseaux sociaux, des partenariats, des campagnes e-mailing et publicitaires. Autant d’activités indispensables pour faire connaître votre site, votre marque et vos produits.
– Le référencement naturel et payant de votre site pour une visibilité permanente sur les principaux moteurs de recherches.
– La programmation, le webdesign, l’hébergement et la gestion de votre site Internet. (voir MuZétiK)

Un projet e-commerce demande beaucoup de veille, de recherches et de temps passé en rendez-vous professionnels. Pour réussir votre développement, il n’y a pas de secret. Il faut vous organiser, vous structurer et définir clairement les missions de chacun de vos collaborateurs.
Une boutique en ligne ne se gère pas seul dans son coin. Elle nécessite l’intervention d’une multitude de professionnels. Alors apprenez à déléguer. Et gardez bien à l’esprit que même si cela a un coût qui peut vous sembler de prime abord exorbitant, confier ces tâches subalternes à des personnes qualifiées vous fera au final gagner du temps et de l’argent. Là où vous mettriez une journée à essayer de régler un problème, une personne qualifiée pourra le régler en une heure.



Soutenez Al-Kanz, téléchargez l'application sur votre smartphone.

Téléchargez l'application Al-Kanz dans l'Apple store Téléchargez l'application Al-Kanz pour Android
Nadia, créatrice de vêtements islamiques spécialisée dans la confection de jilbabs et abayas. J'ai créé la marque Sianat afin d'offrir à la femme musulmane plus de choix tout en restant dans la simplicité et la sobriété.

Vos réactions (7 commentaires)

  1. Jasmine    

    Merci Nadia pour cet excellent article

    1
  2. derya[GT-I9300]    

    merci très instructif

    2
  3. Seifeddine    

    Salamou’aleykoum,

    Bon article, même si ça manque un peu de lien.
    Je suis particulièrement intéressé par ces deux points là :
    – Le marketing : gestion du blog, des réseaux sociaux, des partenariats, des campagnes e-mailing et publicitaires. Autant d’activités indispensables pour faire connaître votre site, votre marque et vos produits.
    – Le référencement naturel et payant de votre site pour une visibilité permanente sur les principaux moteurs de recherches.

    Aurais tu des liens ou des conseils pour trouver des personnes spécialistes dans ces domaines?

    BarakAllahoufik.

    3
    • Al-Kanz    

      as-salâmu ‘alaykum

      Si je peux me permettre, ce n’est pas très agréable pour l’auteur (qui n’est pas moi) de lire « même si ça manque un peu de lien ». La tournure est maladroite. Il suffit de dire « bon article » et de poser la question comme vous le faites en fin de commentaire.

      3.1
      • Seifeddine    

        Je profite de ma réponse pour corriger ma phrase. Je voulais dire « de liens ».
        Je faisais références à des « liens hypertextes » et non pas de liens sémantiques et grammaticaux.
        Alors que pris dans ce deuxième sens, le commentaire peut ne rien apporter et être mal pris par l’auteur (car il s’agirait alors d’une critique du style d’écriture de l’auteur); je pensais, au moment de la rédaction (et je le pense toujours) que mon commentaire était plutôt constructif. En effet, je ne vois pas pourquoi les lecteurs seraient dans l’impossibilité, tout en respectant l’auteur (je ne l’ai ni attaqué, ni insulté et j’ai même commencé mon commentaire par le salam) de dire ce qu’ils attendent de ce genre d’articles et/ou d’apporter des éléments critiques qui peuvent aboutir à un enrichissement de l’article ou à ce que l’auteur enrichisse ses futures articles en prenant en compte les attentes des lecteurs visés.

        3.1.1
        • abdLBaatin de Sianat    

          As-salâmu ‘alaykum wa rahmatu-Llah

          @Seifeddine

          Merci pour votre commentaire et pour l’éclaircissement au sujet des liens. C’est ainsi que nous l’avions compris.

          @RAJOUL

          Merci à vous également

          Baraka-Llahu fikum

          3.1.1.1
  4. RAJOUL    

    Salam aleykum,

    Merci pour cette chronique très juste Nadia qui met en lumière 1 des challenges majeurs de tout commerçant (e- ou pas d’ailleurs) : la gestion du temps !

    Pour enrichir votre liste de taches délégables j’ajouterai, pour ce qui est du domaine du prêt à porter, le développement Produit (sourcing des matières adéquates, prototypes etc…) qui n’est pas évident à gérer seul pour un néophyte du monde de la Mode fonctionnant énormément au réseau… Nous ne sommes pas tous nés avec des talents de dessinateur qui plus est…! :)

    Très bon article keep it up !

    4

Écrivez votre commentaire

Indiquez une adresse de messagerie existante. Elle ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 caractères sur les 1 000 autorisés

Sites Partenaires : Fisabilik | Oumzaza | Al-Kanz Consulting | Muslimpress
FERMER
CLOSE