Calcul astronomique : ramadan commence le 29 juin pour des astronomes

Par Al-Kanz

Plusieurs institutions astronomiques indiquent que ramadan débutera le 29 juin. En France, les partisans de la sunna sont violemment insultés.

ramadan mubarak
©Shutterstock

Contrairement à 2012 et 2013, le Planetarium de Sharjah, situé aux Emirats arabes unis, rend public tardivement ses prévisions. Ces années-là, le Planetarium avait communiqué plusieurs mois avant ramadan, comme nous le rapportions dans les articles suivants.

Lire
Date de ramadan 2012 – 1433 : de nouveau des prévisions
Ramadan 2013 – 1434 : une date annoncée aux Emirats arabes unis

uae ramadan 29 juin

Conclusions d’astronomes professionnels

Selon le site Gulf Business, le Planetarium de Sharjah a indiqué aux autorités du pays que le premier jour de jeûne correspondra au dimanche 29. Les astronomes professionnels du Planetarium se basent sur leurs calculs, dont ils se servent non pas pour annoncer, mais pour indiquer que, le croissant de lune n’étant pas visible, le 28 juin dans leur contrée le mois de chaabane sera de trente jours.

De même, à Oman, rapporte Times of Oman, le ministère des Awqaf et des Affaires religieuses a-t-il indiqué que samedi 28 juin correspondra au 30 chaabane et donc le lendemain, dimanche 29 juin, sera le premier jour du mois de ramadan. Les autorités se basent sur les calculs de la Commission du croissant lunaire, composées d’astronomes professionnels. Il en est de même dans des pays comme l’Indonésie ou la Malaisie.

En France, une minorité agissante contre la majorité

En France, le croissant de lune n’étant pas visible le 27 au soir, les musulmans devraient comme dans le reste du monde, c’est-à-dire compléter le mois en cours pour arriver à 30 jours et débuter le mois de ramadan dimanche 29 juin. A contrario, une minorité agissante essaie d’imposer ses décisions extrêmement marginales, provoquant de fait la désunion et ignorant au passage la règle de base en islam, recommandée par l’ensemble des savants en pareille situation : même lorsque l’on considère que l’on a raison, si l’on est en minorité, il faut suivre la majorité pour éviter la division (fitna).

Cette attitude irresponsable prend une tournure inacceptable : à Bordeaux, un tenant de cette minorité agissante n’a pas hésité à travestir la réalité et à recourir aux éléments de langage de l’extrême droite et des islamophobes, accusant ceux qui refusent le hold-up en cours. Plutôt que de préserver l’unité de la communauté pour cette année, et de faire oeuvre de pédagogie, après ramadan, en expliquant leurs positions, les partisans du rejet de la sunna et de l’observation du ciel ont choisi la manière forte. Ils multiplient les contacts et les conférences où ils dénigrent l’observation du croissant lunaire et caricaturent le débat :

– 1) en laissant penser qu’il s’agit d’une querelle entre les anciens et les modernes, ce qui est faux,
– 2) en affirmant que la majorité rejette la science et le calcul, ce qui est encore faux,
– 3) en cachant volontairement que le monde musulman dans sa totalité, à de très rares exceptions près, tient compte de l’observation de la lune pour débuter le ramadan.

Vidéo – Il y a unanimité des quatre écoles sur l’obligation de l’observation lunaire

Conscients qu’ils auront du mal à changer cette pratique islamique, tant leur position est fragile et s’oppose à l’unanimité des savants de l’islam d’hier et d’aujourd’hui, certains se font de plus en plus violents dans leur discours, à l’instar d’un certain Mohamed Bajrafil.

« Ceux qui disent qu’il faut regarder » sont « des ringards », « des arriérés », « des débiles mentaux »

Le 9 juillet 2013, furieux que les musulmans de France aient suivi la sunna, la tradition prophétique et le Coran, Hassan Iquiouissen, prédicateur de l’UOIF, mit en ligne une vidéo dans laquelle il perdit son sang froid et multiplia les invectives contre cette communauté qui n’obéit pas à son organisation. Selon ce dernier, les musulmans doivent se taire et obéir à l’UOIF, comme il l’indiqua lors d’une conférence. C’est ce même Hassan Iquiouissen, qui incapable de respecter un avis divergent, calomnia très violemment les musulmans – pas les non-musulmans, qu’il épargne – qui ne se sont pas rendus dans les urnes lors des élections municipales.

Lire – Les abstentionnistes musulmans : des « traîtres », des « ennemis de l’islam », des « handicapés mentaux »

Cette année, le dénigrement est toujours présent chez Hassen Iquioussen, qui refuse que l’on ne se soumette pas à l’UOIF, la virulence des propos moindre. Ce qui n’est pas le cas de Mohamed Bajrafil, un professeur de lycée occasionnellement imam dans des mosquées de banlieue parisienne.

Ce dernier multiplie en effet depuis quelques semaines les insultes et les attaques contre la majorité des musulmans, qu’il considère « ne pas avoir le niveau ». Dans une intervention disponible sur son compte Youtube et intitulé « Calcul astronomique ou vision de la lune, comment suivre la Sunna ? », Mohamed Bajrafil confesse que l’astronomie « n’est pas [son] domaine » et qu’il suit les directives de l’UOIF.

Dans le même temps, il s’en prend violemment aux fondateurs et membres de l’Observatoire lunaire des musulmans de France (OLMF). Il reproche à ces derniers d’avoir au fond revivifier une sunna pratiquée dans le monde entier. « Il faut avoir un grain dans la tête », dit-il. Et ajoute : « Cela n’a rien à voir avec la sunna, c’est du mensonge. […] C’est une question de psychologie. [L’OLMF] est malade. » Selon lui, cet observatoire est « une initiative qui mène à la bêtise, c’est d’une débilité mentale ». Il termine son intervention en insultant des siècles de savoir, des centaines de milliers de savants anciens et actuels et le milliard et de musulmans : « Ceux qui disent qu’il faut regarder [le croissant de lune NDLR], même si je les trouve ringards, rétrogrades, arriérés, ont le droit d’être arriérés« .


Vidéo à sauvegarder avant probable suppression

On remarquera les questions pertinentes d’un jeune homme, qui semble maîtriser les tenants et les aboutissants du débat autour du calcul astronomique. Elles resteront sans réponse. Et pour cause.

Plusieurs centaines de mosquées demandent le respect de la sunna

Dans ses communiqués et en public, l’UOIF ne cesse de parler d’unité des musulmans. Dans les faits, la réalité est tout autre, comme on le voit avec cette intervention, une parmi bien d’autres. C’est là une attitude, encore une fois, irresponsable. La sagesse aurait voulu que le véritable échange s’installe et que ces jours qui précèdent ramadan soient consacrés à une préparation des actes d’adoration. En lieu et place, des individus ont décidé de changer les règles d’un pilier de l’islam et multiplie insultes et caricatures pour discréditer la majorité qui ne demande qu’à adorer Allah dans le respect des traditions et en parfaite harmonie avec notre époque.

Dieu merci, l’attitude gravissime de l’UOIF a tant offusqué que plusieurs centaines de mosquées ont d’ores et déjà décidé d’affirmer très clairement leur attachement à la sunna. Par la grâce d’Allah, l’immense majorité des musulmans en France devrait jeûner ensemble. C’est cela qu’il faut relever et qu’il faut préserver, le reste est éphémère comme l’écume des jours. Prions et appelons chacun à la responsabilité et au respect de tous. La communauté turque jeûne indépendamment de toute la communauté musulmane depuis des décennies. Jamais les Turcs n’ont insulté ni cherché à imposer leur avis à l’ensemble des musulmans. C’est ce respect que nous devons tous adopter in cha’a-Llah.

Pour finir, retenons tous que le problème n’est pas en soi le refus du calcul, élément de langage qui permet de traiter la majorité des musulmans d’arriérés, mais le rejet de la sunna. Ne nous laissons pas avoir.



Soutenez Al-Kanz, téléchargez l'application sur votre smartphone.

Téléchargez l'application Al-Kanz dans l'Apple store Téléchargez l'application Al-Kanz pour Android

Vos réactions (4 commentaires)

  1. abla[GT-I9505]    

    ouaw c’est triste.

    1
  2. zaman[GT-S7560]    

    salam alaykoum. c est bien triste et j espere que Dieu l aidera a remettre la tete en place a 1semaine du ramadan. qqfois des personnes ne se rendent pas compte des retombees sur la communaute et prennent trop la grosse tete. c est vraiment pas bien d insulter tous les musulmans et nos freres qui travaillent pour notre bien. insh Allah les coeurs seront apaises.

    2
  3. essalhi [GT-I9305]    

    tout a fais d accord et c est vraiment triste qu ALLAH les fasses revenir a la raison inshah’Allah

    3
  4. Ramadan : "Comment peut-on diviser en voulant unir ?", s'interroge cheikh Hicham Elarafa    

    […] retraite spirituelle pendant ramadan ? Ramadan : bien jeûner pour apprendre à se contrôler Calcul astronomique : ramadan commence le 29 juin pour des astronomes Ramadan : oublié l’orientalisme, Carrefour confirme Selon le calcul astronomique, […]

    4
Sites Partenaires : Fisabilik | Oumzaza | Al-Kanz Consulting | Muslimpress
FERMER
CLOSE