Ramadan : l’UOIF brise volontairement l’unité demandée par le CFCM et la mosquée de Paris

Par Al-Kanz

Alors que le CFCM et la mosquée de Paris ont choisi la voie de la sagesse et l’union, comme recommandé par les savants, l’UOIF a choisi de provoquer et d’alimenter le clash.

olmf clermont ferrand
Sur l’un des sites de l’Observatoire lunaire des musulmans de France

Ramadan 2014 – 1435. Alors que le CFCM et la mosquée de Paris ont clairement annoncé leur volonté d’être à l’écoute de la communauté musulmane afin de préserver une unité pour le début de ce mois de ramadan, l’UOIF a décidé de briser volontairement et publiquement cette unité.

« N’essayons pas de passer en force »

Dans un débat d’excellente facture organisé par le site Oumma, Chemseddine Hafiz, membre de la mosquée de Paris et du CFCM, a clairement appelé au respect des musulmans : « N’essayons pas de passer en force », a-t-il insisté face à Ahmed Jaballah, membre de l’UOIF, qui tient à imposer aux musulmans le choix très controversé de son organisation, sans même leur avoir demandé leur avis.

Pragmatique et désirant comme tous les musulmans de France que le triste imbroglio de l’an dernier ne se reproduise pas, C. Hafiz demande « une période transitoire ». Il est en effet urgent de prendre le temps du dialogue et du véritable échange avec toute la communauté musulmane et non dans des salons parisiens afin de s’unir tous ensemble autour d’une décision finale. En attendant, nous devons cette année continuer à jeûner comme les musulmans de France et du monde ont toujours jeûné.

Cette prise de position publique et franche de Chemseddine Hafiz doit être d’autant plus saluée qu’elle est rare, voire inédite dans les instances représentatives musulmanes. Nous devons tous faire l’effort d’aller les uns vers les autres pour arriver à nous unir un tant soit peu. Les gens de bonne volonté doivent saisir les moindres signes qui amènent à ce dialogue. Les déclarations de Chemseddine Hafiz vont clairement dans ce sens.

Contre l’unité des musulmans, la manoeuvre politique de l’UOIF

Sur Twitter, le membre éminent de la mosquée de Paris et du CFCM va plus loin. Personne n’est dupe de la manoeuvre politicienne, qui a débuté l’an dernier avec l’adoption en mai 2013 en cachette, dans le dos des musulmans de France.

Le ramadan est un pilier de l’islam. La règle est de débuter le jeûne du mois de ramadan en observant le croissant de lune (hilal). C’est l’opinion de la quasi-totalité des savants de l’islam d’hier et d’aujourd’hui. Si nous précisons « quasi », c’est par rigueur et probité intellectuelle. Mais il faut immédiatement ajouter que non seulement cette quasi-totalité est de l’ordre de 99,99 % des savants, mais encore que le 0,01 % restant est contesté avec des arguments très solides. Autrement dit, pour les musulmans moyens que nous sommes tous, cela revient évidemment à 100 %.

L’islam, par la grâce de Dieu, répond à une méthodologie rigoureuse. Tout propos doit être appuyé et fondé. Même le plus estimable des savants, reconnu de tous, partout dans le monde, devra apporter les arguments tirés du Coran et de la Sunna ; sans quoi son propos sera remis en question. C’est cette rigueur scientifique qui a permis de préserver intact le message divin. En islam, on ne croit pas quelqu’un sur parole. On le croit sur preuve (dalil). Ce n’est du reste pas anodin que l’on parle systématiquement de « science islamique » .

Dans le cas présent, l’UOIF cherche à imposer « un avis », qui vise à maquiller la manoeuvre politique. La méthode est aussi simple que choquante : on prend une décision, puis on va chercher dans le corpus islamique des avis qui pourraient aller dans ce sens. Peu importe l’école de pensée, peu importe le courant, tout est bon à prendre à partir du moment où ça va dans le sens de la manipulation politique. Il est d’ailleurs très étrange de voir l’UOIF citer cheikh Ahmed Chakir, savant salafi qui a été extrêmement sévère – doux euphémisme – à l’égard des Frères musulmans d’Egypte, courant de l’UOIF. D’autant plus étrange que la consigne, appliquée à la lettre par exemple par les enseignants affiliés idéologiquement à l’UOIF, est d’interdire d’écouter toute personne ressemblant de près ou de loin à leur définition du salafi.

L’UOIF commet une énorme bourde

Pour maquiller sa manoeuvre politicienne, l’UOIF a décidé de partir à la recherche de plusieurs avis de savants musulmans, non sans en déformer le sens comme nous le verrons dans un article détaillé in cha’a-Llah. Le procédé est intellectuellement et moralement choquant. Il a du reste mis très en colère de nombreux musulmans versés dans les sciences islamiques. Personne ne peut déclarer de façon péremptoire que « 1+1=3 », puis chercher dans toute l’histoire des mathématiques des bouts de propos de mathématiciens pour les coller ensemble et laisser croire à une base scientifique. S’agissant d’islam, l’UOIF se le permet.

Dans le but de faire du forcing et d’imposer son avis, l’UOIF a largement diffusé ces derniers jours un document qui compile des écrits de savants musulmans ayant peu ou prou traité de la question de la vision lunaire et du calcul astronomique. Nous avons pu consulter ce document et le travailler de très près. Qu’avons-nous découvert ? Eh bien que le texte cité dans ce document qui devait servir de caution scientifique, cheikh Qaradawi, la référence majeure de l’UOIF, interdit le recours au calcul astronomique pour débuter ramadan.

Lire – Ramadan : cheikh Qaradawi refuse l’usage du calcul astronomique pour déterminer le 1er jour

La bourde est terrible. L’UOIF veut soumettre de force les musulmans de France à supprimer la vision du croissant lunaire au profit du seul calcul astronomique et dans le même temps elle publie un texte de sa référence, le cheikh Qaradawi, qui affirme qu’il est interdit de supprimer la vision du croissant au profit du calcul astronomique pour déterminer le premier jour du mois de ramadan.

Dans cet article, cheikh Qaradawi récuse la position de l’UOIF. Le cheikh affirme que le début du mois de ramadan ne peut en aucun cas être décrété à partir du calcul astronomique. En revanche, le calcul doit pouvoir permettre de faire le tri entre les témoignages corrects et les témoignages incorrects.

C’est du reste ce qu’affirme aussi cheikh Salman Al-‘Uda, une autre référence de l’UOIF, puisque ce dernier appartiendrait a priori au Conseil Européen de la fatwa et la recherche (CEFR), comme les arabophones pourront le constater avec l’extrait suivant (tiré de حكم العمل بالحساب في ثبوت شهر رمضان).

salman al-ouda hissab hilal

Une question se pose. L’UOIF a fait publier sur le site du Havre de savoir un communiqué, vendredi 6 juin, indiquant qu’elle décrétait de façon arbitraire et trois semaines à l’avance que ramadan débutait le 28 juin. Est-ce que ce sont vraiment les 32 savants cités sur le site du CEFR qui ont pris cette décision ou est-ce l’UOIF qui utilise leur nom à leur insu, comme elle a pu le faire en d’autres circonstances ? Il y a là en tout cas une grave contradiction qu’il serait bon de lever.

Dernier point : l’opinion des savants est que dans une situation comme la nôtre aujourd’hui les musulmans doivent tout faire pour rester unis. C’est ce Chemseddine Hafiz défendait lors du débat sur Oumma. Malgré le désaccord, les musulmans d’un même pays doivent débuter et terminer le jeûne. C’est la position de cheikh Qaradawi comme celle que rappela encore l’an dernier cheikh Fawzan – pour citer deux références connues de tous – et toujours celle de cheikh Salman Al-‘Uda.

salman al-ouda union

L’UOIF a malheureusement décidé d’ignorer cette règle de base, connue de tous et qui pourrait provoquer une fitna. Des consignes ont été données aux cadres de l’organisation pour faire du forcing dans le plus de mosquées de France possible. Ces consignes sont déjà appliquées par ces cadres qui comptent sur leur influence pour ramener à eux le plus de musulmans possible d’ici fin juin. Plutôt que faire le choix d' »une période transitoire », comme prônée avec sagesse par Chemseddine Hafiz, l’UOIF brise volontairement l’unité tout en répétant le même discours : nous voulons l’union. C’est triste.



Soutenez Al-Kanz, téléchargez l'application sur votre smartphone.

Téléchargez l'application Al-Kanz dans l'Apple store Téléchargez l'application Al-Kanz pour Android

Vos réactions (21 commentaires)

  1. Abou 2 M [iPhone 4]    

    En tant que musulman moyen et pragmatique j’aime l’Islam pour son côté flexible avec son temps. Al kanz fait un article qui sera caduque dans peu de temps car l’évolution scientifique doit nous permettre de jeûner et de rompre tous ensemble. Nous ne sommes plus un peuple d illettrés réveillez vous!!! Assalam alaykoum wa rahmatouLLAHi wa barakatouh

    1
    • Al-Kanz    

      as-salâmu ‘alaykum

      Eh bien jeûnez avec les Turcs non ? Cela fait quarante ans qu’ils jeûnent sans recourir à la vision du croissant. Pourtant ils n’ont jamais cherché à imposer leur point de vue au reste de la oumma. Les Trucs sont musulmans comme vous et moi. Pourquoi eux ne cherchent pas la fitna ?

      1.1
      • rachid    

        salam alaykoum al kanz. est ce que ce ne sont pas d’autres groupes qui cherche la fitna au lieu de s’en prendre toujours a l’uoif. il faut arreter le litteralisme a tout pris. le calcul astronomique n’est pas l’astrologie qui lui est réellement Haram. regardez la fitna de l’année derniere. nous devons arreter de suivre nos pays d’origines et retrouvez l’union dans notre pays la France. Arretons ces gueguerre interne et nous serons plus fort.

        1.1.1
  2. rachid    

    je pense que nous devons arreter avec ces journées de « Doutes ». moi a mon travail , j’ai droit a la journée de l’aid el fitr. que dois je dire a mon patron. c’est peut etre tel ou tel jour. ca fait pas serieux. allah ou aalam

    2
    • fouad    

      et bien tu diras à ton patron Rachid que tu poses deux jours de congés pour le aid….c est pas si compliqué que cela

      2.1
    • camara    

      salam akhi rachid

      Juste pour signaler que la journée de doute n’est pas une lubie de la part desmusulmans, cela a été institué par le Prophete PS, donc on est obligé de s’y conformer. Votre manière de parler donne l’impression que l’avis de votre patron est importante que ce que le Prophete PSL a décrété.

      Qu’ALLAH nous pardonne et nous donne de l’istikhama

      2.2
  3. Salma    

    Asalamouhalaikoum

    C’est dommage tous ce vocabulaire utilisé dans cet article, « politique, manœuvre » etc

    Je pense qu’il faudrait vraiment revenir à une étude des hadiths, observation de la lune = dans quel but de commencer à jeûner donc l’objectif c’est de commencer au moment déterminer par Dieu,

    Il y a quelques années la même polémique était l’alimentée par la détermination des horaires de prières pourquoi aujourdui personne n’utilise la vision du soleil pour savoir quand prier, car les calculs sont très précis et ne laisse de marge d’erreur ( il n’est pas question de « délaisser la sunna », car ces termes sont forts et trop facile, trop raccourcis, le but est de prier a des moments déterminer al hamdoulilah cela est respecter »

    J’ai bonne espoir en l’unité des musulmans, mais sans l’intelligence humaine se sera difficile, évitons svp d’empirer notre situation peu importe le choix qui sera fait évitons une nouvelle fitna, et de juger directement tel ou tel association.

    3
  4. djaMel[SM-G900F]    

    Ils se moquent de nous.tous ce qu’il les intéresse c’est le pouvoir et le monopole

    4
  5. Chahid [iPhone 4]    

    As salam aleykoum wa rahimatulah Wa barakatuh
    Soubhan Allah Al-Kanz défend la Sunnah et les gens viennent critiquer! C’est n’importe quoi vraiment.

    5
    • flashimouss    

      As-salâmu ‘alaykum,

      Je suis d’accord à 200 %, c’est assez hallucinant de voir à quel point les gens cherchent des arguments afin d’aller contre la sunna.
      Eh bien oui il faut vivre avec son temps et abandonner petit à petit la sunna, parce apparemment il y a mieux que la sunna selon certains. Dans ce cas-là, abandonnons la Chahada ce n’est qu’une formalité et si nous l’avons tous sur nos smartphones ça suffira, ne faisons plus la salat ce n’est pas pratique avec le travail et les horaires, on pourrait faire une sorte de jumu’a le dimanche après midi, abandonnons la Zakat puisqu’aujourd’hui les démunis bénéficient tous d’aides sociales, ne faisons pas le Ramadan certains médecins disent que ça peut être dangereux pour la santé quand il fait chaud, ne faisons pas le Hadj puisque qu’en regardant Iqra TV c’est comme si on était.
      Qu’Allah nous préserve contre l’égarement.

      5.1
  6. stephane    

    Le problème n’est pas de suivre tel ou tel pays.
    Il s’agit de suivre une règle bien précise et bien déterminé, en l’occurrence dans ce cas le suivi de la sounna obligatoire en observant le croissant de lune qui déterminera l’entré du mois et sa fin.
    Et notre problème actuel d’union, sur le fond, ne tourne pas en fait autour du calcul astronomique qui n’est vraisemblablement au fil des années qu’un prétexte apparent, mais de tourner autour du fait de suivre la sounna obligatoire ou pas.
    Qui la suit et qui ne la suivra pas, qui fera le choix délibéré de s’en éloigner au risque de la division ou de garantir l’unité en restant attaché à celle ci.
    Car en plus de l’obligation du suivi de la sounna surtout dans ce cas, notre prophète (SwS) nous a rendu obligatoire l’union autour de la sounna.
    Et a averti que la perte de la communauté surviendra principalement à cause l’éloignement de la sounna bénie.
    Il apparaît qu’aujourd’hui son suivi n’est plus le souci N°1…Voyez notre état aujourd’hui

    6
  7. fouad    

    Sincèrement je pensais que la cacophonie de l’an dernier avait servi de leçons à toute notre « pseudo » élite, qu’elle soit de la mosquée dé paris , de l ‘UOIF et des autres courants qui sont censés nous représenter. C ‘est une honte de vouloir imposer cette méthode de calcul, de cette manière. Je n’ai pas d’avis pour la méthode de la vison ou la méthode de calcul, mais je suis choqué et je trouve honteux de ne pas rechercher la paix et l ‘unité entre les musulmans . La communauté a largement rejeté le choix de la méthode de calcul l an dernier, alors pour le respect de cette communauté, cette année je pensais que nous allions avoir le consensus sur la méthode de la vision, voulu par une écrasante majorité . Mais force est de constater que L’UOIF veut casser ce consensus et je trouve cela très regrettable. Mais j’ai confiance dans la communauté qui rejettera une nouvelle fois cette façon de faire. L ‘UOIF est plus intéressé par les avis de l’Elysée ou Matignon que par l’avis des muslims.

    7
  8. Oumi    

    Salamoualaykoum

    Oh ça fait 20 ans que les patrons sont habitues!
    Ça n’a rien à voir avec de l’illettrisme , la majorité des pays musulmans ont recourt à l’observation et on a jamais vu aucune division à l’intérieur du pays avec dans une même famille deux groupes jeûnant séparément!!
    En France ça évolue alhamdulilah il y’a le nouvel organisme depuis cette année , d’observation de la lune, avec une équipe jeune walhamdulilah soucieuse d’appliquer la souna, pourquoi ne pas leur faire confiance aujourd’hui avec internet tout le monde pourra être mis au courant à temps! Mais encore faut il que les anciens leur laisse cette chance , de pouvoir s’imposer comme le seul organisme reconnu et légitimé pour cela!

    Je pense que ce n’est pas demain la veille malheureusement!

    8
  9. Sihem    

    Salam Alaykoum, je ne comprend pas pourquoi la méthode de calcul pose autant de soucis au sein de la oumma, alors qu’en Fiqh, la méthode de calcul peut être utilisée pour déterminer le premier jour du ramadan . De plus , on utilise la méthode de calcul 5 fois par jour pour définir les horaires de prières ?! Alors la personne se pose la question si c’est autorisé ou pas ? A l’époque du prophète sws , il n’y avait pas de calendrier , ni de montres, il se referait au soleil et regarde si l’ombre d’un bâton atteignait une certaine taille.,. Ben j’ai envié de dire, soyez cohérent jusqu’au bout et a ce moment la jettez vis calendriers d’horaire prières ( qu’on a tous a la maison ) lol

    9
    • Imad    

      Assalam ‘alaykoum Sihem,

      Vous tombez malheureusement dans une erreur courante chez les musulmans: s’improviser savant et tomber dans l’erreur de raisonnement.

      L’analogie que vous fêtes entre horaires de prière et vision du croissant n’est pas correcte, les deux sujets ont des ‘adilla différents et les principes sous-jacents ne sont pas les mêmes. En d’autres termes, la question n’est pas dans l’utilisation de la science per se, elle est autre part.

      WAllahou a’lam

      9.1
      • Al-Kanz    

        as-salâmu ‘alaykum

        Akhi Imad,
        En même temps, vu toute l’intox qui est diffusée pour bien embrouiller celles et ceux qui n’ont pas la possibilité de creuser auprès d’un cheikh qualifié, c’est corsé.
        Personnellement, j’avoue très humblement que les choses se sont clarifiées quand tout m’a été expliqué méthodiquement.

        9.1.1
  10. Alkashi    

    Petite erreur assez répandue, c’est cheikh Al Fawzan et non pas cheikh Fawzan. (Fawzan étant un prénom)

    10
  11. Sihem    

    Je pense honnêtement que l’on peut concilier les 2 avis, cad que si on arrive pas a voir le croissant de lune, on utilise la méthode de calcul, mais par contre on ne doit pas l’imposer aux musulmans . D’autre part j’aimerais bien qu’on explique comment on calcule les horaires de prières un an avant ???? Pour moi tous les 2 sont des méthode de calcul ???

    11
  12. nass    

    salam aalikoum,

    moi cela fait un bail que j’ai bannis cette organisation de mon attention (UOIF) depuis que j’ai sut qui la composait et surtout parce qu’ils ne sont jamais d’accord même entre eux !!!

    je la considere mouvement semeur de discorde entre muslim

    demandez vous pourquoi elle n’agit jamais quand la communauté est attaqué par l’islamophobie
    quotidienne et on ne l’entend que quand ramadhan approche

    bocoytons cette entité et gardons a l’espris de rester unis…amin

    12
  13. Shahid[SM-N9005]    

    Salam Alaykoum akhi « Al kanz »

    Dénoncer l’obsession de l’UOIF je suis d’accord mais pourquoi inclure le cfcm et la maison close de Paris (oui oui c’était bien une maison clause, lire Mohamed Boubakeur) dans le débat et surtout les mettre du côté de ceux qui se battent pour l’intérêt des musulmans quand il est de notoriété publique que ces pantins ont été placé pour détruire l’islam ?

    13
  14. emna[CINK KING]    

    as salam alaykoum

    voyez donc as usual le frère al kanz publie un article constructif pour la oumma et la plupart qui ne font rien pour cette dite oumma sont les premiers a critiquer SobhanAllah. Oeuvrez plutôt que de commenter sans agir . Si chacun apportait une pierre a l édifice vous n auriez plus l occasion de vous plaindre.

    14
Sites Partenaires : Fisabilik | Oumzaza | Al-Kanz Consulting | Muslimpress
FERMER
CLOSE