Messieurs : et si vous vous mettiez à faire le ménage ?

Par Al-Kanz

Ramadan, mois du Coran. Et trop souvent mois de la cuisine pour de très nombreuses femmes. Messieurs, et si les tâches ménagères n’étaient pas qu’une affaire de femmes ?


Monsieur aime faire le ménage

Le mois de ramadan est le mois de la réforme par excellence, le mois où chacun est appelé à parfaire son âme, à éduquer sa langue, à améliorer son comportement. Le mois de ramadan est aussi le mois de la générosité et de l’amabilité. Ramadan est le mois des pauvres, des personnes isolées, des voisins, de tous les voisins, dont c’est la fête pendant trente jours d’affilée.

Ramadan des hommes, ramadan des femmes

Curieusement pourtant, le mois de ramadan n’est tristement pas culturellement, cul-tu-rel-le-ment, merci de relire ce mot une dizaine de fois avant de passer au suivant, le mois de l’épouse, de la fille, de la soeur ; ce pour deux raisons :

1- tous les soirs, chez une écrasante majorité de musulmans, au moins en France, la table déborde de plats. Plusieurs entrées, plusieurs plats de résistance, plusieurs desserts, des sodas en veux-tu, en voilà. Du gras, beaucoup de gras, du sucre, beaucoup de sucre. Or, tous ces plats sont préparés dans la journée par la mère, la soeur, l’épouse… plusieurs heures en avance. Bienheureuses sont celles qui ne sacrifient pas leur après-midi et leur début de soirée à confectionner avec amour et courage le repas de l’iftar. Nous sommes là dans l’anti-ramadan : d’un mois de déconsommation, de frugalité, de tempérance et de modération on passe à un mois de surconsommation, d’excès, d’indécence et de gaspillage.

2- la communauté musulmane souffre d’inculture. Elle ne connaît pas assez la vie de son modèle, la vie de notre Prophète Muhammad (paix et bénédiction sur lui) qui participait aux tâches ménagères, nettoyait sa maison, prisait ses habits, assistait concrètement son épouse. Homme d’Etat, il enseignait l’islam à ses compagnons, priait de longues heures la nuit, dirigeait les batailles contre ses ennemis, administrait les contrées dont il avait la responsabilité, etc.,… et faisait le ménage. Si l’on s’en tient à cela, quel homme peut raisonnablement considérer qu’il est en droit de mettre ses jambes sous la table au moment de l’iftar sans lever le doigt avant et après le repas parce qu’il travaille pendant la journée ?

Relisons la sira, changeons dès ce ramadan

Mettons tout de suite de côté le débat, toujours vif, du partage des tâches, de « mais, je ne suis pas une boniche », « oui mais moi je travaille toute la journée ! ». Nous sommes entre bonnes gens, dotés de raison et si peu de mauvaise foi, n’est-ce pas ? Il ne s’agit ni pour les uns d’oublier que Madame est un être humain à part entière et non un aspirateur-cocotte-minute-lave-linge qui parle et fait des enfants ni que Monsieur est aussi un être humain doté d’un coeur et non un portefeuille-sur-pattes à qui l’on veut ajouter l’option aspirateur-cocotte-minute-lave-linge.

taches menageres
© Europe1

Oui, c’est vrai, comme le révélait cet hiver un sondage commandé par le site Sarenza, les Français ne font pas le ménage. Culturellement, les femmes en France sont préposées au ménage. Cela n’excuse rien. Nous avons tout au plus là une explication sociologique.

Malgré tout, à la différence d’un poireau, d’une tanche ou d’un pot de fleur, l’homme a un cerveau, généralement en état de marche, qui lui permet d’aller au-delà de son carcan culturel pour s’élever et devenir meilleur. Il a en outre, lorsqu’il est musulman, le modèle des modèles en la personne de notre Prophète (paix et bénédiction sur lui) qui, répétons-le, s’adonnait aux tâches ménagères. So ! En attendant de lire ou relire la sira, l’histoire de la vie du Prophète (paix et bénédiction sur lui), nous vous invitons à regarder une nouvelle fois la vidéo suivante où un mari tout en barbe donne une belle leçon qu’il serait opportun d’appliquer dès ce mois de ramadan.

Remarques :
1- De grâce, que l’on nous épargne les « que pendant ramadan ? », « que le ménage ? », etc. Ramadan n’est pas le mois des trolls. Merci.
2- Non, pas « que pendant ramadan », mais ce mois étant précisément le mois du changement, du mieux, de la réforme personnelle, autant en faire un point de départ et le mois des résolutions qui deviennent concrètes.
3- Ce principe des partages des tâches est évidemment à appliquer en bonne intelligence dans chaque foyer, selon la situation des uns et des autres, afin que chacun se sente épanoui et valorisé, loin des extrémismes féministes et machistes.



Soutenez Al-Kanz, téléchargez l'application sur votre smartphone.

Téléchargez l'application Al-Kanz dans l'Apple store Téléchargez l'application Al-Kanz pour Android

Vos réactions (48 commentaires)

  1. amina[GT-I8262]    

    TOP!!!

    baraka Allah o fik!
    voilà qqun qui a compris ce dont nous avons besoin!
    Allah i ardi alikum ramadan karim a tous

    1
  2. oummeriem [iPhone]    

    Salam alayekoum
    C’est exactement ce dont je me plains auprès de mes belles sœurs ne supportant plus ce rituel qui veut que les garçons et les hommes dorment tout l’après midi pendant que les femmes parfois enceinte ou ayant accouché depuis peu se tue à la tâche dans une cuisine qui fini par atteindre des températures extrêmes… Puis vient le moment de manger et la les hommes sont au rdv… Tout le monde explose son estomac et une fois fini ils vont s’allonger pendant que les femmes continuent vaisselle et ménage pfffvient le moment de

    2
  3. oummeriem [iPhone]    

    Mais tous ces comportements peuvent changer il suffit juste d’éduquer nos garçons dans ce sens! Arrêter de croire qu’on va en faire des femmelette parce qu’ils vont débarrasser leur table ou nettoyer leur verre ou faire leur lit! Au contraire un garçon qui fait le ménage apprend la propreté et est autonome et un garçon autonome est un futur homme qui aura confiance en lui et ça ne peut être que bénéfique!!!

    3
  4. Liazid    

    Assalam alaikoum,

    quelqu’un peut dire quelle est la langue de la video ?
    berbère marocain ?
    tarifite ? tachlihite ?

    4
  5. oum soum [C1905]    

    Salam aleykoum mon mari ne sait même allumer un micro ondes je suis complètement d’accord avec les commentaires c’est à nous de changer les mentalités.ll y a du boulot. les soeurs

    5
  6. anonyme [iPad 2]    

    Salam alaykom,
    C’est du rif.

    6
  7. Foued [iPhone 4S]    

    Effectivement c’est un rif de nador ou d’al hoceima. Ville du nord du Maroc.

    7
  8. Sid-Ali    

    Ibn Al-Qayim : « Certes Allah obligé l’homme à dépenser pour elle, l’habiller et lui fournir un logement en échange de son plaisir et de son service, de même que tout ce que nécessitent les habitudes des conjoints.

    De même, les accords de mariage obligatoires exigent que les conjoints vivent dans la bonté. Et la bonté signifie que la femme serve (son mari) et prenne soin des affaires intérieures du ménage. »

    8
  9. Karim    

    Pour ma part, je considère que le rôle de la femme est de s’occuper du foyer, c’est-à-dire préparer les repas, s’occuper des enfants, faire la vaisselle et le ménage. La femme est en quelque sorte le ministre de l’intérieur et l’homme le ministre de l’extérieur en travaillant à la sueur de son front pour subvenir aux besoins de sa famille. Il ne faut pas remettre en question ce schéma car on risque de perturber le bon fonctionnement de la société avec des conséquences néfastes pour l’épanouissement des enfants…

    9
    • Sid-Ali    

      D’ailleurs Cheikh Fawzan dit à ce propos :

      « Parmi les droits que le mari possède sur sa femme est qu’elle accomplisse le devoir de s’occuper de son foyer et de n’en sortir qu’avec sa permission. Le messager d’Allah (sallallahu ‘alayhi wa sallam) a dit : « La femme est la gardienne du foyer de son mari et elle sera interrogée sur sa responsabilité. » [Rapporté par Al-Bukhari et Muslim]

      Un autre droit qu’il possède sur elle consiste en ce qu’elle accomplisse les devoirs du ménage et qu’elle ne le pousse pas à engager une servante, qui causera le mal et amènera un danger pour lui et ses enfants. »

      9.1
      • Karim    

        Merci Sid-Ali pour ces rappels! Malheureusement, certaines femmes ne veulent plus obéir à leurs maris et elles ne rendent pas compte que leur rôle de femme au foyer est inestimable. Si les sociétés dérivent, c’est parce qu’on a négligé l’importance de l’éducation des enfants qui incombe prioritairement aux femmes et aussi aux hommes. On nous fait croire que la femme est égale à l’homme alors qu’ils sont complémentaires!

        9.1.1
        • mohta    

          Karim,
          si il y a ces changements c’est parce que un bon paquet d’homme ne sont plus digne de confiance et donc tous les roles changent.
          Pas mal, boivent, fument , joue au tiercé et donc tout cela fait qu’ils dépensent dans le haram , alors que sa femme et ses enfants en patissent beaucoup

          9.1.1.1
        • hanen    

          En meme temps on voit bien que tout cela a été écrit par un homme.Je voudrais bien voir comment les hommes auraient réagi si on avait inversé les roles et que se soient à eux « d’obéir ». Il est normal que l’homme aide la femme dans le ménage et dans l’éducation (les enfants ont besoin d’un père présent qui s’investisse aussi dans leur éducation non??) et que la femme aide en travaillant aussi a l’extérieur, permettant ainsi d’avoir aussi plus d’argent qui bénéficiera a la famille entière. Si la femme n a que ses 4 murs a voir toute la journée, qu’elle ne peut pas sortir sans l’accord de son mari et qu’ne plus elle n’a pas d’argent (sauf celui que son mari veut bien lui donner, si toutefois il lui donne) elle restera a vie esclave de cette situation. avoir de l’argent, une vie sociale en dehors du ménage ca veut dire lui permettre d’etre libre , libre de choisir sa vie,et de pouvoir s’en aller (etre indépendante financièrement) si ca ne lui convient pas!

          9.1.1.2
    • Sonia    

      Ha tu as un rôle toi ? Tu as eu un casting a la naissance ? Si je n’ai pas envie de faire le ménage je ne le fais pas ce n’est pas mon RÔLE. Ça parle pas de libre arbitre le Coran normalement ? … Ha si je crois bien tiens ! Donc laisse moi faire ce que je veux tu n’as AUCUN rôle à m’imposer. Mon destin est ce que j’en fais, tu fMerci.

      9.2
  10. muslim français    

    salam
    pour sidi_ali
    l’obligation de faire de ménage pour la femme n’est pas une condition fondamental pour un mariage musulman et selon plusieurs avis religieuses ( voir lecole hanafite ou malikite) la femme peux exiger dans le contrat de mariage le partage des taches ménagères avec son mari ou que la mari cherche une aide ménagère pour sa femme,ou des machines électriques pour l’aider a nettoyer le linge ou la lessive ou autres tachés ménagères. cela a condition que le mari accepte ces conditions au moment de l’acceptation de l’acte de mariage.
    wa-allaho- allam

    10
    • Sid-Ali    

      Alaykoum salam wa rahmatoullah

      Là vous parlez de clauses particulières mises en place avant le mariage, donc c’est différents.

      Quoi qu’il en soit l’importance est que la femme obéisse à son mari dans le bien.

      Abû Huraira rapporte que le messager d’Allah (sallallahu ‘alayhi wa sallam) a dit : « Si une femme prie ses cinq prières (quotidiennes) et préserve ses parties intimes chastes et obéit à son mari, elle entrera au paradis, par la porte qu’elle souhaite. » [Rapporté par Ibn Hibban dans son Sahih]

      10.1
  11. zaman[GT-S7560]    

    salam alaykoum .ma soeur fatima vous avez 100%raison ds tout cas . la journee de jeûne est difficile pour tous. qu Allah nous aide a ne pas nous disperser dans les mauvaises choses.

    11
  12. benfoulen    

    assalamou alaykoum,

    Al-Kanz t’as ouvert la boite de Pandore akhy !!!!!
    y en aurait Énormément à dire dans l’autre sens et surtout dans ce pays (et je parle des soeurs nées en France) c’est La hawla wa la qouata ila billah.
    le cadena de la pudeur, de la hichma de la femme envers le mari les médias ne l’ont pas seulement ouvert, ils l’ont carrément fait sauter !!! alors pour parler des taches ménagères …
    Bien trop souvent en France les couples où il y a une certaine harmonie (pour les hommes née en France comme moi) sont ceux mariés avec des sœurs de leur pays d’origine. Pourquoi ? parce que même si c’est pas top au niveau du dine, elles sont beaucoup plus enclin et préparées à s’occuper du foyer ce qui apporte un équilibre

    Bon vas-y je m’arrête , je demande pardon d’avance mais c’est la triste réalité.

    Al-kanz libre à toi de me modérer

    wa salam

    12
  13. miiriam [iPhone 4]    

    Autant pour moi alors !
    Malheureusement il vrai qu aujourd’hui certains parents sont dépassés et les médias comme l école publique y sont pour bcp entraînant la pertes de valeurs fondamentales et l une des solutions a ce problème reste l école prive musulmane pour ceux qui en ont les moyens bien sur.

    Wa salem.

    13
  14. Mamma nador [iPhone]    

    En réponse pour la langue c’est du tamazight du Maroc du Nord et mashallah quelle homme j’ai divorcé d’un fainéant et hamddulillah je suis avec mes enfants et c’est bien mieux ainsi merci la kana pour votre magasine c’est vraiment très très interessant

    14
  15. Alkashi    

    Il aurait été intéressant de citer les ahadiths qui appuient ce que vous dites.
    Car autant il est connu que notre prophète salla Llahou alayhi wa sallam était doux avec ses épouses, reprisait lui-même ses vêtement et ses chaussures, autant je ne pense pas que faire le ménage était sa principale occupation.

    Par ailleurs dès que l’heure de la sallate arrivait il sortait. (important à préciser quand même)

    Enfin bref tout ça pour dire aider son épouse est bien évidemment naturel mais il me semble que chez notre prophète salla Llahou alayhi wa sallam comme chez les compagnons c’étaient les femmes qui étaient principalement en charge de la tenue du foyer. Il faut regarder la manière de vivre qu’ils avaient et essayer de les imiter. Pas vouloir en faire plus (ni moins)

    15
    • Sid-Ali    

      Voici les hadiths qui vont dans ce sens :

      On a demandé à Aicha رضي الله أنها :

      « Que faisait le prophète صلى الله عليه وسلم chez lui ?
      Elle dit :  » Il aidait sa famille (cad il était à leur service) et lorsque venait l’heure de la prière, il partait prier « .
      Al-Boukhari

      Al-Qassim rapporte on demanda également à Aicha رضي الله أنها :

       » Que faisait le prophète صلى الله عليه وسلم chez lui ?
      Elle dit :  » C’était un homme comme les autres : Il nettoyait ses vêtements, trayait ses bêtes et s’occuper seul de sa propre personne. »
      Rapporté par Ahmad

      Urwa rapporte qu’on a demandé à Aicha رضي الله أنها :

       » Que faisait le prophète صلى الله عليه وسلم chez lui ?
      Elle dit :  » Il cousait ses vêtements, reparait ses chaussures et faisait ce que le hommes font chez eux. »

      15.1
      • Al-Kanz    

        as-salâmu ‘alaykum

        si les hommes n’observaient que ces hadiths, ni plus ni moins, ce serait déjà une énorme avancée. Mais vu les commentaires excessifs qu’on lit ici et sur Facebook suite à cet article, on n’y est pas encore.

        qu’Allah réforme nos coeurs et récompense la patience, le courage et l’abnégation de nos mères, nos soeurs, nos épouses.

        15.1.1
        • Alkashi    

          ça seul Allah le sait si on y est ou non = si la majorité des hommes musulmans appliquent ou non ces hadiths. Ce n’est pas parce que certains le disent ici et sur FB qu’ils représentent la majorité.

          15.1.1.1
          • Al-Kanz    

            Alkashi,
            Ce n’est pas parce que certains disent ici et sur FB que les femmes ne connaissent pas leurs devoirs qu’elles représentent la majorité. On va aller loin avec de telles affirmations :)
            Je ne suis pas très vieux, mais assez pour que le constat que je fais me paraisse très proche de la réalité. En l’occurrence toutes ces mamans, soeurs, filles, épouses qui passent des heures dans la cuisine parce qu’il le faut.

            Pardon, mais personnellement je n’envisage pas pour la oumma que nos soeurs soient super pro dans la transmission des techniques de plats et de plonge, mais plutôt dans celle des sciences islamiques, du Coran, etc. Tout ce temps passé dans la cuisine est une grande perte, sans parler du gaspillage que cela engendre.

            15.1.1.1.1
        • Sid-Ali    

          Alaykoum salam

          Les hadiths sont là, mais quelles sont les règles qui en découle :

          – Est-ce que cela signifie que c’est une obligation pour l’homme ?
          – Est-ce que cela signifie que la femme dont le mari ne fait rien à la maison peut le blâmer ?
          – Est-ce que cela signifie que les tâche doivent être partagées ?

          Le problème c’est que certaines personnes ne connaissent pas ce qui est obligatoire pour l’homme et ce qui est obligatoire pour la femme dans le couple. Chacun à un rôle bien définit avec des obligations différentes. Après les obligations il y a les actes surérogatoires que l’on peut faire en plus. Ici qu’est-ce est obligatoire et qu’est-ce qui est surérogatoire ?

          En ramenant des hadiths comme ça sans explication  » Le prophète salallahou alayhi wa sallam faisait ainsi » et à des personnes qui à la base ne connaissent pas le rôle de chacun dans le couple, on peut se retrouver avec des mauvaises compréhensions.

          La femme doit connaître son rôle. L’homme doit connaître le sien

          15.1.1.2
          • Al-Kanz    

            as-salâmu ‘alaykum

            Je ne suis pas sûr de comprendre. Rappeler aux hommes que faire preuve de bienveillance à l’égard de leur épouse, de leur mère, de leurs filles, de leurs soeurs, serait donc problématique.
            C’est quoi au juste « la femme » ?
            C’est le rôle d’une mère ou d’une soeur de passer tout l’après-midi dans la cuisine pendant ramadan ?

            15.1.1.2.1
          • Sid-Ali    

            Donc les paroles de savants que j’ai ramené précédemment était pour remettre les choses dans leur contexte et pour rappeler le droit et l’obligation de chacun et que « parmi les droits que le mari possède sur sa femme est qu’elle accomplisse le devoir de s’occuper de son foyer ».

            Une fois que l’on sait ça, on peut apprécier à sa juste valeur l’exemple du messager d’Allah salallahou alayhi wa sallam.

            15.1.1.2.2
          • Al-Kanz    

            Amusant quand même que tu n’aies pas apporté aussi des paroles de savants pour rappeler l’importance absolument primordiale de l’éducation par la mère, et donc le souci absolu que doit avoir l’époux dans la formation, l’apprentissage, les connaissances islamiques de son épouse ;).

          • Sid-Ali    

            Voilà :

            Cheikh Uthaymin :

             » Aider son épouse est surtout recommandé lorsque l’épouse est une étudiante en sciences religieuses, qui a vraiment besoin que son mari l’aide à éduquer et à s’occuper des enfants, afin qu’elle puisse étudier le coran et la sunna, ce qui lui permettra d’appliquer sa religion et l’aidera à élever correctement ses enfants. Nous demandons à Allah qu’il guide nos maris ».

            15.1.1.2.3
          • Alkashi    

            Alkanz :

            Je te cite : « le souci absolu que doit avoir l’époux dans la formation, l’apprentissage, les connaissances islamiques de son épouse ;). » ok mais du coup l’époux n’a plus le temps vu qu’il est en train de faire le ménage et la vaisselle :p

            Ya un peu de sérieux dans tout ça, comme tu le dis l’époux doit ramener la science à la maison et donc outre aider sa femme (ce qui je le rappelle me paraît normal) il doit aussi travailler et apprendre sa religion.

            15.1.1.2.4
          • Sid-Ali    

            Parole précédent de Umm Salamah (fille de Cheikh Mouqbil). La parole de Cheikh ‘Uthaymin c’était :

             » [Les hadith précédent] prouvent la modestie de l’envoyé d’Allah, lorsqu’il était dans sa demeure il était au service de sa famille notamment en trayant ses bêtes et en réparant ses chaussures.

            Et lorsqu’on demanda à Aicha :

            « Que faisait le prophète dans sa demeure ? »
            elle répondit : » Il était au service de sa famille « .

            Ainsi lorsque l’homme est dans sa demeure, la Sunnah consiste à ce qu’il se rende utile, en s’occupant par exemple de sa personne, en cuisinant s’il sait cuisiner, en s’occupant du lavage de ce qui a besoin d’être lavé etc.. tout ceci fait partie de la Sunnah.

            La personne est donc récompensé pour cela, pour sa modestie et pour son suivie du messager d’Allah et aussi agir ainsi consolide l’amour qu’il y a entre toi et ton épouse.

            En effet si ton épouse sent que tu l’aides dans ses taches, alors elle t’aimera (davantage) et ta valeur auprès d’elle augmentera. »

            15.1.1.2.5
  16. SAID    

    Très belle vidéo, qui montre le comportement qu’un époux doit normalement avoir dans le foyer avec son épouse.
    Pour information, l’acteur de cette vidéo, s’appelle TARIK IBN ALI, très connu par la communauté rifaine, notamment dans le Benelux.

    Merci pour cette vidéo !

    A bon entendeur salut !

    16
  17. Umm Sibawayh [iPhone 4]    

    Salâm 3alaykoum,
    J’ai trouvé l’article très juste et modéré et les commentaires enclin à l’excès. En effet, comme l’a souligné la sœur Fatima, il n’est pas question d’inverser les rôles qui sont déjà pré-établis avec juste mesure de la part de notre Créateur loin d’une attitude revendicative.
    En effet, bienheureux celui qui comprendra qu’un couple c’est une complémentarité, des rôles définis mais non figés, l’époux comme l’épouse pouvant aider l’autre dans ses tâches apparaissant comme étant siennes. On peut soulever, par exemple, à qui appartient de s’occuper de l’entretien du véhicule ? Du jardinage ou bricolage ?
    Si l’intendance du foyer revient à l’épouse, il apparaît tout de même, que le couple doit être une équipe, recherchant la cohésion, lorsqu’un coéquipier à une baisse de régime alors on se doit de l’encourager etc. Cessons de voir le rapport hommes/femmes comme un rapport de force mais tout simplement comme ce qui amène l’un et l’autre à l’harmonie.
    L’homme comme la femme doivent s’efforcer à reconnaître les bienfaits, devoirs accomplis par l’autre, « tu travailles c’est ton devoir », mesdames ayons de la compassion, de la reconnaissance pour celui qui sort travailler afin de nous nourrir, vêtir…
    Messieurs, ayez de la compassion et de la reconnaissance pour l’intendante du foyer qui tel un fonctionnaire gère minutieusement celui-ci.
    En somme, il est déréaliste de vouloir modifier ce schéma, mais soulager son conjoint lorsque celui-ci est malade, fatigué ou juste par bonté participe activement à l’amour du couple. Un couple aimant et compatissant c’est le noyau de la construction d’une société saine, la base solide pour la famille.
    On devrait se polariser sur ces attentions et manifestions d’amour.
    @ AlKashi : il est connu que dans la péninsule arabique, il était coutumié d’avoir une servante.
    @ BenFoulen : qu’Allah t’accorde la guérison et la piété. Tout dépend ce que tu recherches dans le mariage, certains recherchent uniquement une tenue du foyer, une panse bien remplie, d’autres recherchent une complicité, des moments de partages, de franches rigolades… Plus difficile généralement avec un conjoint du pays… Et puis, celui qui recherche une fée du logis risque d’être déçu po

    17
  18. fati92    

    as salama aleykoum

    Ce sont ces mêmes hommes qui se plaignent ensuite de ne pas avoir de médecins femmes pour leurs épouses, ou d’infirmières. SubhannAllah. Ma femme à la maison à faire mon ménage et éduquer « mes » enfants. Je ne supporte plus ce discours.

    Si je fais tout pour rendre heureux mon époux et qu’il en fait autant alors hamdulilah. C’est ce qu’a fait mon époux en me déchargeant du ménage (et en plus cela aide une soeur qui n’a pas de travaille) pour me concentrer sur des tâches beaucoup plus importante.

    Passer sa journée à faire de la hrira, des brick et du pain pour avoir la plus belle table sur FB et voir un large sourire sur la bouche de ton mari mais qu’as tu fait pdt ce temps pour ton créateur?

    18
  19. Nour    

    Salam. Merci pour ce rappel de ce qu’est malheureusement le quotidien de certaines familles qui cumulent de la rancœur. Les couples « conscients » se heurtent aux jugements de valeur sur le sérieux de l’épouse ou sur la virilité de l’époux… Je rebondis sur la quantité de plats et le gaspillage : nous avons vidé nos placards avant de faire nos courses « de ramadan », résultat nous avions de quoi cuisiner 2 semaines d’iftar!

    19
  20. abdelhak [iPhone 5]    

    A Salamou 3alaikoum wa rahmatoullahi wa barakatouhou
    Barakallahou fik pour cet article et pour avoir rappellé quelques uns des traits caractéristiques de celui dont son créateur lui a dit:
    « Et tu es certes, pétri d’un noble caractère »
    Mohammed (Ssallallah 3alaihi wa salam), sceau de la prophétie, prophète de l’islam et le messager qui nous a apporter le coran, parole de notre créateur Allah (3azza wa Jal)
    (Merci par avance à ceux et celles qui viendront préciser le dalil)

    Pour tous ceux qui se sentent offusqué au plus profond d’eux même, dans toute la splendeur de leur culturo virilité (mouahhaha), je vous propose une parole qui dissout tout wasswass, tout doute quant à la participation aux tâches ménagères et cela que l’on soit homme ou femme. Cette parole est la suivante:
    « Al naDdafa min-al imane »
    (La encore, je remercie par avance ceux et celle qui me trouverons le dalil)

    Sur ce, à tous je vous souhaite un Ramadane Karim
    Qu’Allah agrée nos œuvres
    Saha ftorkoum

    — l’abus de hrira, de chorba et de lben peut être dangereux pour la santé —

    20
  21. mon mari ne m’aide pas à la maison | Muslima Super Housewives    

    […] Pour poursuivre, enfin un conseil aux frères,du  site Al kanz : Messieurs: et si vous vous mettiez à faire le ménage? […]

    21
  22. Muslima78    

    L’homme n’aide pas à la maison : il fait sa part dans le ménage.
    Les tâches ménagères continuent de charger les journées des femmes, tandis que les hommes les moins machos comprennent la question comme une aide volontaire et non pas comme une responsabilité partagée.

    Quand je cherchais du travail, il me disait qu’il participerait quand je travaillerais.

    Je travaille aujourd’hui mais rien n’a changé. Même si je ne ramasse rien, il ne fera rien. Ensuite, il dira qu’on est désordonnés… « On » : car il sait que je suis pas seule à occuper cet appartement.
    Il a 10 minutes de voiture pour se rendre au travail. J’ai une heure de train.
    Son beau-frère, enfant du pays, ancien clandestin, fait plus qu’aider son épouse (ma belle-soeur), qui n’a aucune activité professionnelle.

    La lutte pour l’égalité des femmes continue. D’abord, il y a eu des victoires légales: le droit d’étudier, de travailler, de voter… et maintenant plus personne n’ose mettre en doute la capacité

    22
  23. Nina    

    Salam walikoum,

    Attention au vocabulaire employé : L’homme n’AIDE pas à la maison, il FAIT SA PART dans le ménage.
    Les tâches ménagères continuent de charger les journées des femmes, tandis que les hommes les moins machos comprennent la question comme une aide volontaire et non pas comme une responsabilité partagée.
    Que dire d’un homme qui se rend à son bureau en 10 minutes de voiture et qui se contente de s’asseoir sur son canapé le soir et le week-end, en sachant que sa femme a besoin d’une heure (de train) pour arriver à son poste de travail ?
    Il est né, comme moi, en région parisienne.
    Son beau-frère, enfant du pays, aide et fait peut-être plus que son épouse, pourtant mere au foyer.

    La lutte pour l’égalité des femmes continue. D’abord, il y a eu des victoires légales: le droit d’étudier, de travailler, de voter… et maintenant plus personne n’ose mettre en doute la capacité intellectuelle et de leadership des femmes. Mais il y a encore un long chemin à parcourir à la maison.

    23

Écrivez votre commentaire

Indiquez une adresse de messagerie existante. Elle ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 caractères sur les 1 000 autorisés

Sites Partenaires : Fisabilik | Oumzaza | Al-Kanz Consulting | Muslimpress
FERMER
CLOSE