Christine Tasin condamnée pour islamophobie

Par Al-Kanz

Islamophobe assumée, Christine Tasin a été condamnée par le tribunal de Belfort.

L’islamophobie est un délit. C’est ce que le tribunal de Belfort vient de rappeler à Christine Tasin, islamophobe décomplexée.

Condamnée vendredi dernier à une amende de 3 000 euros, dont 1 500 avec sursis, la présidente de l’association d’extrême droite Résistance républicaine comparaissait pour avoir déclaré en octobre 2013 à l’occasion de l’Aid al-Adha : « Oui je suis islamophobe, et alors ? La haine de l’islam, j’en suis fière. » Et d’ajouter que l’islam, « c’est un danger pour la France ».

Une vidéo amateur publiée sur Youtube amena la Coordination contre le racisme et l’islamophobie (CRI) à porter plainte contre la contrevenante. A l’audience, Christine Tasin réitéra son propos en se revendiquant là encore islamophobe.

Après le jugement, la condamnée a vertement critiqué le jugement dans une déclaration vidéo mise en ligne sur Internet. Elle y dénonce un jugement rendu par le « tribunal islamique » (sic) de Belfort, qu’elle accuse le plus sérieusement du monde « d’appliquer la charia en France ».

Christine Tasin assure vouloir faire appel du verdict. En juin dernier, le collectif contre l’islamophobe en France fit condamner le site islamophobe Riposte laïque, dont Tasin est collaboratrice.



Soutenez Al-Kanz, téléchargez l'application sur votre smartphone.

Téléchargez l'application Al-Kanz dans l'Apple store Téléchargez l'application Al-Kanz pour Android

Vos réactions (4 commentaires)

  1. neslibres[GT-I9003]    

    Bonjour,
    Elles est une pionne comme tant d’autres.Il aurait fallu commencer par condamner d’abord les gros poissons.

    1
  2. moha[GT-I9300]    

    salam aleikoum

    elle n est pas toute seule dans sa tête

    alziameur la guette

    2
  3. naoufel    

    Salem alikum,

    Elle dis tout haut ce que de plus en plus de français pensent tout bas.
    Notre vigilance doit être totale d’autant plus que le discours politique toute tendance confondue se cale de plus en plus sur les thèses de l’extrême droite quand il s’agit de dénoncer le comportement des musulmans.
    En tant que pratiquant, nous savons que sa véritable condamnation n’est pas ici.

    3
  4. Abdo    

    Bravo ‘alik.

    4

Écrivez votre commentaire

Indiquez une adresse de messagerie existante. Elle ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 caractères sur les 1 000 autorisés

Sites Partenaires : Fisabilik | Oumzaza | Al-Kanz Consulting | Muslimpress
FERMER
CLOSE