Mouton de l’aïd : comment la grande distribution fraude en toute impunité

Par Al-Kanz

Comme chaque année, des milliers de familles musulmans vont être flouées à l’occasion de l’Aïd al-Adha.

boucher supermarche©Shutterstock

L’aïd al-adha aura lieu in cha’a-Llah cette année aux alentours du 5 octobre, samedi 4 ou dimanche 5 octobre. Cette fête, qui avec l’aïd al-fitr constitue les deux seules fêtes du calendrier musulman, dure trois jours, les fameux jours dits de « tachriq ».

C’est pendant ces trois jours que les musulmans doivent s’acquitter du sacrifice d’une bête. En France, les musulmans choisissent plutôt un agneau. D’autres jettent leur dévolu sur un boeuf, qu’ils se partagent.

Des dizaines de millions d’euros en trois jours dans l’économie française

En 2011, 258 000 ovins et environ 4 000 bovins ont été sacrifiés en France en 2011 à l’occasion de l’aïd al-adha. C’est ainsi que chaque année plusieurs dizaines de millions d’euros sont injectés en quelques jours dans l’économie française, plus particulièrement dans la filière agricole.

Les éleveurs d’agneaux, particulièrement touchés par la crise et étouffés par la grande distribution et les géants de la viande, trouvent de fait dans l’aïd al-adha un second souffle, vital pour leurs exploitations. On comprend dès lors la teneur des analyses publiées quelques semaines après l’Aïd al-Adha par des instituts comme l’INSEE ou par le ministère de l’agriculture. Imaginons la panique si fatigué du muslim-bashing, les musulmans décidaient massivement de privilégier le sacrifice par procuration et boycotter l’agneau français.

La grande distribution a compris, comme pour le ramadan, qu’il y avait là une manne. Mais comme pour les produits halal, l’agneau vendu dans les grandes surfaces, supermarchés, hypermarchés et autres n’offre pas les garanties suffisantes qui permettraient aux consommateurs musulmans de passer commande en toute tranquillité.

Ce dont se moque la grande distribution

Le sacrifice du jour de l’aïd al-adha répond à un rite précis et défini que l’on doit observer. Il est absolumet intolérable que chaque année la grande distribution s’adonne sciemment pour des raisons purement mercantiles à ce qui n’est rien d’autres qu’une profanation. Citons trois points particulièrement litigieux, trois pratiques qui ne respectent pas le rite, mais qui permettent aux enseignes de la grande distribution de gagner beaucoup d’argent.

la bête est tuée avant l’heure : la logique de l’aïd al-adha est en contradiction avec la logique commerciale. La règle veut que l’animal soit abattu le jour de l’aïd, après la prière matinale, soit grosso modo après 9h. Or, et c’est le cas aussi de nombreux bouchers musulmans, la grande distribution se fiche de ce critère fondamental. Un animal abattu avant la prière n’est pas un animal de l’aïd. Depuis quelques années, l’étau se resserrant autour des margoulins, de plus en plus d’enseignes indiquent abattre leurs bêtes après la prière. La transparence fait son chemin. Pour autant, ce mouton n’est pas un mouton de l’aïd, islamiquement parlant.

la bête n’est pas sacrifiée conformément aux exigences du halal, elle est non halal : de nombreux professionnels passent commande des semaines à l’avance à des abattoirs étrangers. L’agneau irlandais par exemple fait le bonheur de ceux qui veulent tromper les consommateurs musulmans. Les moutons sont alors abattus plusieurs jours avant l’aïd al-adha, de façon non halal, sans aucun contrôle et sans qu’il ne soit garantie que le sacrificateur remplisse les conditions requises. Ils ne sont pas halal et ne peuvent pas être considérés comme étant des moutons de l’aïd. Puis les bêtes sont importées en France et, notamment, stockées au marché international de Rungis. Le jour de l’aïd, elles sont livrées aux boucheries, voire avant dans la grande distribution, pour être ensuite remises aux clients musulmans, qui pour la plupart pensent acheter un mouton de l’aïd.

la bête est tuée à la chaîne, elle n’est pas sacrifiée nominativement, comme il se doit. Le sacrifice de l’aïd est nominatif. En d’autres termes, un animal sacrifié à l’occasion de ce rituel doit l’être pour le compte d’une personne nommée. Quand on passe commande son mouton dans son hypermarché, comme on commande un billet pour un match de football, on peut difficilement s’attendre à ce que l’agneau que l’on récupèrera le jour de l’aïd soit bien celui qui nous a été abattu nominativement. Une enseigne de la grande distribution ne s’embarrassera pas de ces précautions.

N’achetez pas votre mouton dans votre hypermarché

Pour toutes ces raisons, nous vous recommandons vivement d’éviter d’acheter votre mouton dans l’une des enseignes de la grande distribution. De même, si vous commandez votre mouton chez un boucher musulman, assurez-vous qu’il respectera les règles du sacrifice de l’aïd al-adha. Les plus sceptiques pourront relire notre billet consacré aux faux moutons de l’aïd à Rungis.

Lire – Faux moutons de l’Aïd à Rungis, les photos

Il est important que cette tromperie massive cesse. Mais cela ne se fera qu’à la seule condition que chacun d’entre nous décide véritablement d’agir et agisse. Il ne faut rien attendre des instances musulmanes qui pour les uns participent directement à la fraude, c’est un secret de Polichinelle, soit se taisent pour ne pas froisser ces organisation délinquantes mais politiquement utiles.

La mobilisation contre les massacres à Gaza a démontré qu’ensemble les citoyens, c’est-à-dire nous tous, peuvent se faire entendre. Voilà des années que nous essayons de convaincre la communauté musulmane d’agir de façon suffisamment persuasive pour que l’impunité dont jouissent les fraudeurs ne soit plus qu’un mauvais souvenir.

Agissons – Ce que chacun peut faire

Toute cette fraude perdure, car nous ne réagissons pas, nous n’agissons pas. Voici quelques actions à mener. Croyez-nous, elles sont efficaces, mais elles auront un réel impact si vous, lecteurs, êtes nombreux à les mener.

Parlez-en autour de vous. Prévenez votre famille, vos amis, vos voisins. Laissez un mot à l’accueil de votre hypermarché en précisant que si des moutons sont vendus pour l’aïd comme des moutons de l’aïd vous ferez un signalement à la Répression des fraudes. Ecrivez au maire de votre ville, ainsi qu’aux députés et au préfet. Imprimez une feuille A4/A5 sur laquelle vous écrirez simplement de ne pas acheter son mouton dans telle ou telle enseigne et distribuez dans les boîtes aux lettres de votre quartier. Tout cela ne vous prendra que quelques minutes. Faites-le.

Pensez par ailleurs à en parler aux responsables de l’association qui gère la mosquée de votre ville, afin que l’imam fasse une annonce aujourd’hui vendredi avant ou après son sermon. Plus la mobilisation sera grande, plus la grande distribution comprendra que le temps où l’on trompait les consommateurs musulmans est révolue.

Ne négligez pas ces modestes actions qui auront un énorme impact à condition que nous soyons assez nombreux pour ne plus accepter d’être tant méprisés. L’islamophobie, c’est aussi être escroqué impunément car considéré comme des citoyens de seconde zone. Si vous ne deviez retenir qu’une seule raison pour agir, c’est que si personne n’agit des milliers de familles musulmans, des personnes âgées, vulnérables vont se faire avoir, comme c’est le cas depuis des années. Pensons à elles.

Dès aujourd’hui et pour les quinze jours à venir, envoyez des SMS, partagez l’information sur Facebook et Twitter. Faites-le, si vous pensez que vous n’avez pas à être méprisés car vous êtes musulmans. Le changement passera par vous incha’a-Llah. Ou ne passera pas.

Rediffusion du 16 octobre 2012. Pensez à prendre en photo les panneaux de publicité présents depuis quelques jours dans votre hypermarché et à nous les envoyer à l’adresse suivante : webmaster[@]al-kanz.org. Faites-le, c’est important.



Soutenez Al-Kanz, téléchargez l'application sur votre smartphone.

Téléchargez l'application Al-Kanz dans l'Apple store Téléchargez l'application Al-Kanz pour Android

Vos réactions (18 commentaires)

  1. Habib    

    Bonjour,

    sujet très intéressant, nous aurons droit comme chaque année, face aux incompréhensions, à une médiatisation à double sens.
    Concevoir qu’il soit possible à des professionnels en France de sacrifier des milliers d’agneaux moutons au bon moment, n’est pas évident, et le musulman n’a d’autre choix que la confiance ou pas.
    Comment procède l’Arabie Saoudite avec ces millions de fidèles? C’est aussi question de confiance.

    En France les musulmans en grande majorité ne sont pas dans le besoin, y a pas mieux que d’offrir, pour les pays pauvres par procuration. Là aussi la confiance joue.

    Il serait temps que les musulmans de France réfléchissent à une autre façon de concevoir l’Aid el kébir, sachant que beaucoup se plaignent des arnaques. Meme le mot Halal est à revoir lorsque nous savons que les animaux sont bien engraissés juste avant, alimentation inconnue. Les professionnels qui en profitent doivent bien s’amuser sur notre dos. Un mouton parfait, 100% halal revient très cher.

    1
  2. abdenebi [GT-N7100]    

    franchement bravo Habib vous avez tout dit faut être attardé mentale pour l acheter au supermarché en plus tant de famille dans le monde seront dans le besoin faite leur plaisirs à vos frères et soeurs lahi rajaa bina

    2
  3. dd    

    Salam arleykoum. Personnellement, je suis d’avis de boycotter l’achat d’un agneau pour l’Aïd en France. Je préfère en faire sadakka aux plus démunis dans les pays musulmans.

    3
  4. mohta    

    Salam aleykoum,
    Al kanz mon post a été supprimé ou non édité stp?

    4
  5. ali[GT-I9100]    

    ne pas acheter o grande surfaceo

    5
  6. abdellah    

    Salam alaykom, sujet très important, mais le souci c’es a chaque fois dans ce genre de sujet vous évoquez toujour que des problèmes liées aux moutons de l aid el kabir; Halal pas Halal,la bête est tuée avant ou après l’heure… mais personne parle d autre solutions a part boycotter, par exemple les gens qui ont un peu d escape dans leur domicile, un jardin ou garage ou une cave, ils peuvent acheter un mouton vivant et le sacrifiée discrètement, j ai déjà entendu parlé de ça, mais la question ou peu tant acheter un mouton vivant dans la région parisienne ? Merciii

    6
    • Habib    

      Salam Abdellah, vous avez évoqué une pratique courante interdite, le pavillon jardin. En région parisienne nombreux les musulmans ayant un pavillon à l’abri des regards, achetant le mouton vivant.
      Il faut préciser « moutons » au pluriel car souvent ceux qui habitent en appartement, trouveront une connaissance qui le fait dans son jardin ou garage. Cela peut aller à 2 ou 5 voir plus, dans la discretion.
      Dans les années 90 j’ai vu un cas avec 8.
      Les autorités le savent mais ferment les yeux, les voisins également. Il y a l’ambiance méchoui fete qui plait beaucoup, pas nécessairement la solidarité. Des parents veulent que leurs enfants voient et suivent la tradition, ce qui est très discutable. C’est la solidarité qu’il faut montrer.
      Souvent un ou deux jours avant les moutons sont dans le jardin. Il faut aller dans la campagne, avec le bouche à oreille, vous aurez des adresses. Sur internet on voit de plus en plus de pros en profiter à l’occasion et vendent des moutons vivants, 220 à 300 e

      6.1
  7. hichame [iPhone 4]    

    Salam,pourquoi après votre super exposée n’appeler vous pas cette année au boycott du mouton, vous savez très bien que c’est la seul solutionn pour avoir des résultat

    7
    • Habib    

      Salam Hichame, effectivement un boycott bien suivi peut avoir des résultats. Mais questionner autour de vous pour savoir combien sont prets à boycotter ou tout offrir pour un pays pauvre. Pour beaucoup tout offrir c’est inconcevable. ils veulent voir le mouton et manger une part, meme si très cher et pas de bonne qualité. J’ai évoqué le don autour de moi et cela gene, de ne pas « sentir le méchoui », et de ne pas pouvoir montrer aux enfants la tradition de peur que cela se perd. Ils trouvent des excuses pour ne pas tout offrir (équivalent au boycott). Ou bien tout donner et un seul mouton pour plusieurs familles qui se réunissent pour la fete. Quand en France des dizaines de milliers de familles font tout pour avoir un mouton, dans des conditions indignes, et qu’en parallèle d’autres dans le monde souffrent, il faut tout revoir dans l’interpretation en France.

      7.1
  8. Date de l’Aïd al-Adha 2014 - 1435    

    […] encore, des milliers de foyers musulmans se feront arnaquer. Ils auront malheureusement droit à un mouton non seulement non halal, mais sacrifié avant la prière de l’aïd, soit un mouton qui ne sera pas un mouton de […]

    8
  9. anass [iPhone 4]    

    Il n y a que du porc sur la photo a part une quartier de boeuf !! Un boucher

    9
  10. s. kaderi    

    Salam
    Les conseils que vous donnez sont bons à suivre, certes, mais notre prblm c’est qu’il ny a pas d’union dans ces actes!
    Le boycott est la solution la plus efficace dans ce cas,
    Aussi ne serait il pas plus judicieux d’en faire des DONS par le biais des ONG pour exprimer notre solidarité avec les musulmans des pays en guerre, qui eux sont dans le deuil depuis des années ‘palestine, syrie, afghanistan, mali, soudan, myanmar, etc,,, en plus de la pauvreté et l’insécurité! Comment la UMMA peut se divise à ce point qu’on continue à ‘faire la fète’ alors que des musulmans se font (massacrer) ici et là dans le monde?!! Rien que pour cette cause là on devrait se ‘réveiller’ et faire preuve de ‘vraie fraternité’ par l’action et pas seulement par des paroles vides de leur sens!

    10
    • Al-Kanz    

      as-salâmu ‘alaykum

      Personnellement, je ne crois pas du tout qu’il y ait besoin d’union. On court après cette union qu’on attend et pendant ce temps on se fait rouler. Il y a mieux : agir tout le temps. Et in cha’a-Llah, l’union se fera.

      10.1
      • s. kaderi    

        Je respecte votre point de vue, et je suis pour l’action continue, ce que jessaye de faire au quotidien,,,

        Mais il ne faupa être aussi pessimiste ‘l’union ne se fera pas tte seule’ et tant qu’on applique pas les conseils de notre prophète (saws) ‘les musulmans sont comme un seul corps, qui souffre en entier si l’un de ses membres souffre, selon le hadith, et ALLAH soubhanah nous a clairement dit que le changement d’une nation doit se faire par elle même, pour que ALLAH nous accorde sa bénédiction!
        Bien sûr que l’union ne se fera pas de sitôt, ce qui se passe dans notre monde nous le montre hélas bien! Mais agissons ensemble, les gens conscients de la gravité de notre situation, doivent chacun à son niveau et faire passe ce message, car ‘la religion est un comportement avant tout’ et tout bon musulman en a la responsabilité,
        Ce que vous faites au travers de votre site est un bon exemple à suivre, reste de ‘réunir’ les gens autour des idées pour aller de l’avant, inchaà ALLAH, slm

        10.1.1
        • Al-Kanz    

          Je ne suis pas pessimiste. Je ne dis pas que l’union ne se fera pas. Je dis que pendant que l’on ne cesse d’appeler à l’union on n’agit pas. C’est ce qui se passe. C’est tout ce que je dis.
          Justement, le changement ne passe pas par l’union d’abord, mais par le changement de soi-même. Or quand on commence chacun à changer soi-même, qu’on commence à agir, là nait l’union par la grâce d’Allah. L’union c’est l’étape suivante.

          10.1.1.1
          • s.kaderi    

            Salam,
            D’abord je tiens à préciser que ce que mes coms ne sont pas des accusations à votre égard, et je précise aussi que je suis d’accord avec vous pour le changement de soi même, c’est logique car tt individu fait partie de la société ou de la communauté à laquelle il appartient, bien sûr I’ll faut encourager ces initiatives personnelles et faire en sorte que cela devienne une habitude pour chacun, en paroles et en actes, et en faire un comportement ‘spontané’ de tous les jours, comme le hadith du prophète ‘saws’ qui parle de gestes de nettoyage des chemins usuels de tous les dangers comme du verre, acier tranchant, peau de banane ou tt autre objet pouvant causer des accidents, etc
            Mais aussi le fait de ‘se réunir’ en famille ou entre amis, voisins, connaissances, autour de sujets du quotidien pour en débattre et trouver des solutions puis mener des actes collectifs, aurait ‘plus d’impact’ dans ces temps ou la médiatisation bat son plein surtt quand I’ll s’aggit de ‘manifs en nombre’

            10.1.1.1.1
  11. Khalouaoui    

    Salemou alaykom
    Svp trouvez moi une solution
    Moi ma femme et ma fille on mange pas de viande surtout le mouton je sais pas comment je fait pour l aid
    Es ce que j ai le droit de donner des sous à la place ou bien il faut acheter un mouton ?
    Même si j acheté un mouton je vais le donner pour qui comme j habite en France et y’a aucune personne qui a besoin
    Aidez moi e5weni svp

    11
  12. yussef961    

    ben tout le monde n’a pas les moyen de s’offrir un mouton tout frais alors on fait comme on peu… moi j’achete un mouton ou ya marque halal que je mange le jour de l’aid si je dois payer pour ca je le fairai inchallah

    12

Écrivez votre commentaire

Indiquez une adresse de messagerie existante. Elle ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 caractères sur les 1 000 autorisés

Sites Partenaires : Fisabilik | Oumzaza | Al-Kanz Consulting | Muslimpress
FERMER
CLOSE