Mort de trois pèlerins pendant le lavage de la Kaaba : démenti des autorités

Par Al-Kanz

Lors du lavage de la Kaaba, qui eu lieu hier, un homme est lourdement tombé sur la tête. D’autres pèlerins se sont évanouis. Les réseaux sociaux ont rapidement conclu à la mort de trois fidèles.

Hier, 30 rajab 1435, comme chaque année à cette date, la Kaaba, qui se trouve à La Mecque (Arabie saoudite), a été lavée à l’eau de Zamzam et à l’eau de rose.

Lire – Regardez le lavage de la Kaaba en direct

L’événement est rare. Il n’a lieu que deux fois dans l’année. La première fois donc le 30 rajab, la seconde pendant le mois de muharram. Autre particularité : les pèlerins présents sur place peuvent espérer voir, de loin, l’intérieur de la Kaaba. C’est ce qui explique les attroupements à la périphérie de l’édifice, derrière le périmètre de sécurité.

Lire – Découvrez l’intérieur Kaaba (vidéo)

Malheureusement, hier, les fortes températures et les mouvements de foule, occasionnés par des pèlerins désireux d’assister au lavage de la Kaaba, ont provoqué la chute d’un homme et trois femmes ont été blessées. L’homme serait tombé de l’étage en essayant d’apercevoir l’intérieur de la Kaaba. Il a chuté lourdement sur la tête, laissant sur le sol maculé de la grande mosquée de La Mecque une large tache de sang ; ce qui est peut-être à l’origine des rumeurs sur la mort du pèlerin hier sur les réseaux sociaux.

D’aucuns ne manquèrent pas d’imputer immédiatement la mort supposé de « trois pèlerins » aux personnalités venues laver la Kaaba, dont le fils du roi d’Arabie saoudite. Le propos est pour le moins démagogique. Ces mesures de sécurité ont toujours lieu dans ces conditions.

Selon le site Arabnews, s’il y a bien eu bousculade, aucun mort ne serait à déplorer. La police de La Mecque confirme l’incident, mais précise que les pèlerins ont été blessés. L’homme a une « profonde » blessure à la tête.

Dans la vidéo amateur ci-dessous, on voit un homme recouvrir la tête d’un des pèlerins, ce qui laisse penser a priori que ce dernier est décédé ; ce qui donc ne serait pas le cas.



Soutenez Al-Kanz, téléchargez l'application sur votre smartphone.

Téléchargez l'application Al-Kanz dans l'Apple store Téléchargez l'application Al-Kanz pour Android

Écrivez votre commentaire

Indiquez une adresse de messagerie existante. Elle ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 caractères sur les 1 000 autorisés

Sites Partenaires : Fisabilik | Oumzaza | Al-Kanz Consulting | Muslimpress
FERMER
CLOSE