Eviter les arnaques au hajj : examinez minutieusement les formules proposées

Par Al-Kanz

Hajj. Pour attirer les pèlerins à elles, certaines agences présentent des formules de séjour qui une fois sur place se révèlent parfois différentes. Vigilance.

kaaba mecque arabie saoudite.pg
©Zurijeta
/ Shutterstock

Hajj. Savoir lire les différentes formules proposées pour le pèlerinage à La Mecque par les agences, c’est pouvoir échapper à bon nombre d’arnaques.

Décrypter les offres pour éviter les mauvaises surprises

La plupart des offres frauduleuses ou trompeuses se ressemblent : on donne quelques informations importantes, mais on omet volontairement d’en préciser d’autres, tout aussi importantes.

Les premières victimes, en général des personnes âgées vulnérables et peu à même de démêler le vrai du faux, se retrouvent dans des hôtels au confort spartiate à partager leur chambre à plusieurs, mais surtout très loin de la mosquée alors qu’on leur avait assuré le contraire.

Il est donc fondamental de bien comprendre ce que les agences proposent. Si les formules se ressemblent, chaque agence est libre d’offrir les services qu’elle désire, outre évidemment ce qui est requis obligatoirement par les autorités saoudiennes.

Toute agence de voyage doit en effet répondre à un cahier des charges précis pour être en conformité avec les exigences règlementaires. Malgré tout, il n’est évidemment pas permis, par exemple, de faire croire qu’on logera les pèlerins à 100 mètres de la Grande Mosquée de La Mecque alors que l’hôtel se trouve en réalité à quelques kilomètres, dans le quartier d’Al-Azizia.

Lire – Le marathon des pèlerins d’Al-Azizia

Différentes formules pour différents budgets

Selon l’agence de voyage, on peut avoir deux, trois, voire quatre formules différentes : le premier prix correspond en général à une chambre d’hôtel partagée à plusieurs (ça ressemble plus à un dortoir qu’à une chambre d’hôtel). Généralement, les formules les moins chères proposées par les agences offrent un hébergement loin de la mosquée – soit un trajet pénible et long entre l’hôtel et le masjid. Les formules les plus chères correspondent à des chambres 5 étoiles à proximité de la mosquée.

Si vous ne supportez pas la promiscuité, l’ambiance colonies de vacances et les trajets mosquée-hôtel pénibles, nous vous déconseillons les formules premier prix.

Entre le premier prix et le prix haut de gamme, il est en général proposé un tarif intermédiaire. Dans tous les cas, il est impératif d’étudier avec minutie ce qui est proposé dans l’offre.

Nom de la compagnie aérienne au départ et à l’arrivée

Lorsque vous aurez connaissance du nom de la compagnie aérienne qui affrètera l’avion que vous prendrez le jour de votre départ, faites immédiatement la vérification soit en appelant directement l’aéroport d’où partira l’avion soit en passant par son site Internet. Puis vérifiez que c’est la même compagnie pour le retour.

Si d’aventure votre agence ou l’intermédiaire entre l’agence et le pèlerin est incapable de vous donner précisément le nom de l’agence, posez-vous des questions. Plus généralement, tout opacité ou semblant d’opacité doit vous tenir en alerte.

Date de départ et date de retour

Les prospectus pour le hajj distribués à la sauvette, sur les marchés ou à la sortie des mosquées, indiquent parfois des dates farfelues qui ne correspondent à aucune réalité. Vérifiez que les dates de départ et d’arrivée que l’on vous a communiquées ne sont pas fantaisistes.

Pour cela, comme pour le nom de la compagnie aérienne, il vous suffit de vous rendre sur le site Internet de l’aéroport (ou d’appeler l’aéroport) à partir duquel est prévu le vol proposé par l’agence et de regarder s’il y a bien des vols de prévus aux indiqués. Dans le cas contraire, changez d’agence. Gardez bien en tête que des voyagistes sans scrupule proposent en effet des départs de vol qui n’existent pas.

Escales

Les vols vers l’Arabie saoudite sont soit des vols directs soit des vols avec escale. Il est très important de vérifier si le vol prévu est avec ou sans escale. S’il est avec escales, vérifiez quelles sont-elles et quelle est leur durée, afin de prendre vos précautions.

Une escale pouvant durer plusieurs heures, l’attente pourra vous être insupportable si vous l’apprenez une fois dans l’avion. Pensez à prendre avec vous de quoi vous occuper pendant les heures d’attente. Elles en seront moins pénibles.

Distance hôtel-mosquée

La distance entre l’hôtel et la mosquée est très importante. Plus vous êtes loin de la mosquée, plus il vous sera difficile et long de vous y rendre. Préférez payer un peu plus cher votre billet pour vous assurer une distance correcte entre votre hôtel et la mosquée. Plus cher ne signifie pas très cher.

La différence de prix entre les formules les plus chères et les formules à prix intermédiaire ne se justifie pas par la proximité avec la mosquée (mais par d’autres services comme la pension complète ou le standing de l’hôtel).

Exigez que l’on vous communique le nom et l’adresse de l’hôtel à Médine et à La Mecque, ainsi que les distances entre l’hôtel et la mosquée. Puis, comme nous l’indiquons dans un précédent article, vérifiez par vous-mêmes par exemple sur Google Maps.

Lire – Hajj : cartes des hôtels à La Mecque et à Médine

N’hésitez pas par ailleurs à demander aux pèlerins qui ont déjà effectué leur pèlerinage s’ils connaissent ces hôtels.

Publicité et lois

Si d’aventure vous avez l’occasion de vous entretenir avec un directeur d’agence de voyages peu scrupuleux sur la législation en matière de publicité, n’hésitez pas à lui rappeler que la publicité trompeuse est une infraction punie des peines prévues en cas de tromperie (art. L. 213-1), c’est-à-dire d’une peine d’emprisonnement de trois à deux ans et/ou d’une amende de 150 € à 37 500 euros.

Et si vous êtes convaincus que l’agence de voyage fait usage de pratiques frauduleuses et que vous avez des preuves réelles et solides, faites-en part à l’antenne locale de la direction départementale de la protection des populations (DDPP), anciennement appelée DGGCRF, la fameuse répression des fraudes. C’est précisément parce que des pèlerins escroqués se sont tus que des escrocs ont pu pendant des années continuer à détrousser de pauvres gens. Le signalement que vous ferez auprès de la DDPP contraindra à l’agence de s’expliquer.

Si nous avons oublié un point important, n’hésitez pas à nous en faire part en postant un commentaire en bas de page, après cet article.



Soutenez Al-Kanz, téléchargez l'application sur votre smartphone.

Téléchargez l'application Al-Kanz dans l'Apple store Téléchargez l'application Al-Kanz pour Android

Vos réactions (2 commentaires)

  1. ServiteurDuDonateur    

    Salam

    Deux petites choses pour contribuer à cet article très utile :

    – La pratique commerciale trompeuse doit être visée plutôt que la tromperie. En outre , les pratiques commerciales trompeuses sont punies d’un emprisonnement de deux ans et d’une amende de 300 000 €. ( L 121 – 6 du code de la consommation)

    – Les publicités parlent souvent de « pension complète » alors même que l’offre ne propose que l’hébergement, le petit déjeuner et le diner. Le déjeuner doit également être proposé sinon c’est de la demi pension.

    Qu’Allah accepte votre Hajj

    1

Écrivez votre commentaire

Indiquez une adresse de messagerie existante. Elle ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 caractères sur les 1 000 autorisés

Sites Partenaires : Fisabilik | Oumzaza | Al-Kanz Consulting | Muslimpress
FERMER
CLOSE