Dans un abattoir de Doux : qui osera dire que c’est bien halal ?

Par Al-Kanz

Alors que le risque d’un scandale gigantesque n’a jamais été aussi important, le gouvernement se réjouit d’une aide financière octroyée à Doux. La tromperie est ainsi cautionnée.

abattage mecanique poulet

Ce qui suit est le court extrait d’une vidéo tournée dans un abattoir du volailler Doux. On y voit une chaîne d’abattage sur laquelle sont suspendus des poulets, tête en bas.

Un type d’abattage caché volontairement aux musulmans

Les bêtes sont plongées dans un bain électrifié, puis sont passées sur un disque circulaire visant à remplacer la main humaine au moment de l’abattage.

Il s’agit d’un abattage mécanique après électronarcose, comme l’acceptent d’ailleurs, en toute discrétion pour éviter que les musulmans ne le sachent, les certifications des mosquées d’Evry et de Paris – que nous vous déconseillons si vous voulez être sûrs de manger halal.

Lire – Carrefour haram : du pseudo halal par abattage mécanique et électronarcose

Nous partageons avec vous dans un premier temps cette courte vidéo. Nous allons procéder par étapes pour que chacun puisse comprendre vraiment en quoi cette conception d’un prétendu halal ne concorde pas avec les principes islamiques qui régissent le halal, pas même avec l’avis des savants qui autorisent l’abattage mécanique ; et seulement l’abattage mécanique qui n’est qu’une étape dans le long processus d’abattage d’une bête.

Chacun aura remarqué les affiches « halal » et « qibla », là pour halaliser cette chaîne d’abattage, identique aux autres chaînes d’où sortent les poulets non halal.

Attention aux confusions et à la désinformation

Depuis quelques années, des jeunes gens copient-collent des traductions d’avis juridiques qui répondent à des questions très spécifiques. Alors qu’ils ignorent tout de la réalité d’un abattoir, en France et ailleurs, ils veulent absolument imposer l’idée que Doux, Carrefour, etc. produisent du halal. Il s’agit pour eux de protéger l’Arabie saoudite inondée de poulets non halal estampillés halal. Et de citer alors une série de fatwas sans jamais chercher à voir si elles correspondent à la réalité.

Prenons un seul exemple : ces jeunes gens citent régulièrement deux fatwas. L’une (1) autorise l’abattage mécanique. L’autre (2) autorise l’électronarcose. Ils additionnent ces fatwas pour conclure que le poulet Doux, le poulet KFC ou encore la viande de McDo sont halal. Problème : les deux fatwas ne s’additionnent pas.

Autrement dit, les savants qui les ont émises ne disent pas qu’un poulet abattu et mécaniquement et passé par électronarcose est halal. D’ailleurs, il n’existe pas à notre connaissance de fatwas sérieuses, émises par des savants dignes de ce nom, qui autorisent l’utilisation lors d’un même abattage de l’électronarcose et du disque mécanique. En existe-t-il ? Bref. Restons-en là pour le moment. Voici la vidéo sur laquelle nous reviendrons avec quelques explications in cha’a-Llah.

Doux voudrait-il faire taire Al-Kanz ?

Etrange coïncidence survenue la semaine dernière sur Twitter. Des employés de la filière volaille – employés de Doux ? – nous ont pris à parti sur le réseau social. Ignorant sciemment le coeur du problème, ils ont tenté à plusieurs intervenants de convaincre que derrière les articles de l’obscur Al-Kanz se dissimule des concurrents qui en veulent à Doux.

Le hasard faisant drôlement bien les choses, même vaines tentatives chez des internautes saoudiens, dont certains sont allés jusqu’à évoquer des pots de vins et des articles rédigés sans aucune connaissance du halal.

Si quelqu’un met la main sur ces fameux et improbables pots de vin, qu’il les envoie directement à une oeuvre de charité…

Tout cela s’explique par une grande nervosité en Arabie saoudite chez AlMunajem, partenaire saoudien de Doux, partie prenante de la tromperie qui dure depuis des décennies. Les dirigeants d’Al-Munajem sont parfaitement au courant de la fraude au halal du volailler français, fraude qu’ils soutiennent, mais qu’ils craignent de voir rendu publique dans le royaume saoudien. Les consommateurs saoudiens sont persuadés que Doux et AlMunajem commercialisent des poulets halal, car cette société est habilitée par les autorités du pays et qu’ils font confiance en leurs institutions, ce qui est bien naturel.

Doux devrait toutefois choisir la voie du bon sens. Le jour où la fraude sera définitivement sue de tous, c’est toute la filière viande française qui sera frappée de plein fouet par un gigantesque scandale. Il est grand temps que les autorités françaises interviennent pour éviter que des milliers d’emplois en Bretagne, où se trouve le siège de Doux, et ailleurs en France ne disparaissent à cause de l’incurie de quelques entrepreneurs cupides.



Soutenez Al-Kanz, téléchargez l'application sur votre smartphone.

Téléchargez l'application Al-Kanz dans l'Apple store Téléchargez l'application Al-Kanz pour Android

Vos réactions (2 commentaires)

  1. karim[SM-N910C]    

    Barak Allahoufik Alkanz. il faut continuer à prodiguer à notre communauté ces alertes et ses dangers de manière pédagogique et factuelle comme vous le faites. mais nos frères et soeurs doivent aussi prendre leur responsabilité au travers de leur comportement de consommateurs. je suis toujours consterné de voir les linéaires
    regorgés de fleury-michon. réghalal.oriental viande ou isla délice.

    stay aware and proud

    1
  2. Nourdine[GT-I9505]    

    Salam Alkanz’, merci de toujours nous tenir informer sur cette grande tromperie, ton travail nous devons aussi le partager nous lecteurs avec nos différents cercles sans faiblir car trop de nos coreligionnaires n’ont pas conscience de l’impact du halal dans nôtre quotidien (douas etc).

    2

Écrivez votre commentaire

Indiquez une adresse de messagerie existante. Elle ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 caractères sur les 1 000 autorisés

Sites Partenaires : Fisabilik | Oumzaza | Al-Kanz Consulting | Muslimpress
FERMER
CLOSE