Ramadan : moins de six mois avant le premier jour de jeûne

Par Al-Kanz

Ramadan 2015 – 1436. Le mois de jeûne devrait débuter dans six mois in cha’a-Llah.

ramadan 2015©Pankajtiwari – Spirit of Ramadan

Voilà six mois, un milliard et demi de musulmans débutaient un mois de jeûne et de prière. Six mois plus tard, le prochain mois de ramadan, ramadan 2015 – 1436, s’annonce.

Cette année encore, le mois de ramadan aura lieu pendant la période estivale, puisqu’il devrait débuter aux alentours du 18 juin 2015 in cha’a-Llah.

A Paris, il faudra débuter l’abstinence aux alentours de 3h49 – (heure de la prière du subH le 18 juin) et jeûner jusqu’à 21h57. De longues journées en perspective, mais rien ne dit que la météo ne soit pas clémente comme c’est le cas en partie depuis trois ans.

Télécharger – Calendrier ramadan 2015 – 1436

Des températures élevées devraient accompagner, outre ceux qui chaque année jeûnent dans des conditions difficiles (ouvriers du bâtiment, ouvriers de voirie, manutentionnaires en extérieur, etc.), lycéens et étudiants, les uns à l’occasion du bac, les autres de leurs examens de fins d’année et autres concours d’entrée en école qui d’ingénieur, qui de commerce.

A celles et ceux qui stressent par avance, sachez que l’on peut très bien réussir ses examens haut-la-main tout en jeûnant au mois de juin. Nous sommes très nombreux à l’avoir fait. Dans ces moments-là, le problème n’est pas le jeûne, mais… le manque de travail le long de l’année. Voilà donc une motivation de plus pour travailler régulièrement, les amis.

Rappelons que nous recensons les mosquées et les salles de prière où il est possible de se retirer pendant les dix derniers jours de ramadan. Consultez et étoffez par vos indications la liste des 27 mosquées en cliquant sur le lien suivant : I’tikaf : la retraite spirituelle. Il nous faut réfléchir à comment encourager la mise en place dans le plus de mosquées possibles de conditions permettant cette pratique. Nous verrons d’ici ramadan in cha’a-Llah.

Non à la fitna, non au rejet de la sunna

Afin d’éviter la fitna organisée l’an dernier par un courant minoritaire en France qui veut absolument imposer que l’on rejette la sunna de l’observation du croissant, il est important que celles et ceux qui tiennent à continuer à pratiquer cette sunna prennent leur responsabilité dès maintenant. Il est insupportable que les musulmans restent les bras croisés toute l’année, puis se réveillent un mois avant pour crier à l’urgence d’agir.

Libre à chacun de suivre la voie qu’il souhaite. Libre à chacun de suivre la sunna de l’observation ou non. Nous pensons qu’on ne peut la délaisser, tout comme on ne peut négliger l’importance du calendrier musulman tout au long de l’année. Cela n’équivaut en rien à délaisser le calcul astronomique.

Question : vous qui avez montré votre attachement à la sunna de l’observation du hilal (croissant de lune), avez-vous agi concrètement dans les six derniers mois ? Gestionnaires de mosquée ou fidèles ont-ils pris leur responsabilité en formant un comité qui observe le ciel à la recherche du croissant de lune (hilal) ou allons-nous une fois encore au-devant de querelles non pas religieuses, mais politiques et idéologiques ? Des millions de musulmans ont exprimé leur colère lors des deux dernières années. Vont-ils cette année encore se laisser prendre en otage volontairement ou, insistons, prendre les devants dès aujourd’hui ?

Où sont les femmes et hommes d’action qui ne se réveillent pas au dernier moment et qui prennent les devants pour répondre à l’exigence du respect de la tradition prophétique telle qu’elle a été très fortement exprimée la veille des mois de ramadan 1434 et 1435 ?



Soutenez Al-Kanz, téléchargez l'application sur votre smartphone.

Téléchargez l'application Al-Kanz dans l'Apple store Téléchargez l'application Al-Kanz pour Android

Écrivez votre commentaire

Indiquez une adresse de messagerie existante. Elle ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 caractères sur les 1 000 autorisés

Sites Partenaires : Fisabilik | Oumzaza | Al-Kanz Consulting | Muslimpress
FERMER
CLOSE