Birmanie : répression, discrimination et nettoyage ethnique en Arakan

Par Al-Kanz

En Birmanie, les minorités musulmanes sont victimes d’un nettoyage ethnique en règle. Nous le savons tout plus ou moins, n’est-ce pas. Et pourtant…

Répression, discrimination et nettoyage ethnique en Arakan
Un nettoyage ethnique est perpétré en Birmanie à l’encontre de la minorité musulmane rohingya sous l’oeil du Haut commissariat aux réfugiés et dans l’indifférence générale. Nombre d’acteurs portent une part de responsabilité : parmi eux, les autorités birmanes, comme la communauté internationale. Les premières par implication directe ; la seconde par passivité.

Ces quelques lignes ne vous apprennent rien, n’est-ce pas ? Avec le tournage de Pékin Express en Birmanie, celles et ceux qui n’étaient pas très au courant de ce qui se passe dans ce pays ont pu découvrir l’horreur vécue par les minorités opprimées par le pouvoir en place et les extrémistes bouddhistes. Les autres avaient déjà connaissance de ce drame.

Bref, rien de neuf, n’est-ce pas ? Ce texte ne nous apprend vraiment rien de nouveau. Encore un article qui rabâche ce que l’on sait depuis au moins… un mois. Et pourtant. Regardez de près la date de publication en haut à gauche de l’image suivante.

repression birmanie

7 avril 2000. Cet article a été publié il y a 14 ans sur le site de la Fédération internationale des droits de l’homme. Rien n’a changé. C’est effrayant.

Lire – Répression, discrimination et nettoyage ethnique en Arakan



Soutenez Al-Kanz, téléchargez l'application sur votre smartphone.

Téléchargez l'application Al-Kanz dans l'Apple store Téléchargez l'application Al-Kanz pour Android

Écrivez votre commentaire

Indiquez une adresse de messagerie existante. Elle ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 caractères sur les 1 000 autorisés

Sites Partenaires : Fisabilik | Oumzaza | Al-Kanz Consulting | Muslimpress
FERMER
CLOSE