LDJgate, affaire d’Etat : un policier aux miliciens de la LDJ, « Restez derrière les gars »

Par Al-Kanz

Le LDJgate tourne à l’affaire d’Etat. Des policiers ont été filmés aux côtés des miliciens racistes et armés de la ligue de défense juive sans que ces derniers ne soient inquiétés.

Impunie en France, interdite en Israël et aux Etats-Unis, la ligue de défense juive (LDJ), milice violente et raciste, semble être allée trop loin.

Depuis des années, les nervis de cette bande organisée assument publiquement, quand ils ne les annoncent pas à l’avance, les ratonnades qu’ils mènent contre tous ceux qu’ils considèrent antisémites. Comme le 10 juillet dernier sur Facebook.

ligue de défense juive menace

Ivres de l’impunité dont ils jouissent, ces miliciens revendiquent régulièrement leurs ratonnades sur Facebook et sur Twitter. Pourtant, les autorités françaises ne font rien ni pour dissoudre ce groupuscule suprémaciste et violent ni pour prévenir ses expéditions punitives.

Lire – LDJGate : « on instrumentalise et on se fait passer pour les victimes comme avec la synagogue »

Lors des événements de Trappes, Manuel Valls, alors ministre de l’Intérieur, avait choisi de prendre parti aveuglément pour le policier qu’il qualifia d’« irréprochable », sans rien connaître de ce fonctionnaire ni même avoir suffisamment d’éléments pour se faire une idée précise de ce qui s’était réellement passé. Le ministre choisit de se comporter en chef de clan plutôt qu’en garant des libertés.

Lire – Trappes : Manuel Valls, ministre de l’Intérieur ou chef de clan ?

Quelques mois plus tard, le policier « irréprochable » fut poursuivi pour incitation à la haine raciale, puis mis en examen.

Lire
Trappes : le policier « irréprochable » poursuivi pour incitation à la haine raciale

Trappes : le policier mis en examen après ses propos islamophobes sur Facebook

Sévère camouflet alors pour Manuel Valls, qui ne semble pourtant rien avoir appris de cette déconvenue : suite aux échauffourées qui ont suivi la manifestation pro-palestinienne de ce week-end à Paris, le Premier ministre a repris à son compte sans aucune nuance le scénario, monté de toutes pièces, par la LDJ, et appuyé de façon dangereusement opportuniste par les autorités juives.

Ce dernier a été rapidement rejoint par la maire de Paris, Anne Hidalgo, le ministre de l’Intérieur, Bernard Cazeneuve, et toute une ribambelle de politiques, qui pensent très fort aux élections régionales de 2015 et/ou ne cachent plus leur communautarisme sélectif, à l’instar de Claude Goasguen, de Christian Estrosi, de Valérie Pécresse, d’Eric Ciotti et même de la jeune UMP Aurore Bergé que l’on pensait loin de ces calculs politiciens.

Malheureusement pour ces derniers, Internet et les nouvelles technologies ne leur permettent définitivement plus de maquiller les faits. Lundi, une première vidéo amateur publiée sur le site Citizenside a permis de corroborer les premiers soupçons sur la manipulation orchestrée par la ligue de défense juive. On y découvre une proximité particulièrement choquante entre les miliciens de la LDJ et les forces de l’ordre.

Lire – Bonbonne de gaz, lacrymo, barres de fer, la ligue de défense juive couverte par la police

Aujourd’hui, une seconde vidéo prise dans la rue où ont lieu les affrontements confirme l’inacceptable et suscite de nombreuses questions quant aux relations qu’entretiennent les policiers avec les nervis de la LDJ. Passons en revue quelques scènes.

Sur la capture d’écran suivante, on peut observer les CRS, en uniforme et casqués, charger les jeunes gens, pro-Palestiniens, qui s’opposaient aux jeunes de la LDJ. Jusqu’ici rien d’anormal.

police crs ldj rue de la roquette paris 1

Pourtant, quelques secondes plus tard, on aperçoit un milicien, armé de ce qui semble être une matraque télescopique, le visage caché par une écharpe, une capuche sur la tête, se diriger lui aussi vers les militants pro-Palestiniens.

police crs ldj rue de la roquette paris 2

Trois secondes plus tard arrivent un autre milicien de la LDJ, le visage couvert. En haut à gauche, l’individu semble être un policier en civil aux côtés de deux CRS.

police crs ldj rue de la roquette paris 3

Le défilé se poursuit, avec cette fois des miliciens armés : l’un, à l’arrière-plan, a une chaise de restaurant dans les mains, l’autre devant ouvre sa matraque télescopique.

police crs ldj rue de la roquette paris 4

Sur la capture suivante, on voit nettement les franges caractéristiques (1) du châle de prière que portent les hommes pratiquants juifs. A ses côtés, un jeune homme tient dans sa main ce qui pourrait être une bombe lacrymogène (2), comme on a pu en voir dans la vidéo publiée par Citizenside. La matraque télescopique du premier individu est complètement ouverte (3).

police crs ldj rue de la roquette paris 5

Pendant que ses camarades vont à la confrontation, un milicien rebrousse chemin, une bombe lacrymogène de grande capacité (comme celles de agents de police) à la main.

police crs ldj rue de la roquette paris 6

Mais il y a plus inquiétant encore. L’homme ci-dessous, à la veste kaki et aux gants noirs, donne des instructions claires aux miliciens avec qui il semble entretenir des relations familières. « Restez derrière les gars », répète-t-il. Difficile de ne pas voir en lui un policier en civil (officier de la BAC ou des renseignements généraux) : il gère la situation, donne des ordres, porte une matraque télescopique noire et semble avoir quelque chose sous son t-shirt au niveau de l’abdomen (un pistolet de service ?).

police crs ldj rue de la roquette paris 8

C’est ce même individu que l’on voit, sur la vidéo de Citizenside, poser sa main sur le dos d’un des miliciens armés pendant que les CRS chargent les militants pro-Palestiniens. Tout autour de lui des nervis de la LDJ toujours armés.

police ldj

L’individu se dirige vers le camp opposé, sans se soucier du milicien à sa droite armé et la tête couverte.

police crs ldj rue de la roquette paris 9

Trente secondes plus tard, il revient pour ordonner aux miliciens de la LDJ de rester là où ils sont. Son propos est invraisemblable : « Eh, les gars si vous allez à l’affrontement on pourra [propos incompréhensibles] rien que pour vous. »

police crs ldj rue de la roquette paris 13

Puis le plus naturellement du monde, il engage la conversation. Si cet homme est un officier de policier, agent de l’Etat chargé de faire respecter les lois de la République, l’affaire est grave. Si ce n’est pas un policier, l’affaire est encore plus grave, puisque ce dernier se permet de donner des instructions au milieu de CRS et de policiers en civils, dont on devine qu’ils ne sont pas des pervenches ni des garde-forestiers.

police crs ldj rue de la roquette paris 14

Pendant ce temps, un autre policier en civil, brassard rouge « Police » au bras, remet, devant un policier en uniforme, à un milicien de la LDJ ce qui semble être une bombe lacrymogène de petite capacité et que le nervi a vraisemblablement perdu dans les affrontements. Tout va bien.

police crs ldj rue de la roquette paris 15

Ces éléments factuels, loin de la version romancée et victimaire de la LDJ, reprise par les autorités juives et le Premier ministre, sont accablants pour la police. Il est urgent que l’IGPN (Inspection générale de la police nationale), la fameuse police des polices, soit saisie pour qu’une enquête soit diligentée et que des sanctions soient prises. Le ministère de l’Intérieur, Bernard Cazeneuve, ne peut pas se terrer dans le silence comme ses homologues du PS et de l’UMP, particulièrement gênés depuis hier par la tournure des événements.

L’absence de réactions des autorités françaises ne pourra être interprétée autrement que comme un blanc-seing offert à la milice xénophobe communautariste. Le Premier ministre ne peut continuer à ignorer que la ligue de la défense juive est interdite aux Etats-Unis et en Israël. Il doit la dissoudre, comme il a dissout d’autres groupuscules, et punir ceux parmi ses membres qui se seront rendus coupables d’acte de violence en bande organisée. Il en va de la sécurité des citoyens et du respect des lois du pays.



Soutenez Al-Kanz, téléchargez l'application sur votre smartphone.

Téléchargez l'application Al-Kanz dans l'Apple store Téléchargez l'application Al-Kanz pour Android

Vos réactions (18 commentaires)

  1. Lyamine    

    Mais je croyais que la LDJ était déjà dissoute depuis un moment en France?

    1
  2. Salat S [iPhone 4]    

    Bravo pour votre investissement et vos investigations très approfondi ! Qu’Allah vous garde vous servez et défendez admirablement la communaute Merci

    2
  3. Bob    

    les hommes politiques qui gouvernent la France, à leur tête un chef déterminé à en découdre avec une frange de la population, avec leurs complices, soit disant « l opposition » et certains medias de masse, sont en train de fabriquer, sous les yeux des français, un véritable conflit franco français, et ils nous bassinent avec un marketing nauséabond « faut pas importer le conflit du moyen orient »…

    triste France… pauvre France !!
    français françaises réveillez vous !

    3
  4. Umm Eyoub[GT-I9505]    

    JazakAllahou kheir aljaza’ pour cet article absolument édifiant! Un travail de professionnel dont les médias devraient largement s’inspirer. bravo et merci, qu’Allah vous aide et renforce vos pas

    4
  5. dani    

    Tres beau travail

    5
  6. AntiR    

    « Eh les gars, si vous voulez aller à l’affrontement, on sera là en renfort pour vous ! »

    6
  7. Khadija[GT-I9300]    

    Faire des prières et s’en remettre à Dieu est une chose.. mais là il s’agit de la justice de l’homme.
    Nous ne pouvons pas rester passifs et s’apitoyer sur les actes répréhensibles de cette organisation qui terrorise à chacune de ses sorties.
    > La médiatisation de l’acte (merci Al Kanz)
    > Saisir les autorités
    AGIR dans le cadre de la loi de notre pays

    Salam Aleykoum

    7
    • Salaam    

      Salaam sœur Khadija

      Merci à toi ton commentaire qui est très intéressant.
      J’ai la même pensée que toi, j’aimerais qu’on se bouge plutôt que d’attendre la fin du monde …

      Wsalaam

      7.1
  8. Khalid    

    Salam ou alikoum,
    Très bon travail al kanz. J’ai contacté par mail la LDJM et alerte via leur formulaire l’IGPN dont voici l’adresse:

    http://www.police-nationale.interieur.gouv.fr/Organisation/Inspection-Generale-de-la-Police-Nationale/Signalement-IGPN

    Je vous tiendrai au courant de leurs retours respectifs.

    8
  9. Maxime    

    @AlKanz : Votre mobilisation commence à porter des fruits, puisque d’une posture unanime niant toute présence de la LDJ, les médias ont ensuite (et par paliers) reconnu que ces extrémistes y étaient ; qu’ils n’étaient finalement pas les victimes décrites dès dimanche ; qu’ils avaient procédé à des provocations sur les réseaux sociaux.
    Malheureusement pour vous, le gouvernement n’infléchira pas sa position, car là il y aurait alors LDJGATE… Impensable dans une France que l’on doit pousser vers davantage d’islamophobie et de philosionisme !
    Le seul élément positif pour vous dans cette affaire est de repérer le « modus operandi » (condamnation politico-médiatique unanime__silence unanime__lest lâché dans certains médias) qui permet d’étouffer vos révélations appuyées sur les réseaux sociaux. Mais cela, malheureusement, ne ressemble en rien à une victoire pour vous, car leur message est bel et bien passé : Vous n’êtes de la France en rien, ni par la naissance, ni par la religion.

    9
  10. nb    

    Bon article mais c’est dommage il me semble que vous ne vous focalisiez pas uniquement sur la proximite entre la police et les membres de la LDJ. Vous parlez de manipulation orchestree par la LDJ, provocation tres probablement mais rien n’obligeait ces quelques militants pro-Palestiniens a se rendre au point de rendez-vous… Ce qui est aussi etonnant c’est que meme dans les sites ou les journalistes ont donne un autre son de cloche des evenements (rue 89 par exemple) personne n’a parle de l’attitude de la police vis-a-vis de la LDJ. Peu importe en verite si ce sont les membres de la LDJ ou les militants pro-Palestiniens qui sont responsables des violences, ce que ces videos prouvent c’est que les membres de la LDJ beneficient d’une totale impunite… on le savait mais c’est maintenant irrefutable…

    10
  11. zakaria[Nexus 4]    

    il faut saisir l’IGPN.
    c’est inadmissible !!!

    11
  12. PoneX    

    La phrase dite par le mec détenant peut être une arme sous sa veste est :  » si vous allez à l affrontement on peut plus rien pour vous  » ils sont surprotéger … Ils se permettent tellement de choses…

    12
  13. simon    

    Bonjour,
    La LDJ ne cache pas qu’elle bénéficie d’une protection policière et ce depuis plus d’un an !

    Pour preuve, cet extrait tiré de leur blog en première page suffit à le prouver :
    « La Ligue de défense juive…prend le droit d’intervenir la ou tout juif se fera agressé. forts d’une protection policiere et ministerielle
    Nous pouvons mobiliser 100 militants en un clin d’oeil …meme dans les banlieues , dans le terrier de ces trouillards magrebins »

    Source:http://liguedefensejuive.wordpress.com/2013/06/20/communique/
    Le lien en cache si modification: http://web.archive.org/web/20140418090136/http://liguedefensejuive.wordpress.com/

    Notez la contradiction étonnante dans ce même message où ils se vantent d’être protégés par la police donc conscient de leur faiblesse et
    qualifient les maghrébins en banlieue de trouillards en oubliant qu’ils sont les premiers à reconnaitre qu’ils le sont car bien au chaud dans la « jupe policière ».

    13

Écrivez votre commentaire

Indiquez une adresse de messagerie existante. Elle ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 caractères sur les 1 000 autorisés

Sites Partenaires : Fisabilik | Oumzaza | Al-Kanz Consulting | Muslimpress
FERMER
CLOSE