Boycott Israël : jamais aussi populaire qu’aujourd’hui

Par Al-Kanz

Le boycott de l’Etat criminel d’Israël n’a jamais été aussi dynamique et populaire qu’aujourd’hui.

boycott Israel google monde

Le graphique ci-dessus est une capture d’écran d’un des services de Google, en l’occurrence Google Trends. En bon français : Google Tendances.

Ce service permet entre autres de présenter la popularité d’un mot-clé soit sur des périodes choisies par l’internaute soit, par défaut, de 2004 à nos jours.

Le boycott plus que jamais soutenu

Le graphique est intéressant à plus d’un titre. Retenons les indications suivantes :

1) la requête « boycott Israël » est populaire et constante depuis au moins dix ans. Elle l’était bien avant, mais Google Trends ne permet pas de remonter avant 2004. Populaire, car Google Trends exige un minimum de requêtes, sans quoi le volume de recherche est jugé insuffisant et l’on n’obtient aucun graphique.

google trends.jpg

Constante, car depuis au moins 2004, les internautes du monde entier n’ont eu de cesse d’entrer dans leur moteur de recherche « boycott Israël« .

2) Ces requêtes sont en dents de scie. On remarque un pic en 2009, qui correspond aux crimes de guerre demeurés impunis de l’opération « Plomb durci » de décembre 2008-janvier 2009. L’indignation internationale était alors à son sommet.

3) Entre 2009 et 2014, il y eut quelques pics, mais qui n’atteignirent jamais celui de 2009. A contrario, aujourd’hui, en 2014, les volumes de recherche explosent littéralement. Si sur une échelle de 100 les requêtes de janvier 2009 sont estimées à 44, selon Google Trends, celles d’août 2014 sont à… 100 !

Israël, en tête des requêtes, la France très bien classée

Autres informations très intéressantes. Les propagandistes pro-israéliens tentent, avec peine, de convaincre que le boycott de l’Etat voyou du Proche-Orient est insignifiant. Nous les entendons. Mais regardons tout de même de plus près les données suivantes.

Selon Google Trends, sept pays se distinguent en terme de volumes de recherche pour la requête « Boycott Israel » : la Malaisie, Israël, le Royaume-uni, la France, le Canada, l’Australie et les Etats-Unis.

boycott israel pays

Il est assez curieux qu’un tout petit pays comme Israël réussisse à se placer en si bonne position. Sauf à considérer que le boycott est un vrai sujet dans les Territoires israéliens ; ce que le classement suivant semble confirmer : on remarque en effet que Tel Aviv, capitale de l’Etat voyou, est en tête des villes, dans le monde entier, toujours pour la requête « Boycott Israël ».

boycott israel ville

Saluons au passage la performance des Britanniques qui classent trois de leurs villes dans le top sept mondial relevé par Google Trends. La France n’est pas en reste. Cocorico ! Paris est la sixième ville dans le monde où la requête « boycott Israël » est la plus fréquente. Ici c’est Paris !

Terminons avec deux listes. La première concerne les requêtes liées à « boycott Israel » les plus populaires dans le monde. Les trois lettres BDS désignent le mouvement Boycott Désinvestissement Sanctions fondé en 2005, qui comme son nom l’indique a pour objet principal le boycott d’Israël.

boycott israel requetes en hausse.jpg

La seconde porte sur les requêtes, toujours liées à « boycott Israel », en hausse.

boycott israel requetes mondiales.jpg

Israël et ses obligés en France et dans le monde vont faire la moue. Les faucons proisraéliens du parti socialiste doivent certainement s’activer pour pousser Manuel Valls, comme l’actuel mis en examen Nicolas Sarkozy à son époque, à criminaliser le boycott.

Qu’ils tentent, qu’ils essaient, qu’ils s’échinent. Nous sommes libres, nous sommes légion, nous sommes éternellement attachés à la Palestine. Nous boycotterons contre vents et marées.

Pour retrouver les données citées ci-dessus sur Google Trends, cliquez sur le lien suivant : Boycott Israël sur Google Trends.



Soutenez Al-Kanz, téléchargez l'application sur votre smartphone.

Téléchargez l'application Al-Kanz dans l'Apple store Téléchargez l'application Al-Kanz pour Android

Vos réactions (19 commentaires)

  1. Coccinelle[XT1058]    

    Allahu Akbar !

    1
  2. Abou    

    assalamou alaykoum,

    Le boycott est une arme redoutable. Souvenons-nous que c’est sous l’impulsion d’un boycott massif que le régime d’apartheid d’Afrique du sud a cédé. Les têtes pensantes du sionisme ont compris l’impact du boycott pour l’état colonisateur et criminel d’israël. Ils vont tenter coute que coute de criminaliser le boycott !

    2
    • Alaoa    

      C’est faux.
      L’Apartheid recevait du soutien au début car les Occidentaux avaient peur que l’AFSud tombe dans le giron communiste.
      A la fin du Communisme tous on lachés le régime de l’Apartheid car la menace Soviétique avait disparue.

      2.1
  3. kayna [iPhone 4S]    

    Hamdoulah !!! en plus avec les mails et lettres que reçoivent les grandes marques que nous boycottons ils vont commencer à se faire du soucis sérieusement…

    3
  4. Ramadan[HTC One S]    

    Assalamou aleykoum. Un signe très encourageant Macha Allah et qui doit nous conforter dans notre démarche de boycott, qu elle soit collective, ou mieux encore : individuelle. Qu ils essaient donc de suivre chacun des 5 millions de musulmans français ! Allahou akbar !

    4
  5. Daoud[HP Slate 7]    

    quand même !

    5
  6. Muslima[e1809c_v75_gq1008_ov5647]    

    salam alaykoum j’aimerais contacter les entreprises que je boycotte pour les alerter mais j’avoue ne pas savoir comment leur ecrire et quoi leur dire ? Serait il possible que vous publiez des modeles de mail ? baarakAllahou fikoum .

    6
  7. Said    

    Même si les bombardements ont cessés, la colonisation ne s’arrête pas ! Il faut donc continuer le boycott ! Et il y a une autre marque à boycotter…………….Isla Delice !

    7
  8. l étranger [iPhone 4S]    

    Salam..oui c est une bonne nouvelle..il faut continuer ensemble toutes confessions confondu..quand Palestine souffre..nous aussi.

    8
  9. Tanga    

    Don’t stop never give up

    Lā ḥawla wa lā quwwata illā billāh

    9
  10. karim    

    salam oualikoum j’aimerais bien que Al Kanz lance un appel a témoigner au manager des grandes distribution pour nous donner leur témoignage concernant le boycott de caca cola avec si possible des chiffres

    10
  11. 11
  12. farid bourada [iPad 3]    

    Selon quel(s) critère(s) se fait le boycott? C’est la question basique et je ne vois rien sur ce sujet. L’agitation ne mène pas loin si elle n’est pas pensée, réfléchie.

    12
  13. ali [iPhone 4]    

    @abdo
    Au maroc Coca c’est 50% du marché comme HB chez vous ?

    13
  14. Sam    

    Au Maroc, vous trouverez des boissons sous le nom Ice qui se déclinent sous différents goûts. Vous les trouverez sans problème ds les grandes surfaces, pour les petits commerces de quartiers, il faut poser la question…

    14
  15. 15
  16. Comment secourir nos frères et soeurs dans le monde | Muzulmans.fr    

    […] 3) Boycotter. Les gens de science incitent maintenant les frères et sœurs à cet acte. Des gens peuvent se dire, à tort, qu’est-ce que moi, tout seul, je peux faire contre telle ou telle société ? Il faut savoir que le cauchemar des sociétés est que le client ne soit pas satisfait et qu’il le dise et le proclame, et qu’il fournisse des efforts dans le fait d’informer les gens autour de soi. Interpeller les sociétés qui sont liées à cela. Il suffit d’une dizaine de personnes pour qu’une très grande société commence sérieusement à avoir peur. La force par le nombre. Par exemple, en ce moment, plusieurs enseignes d’Europe de l’Ouest n’acceptent plus de fruits d’israël. Et que des mangues sont stockées dans le sud de la France, et vont sûrement pourrir. Parce que les hypermarchés ont en ce moment trop peur de proposer cela en vente, de peur d’être boycottés. Les initiatives de boycott n’ont pas été aussi intenses dans le monde que de nos jours. […]

    16
  17. Yousfi    

    Quels produits doit un boycotter?
    Disney én fait il partie?

    17

Écrivez votre commentaire

Indiquez une adresse de messagerie existante. Elle ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 caractères sur les 1 000 autorisés

Sites Partenaires : Fisabilik | Oumzaza | Al-Kanz Consulting | Muslimpress
FERMER
CLOSE