Ahed Tamimi, la petite fille au t-shirt Love face aux tueurs d’enfants

Par Al-Kanz

Agressée par des soldats surarmés, la famille Tamimi a vu ses femmes tenir tête et bien plus face à la haine israélienne.

tamimi karam
Muhammad Basim, 12 ans, violemment maintenu par un soldat surarmé (©Karam Saleem)

Tous les vendredis depuis 2009, des habitants du village de Nabi Saleh, près de Ramallah, en Palestine, manifestent pour protester contre la prédation israélienne de leurs terres, via les colonies illégales, et le mur de la honte que les gestionnaires des Territoires israéliens ont érigé sur leurs terres.

Vendredi dernier, le 28 août, des éléments de « l’armée la plus morale du monde » (sic) ont pris en chasse les manifestants, n’hésitant pas à les prendre pour cible avec des grenades lacrymogènes. Après quoi, les courageux bidasses les ont encerclés puis attaqués.

C’est ainsi que Muhammad Basim Tamimi, adolescent de 12 ans, plâtre au bras, a été jeté au sol et violemment immobilisé par étranglement. Ni une ni deux, les membres de la famille Tamimi ont accouru pour libérer l’enfant, qui criait sa douleur. Parmi eux, la mère, la tante, et surtout Ahed Tamimi, la soeur du jeune homme, qui depuis des années se dresse avec courage face aux tueurs d’enfants.

Lire – Israël, tueur d’enfants

Sur la photo ci-dessous, qui date d’il y a quelques années, on mesure la bravoure de la jeune Ahed, bravoure qui demeure encore aujourd’hui, comme le monde entier a pu le constater à l’occasion de l’agression israélienne sur ces civils pacifistes. Au grand dam de l’occupant et de ses affidés.

Voici d’autres photos tout aussi impressionnantes. Quelle leçon !

Ajoutons que les voyous en kaki n’ont pas hésité à menacer de battre les femmes de la famille Tamimi. Surarmé, protégé par le nombre, le soldat israélien fait montre de son courage en brutalisant des femmes sans arme.

Lire – Two people violently arrested at peaceful demonstration in Nabi Saleh

Ces images, qui ont fait le tour du monde, sont évidemment catastrophiques pour Netanyahu et ses complices. C’est pourquoi très vite après leur diffusion les thuriféraires de l’Etat criminel d’Israël ont crié à la machination : il n’y aurait là que mise en scène.



Soutenez Al-Kanz, téléchargez l'application sur votre smartphone.

Téléchargez l'application Al-Kanz dans l'Apple store Téléchargez l'application Al-Kanz pour Android

Vos réactions (2 commentaires)

  1. said    

    Que dire de cette image de cet enfant n’ayant pas peur de ces soldats de la honte!
    Merçi AL KANZ

    1
  2. CERDAN Georges    

    J’ai eu les larmes aux yeux en voyant cette enfant. Je ne sais pas si j’aurais le courage de faire ce qu’elle fait, mais aussi, je ne suis pas dans sa situation.
    Et pourtant, mon grand-père a été à Buchenwald pour avoir caché des Juifs à la Gestapo, puis mon enthousiasthme a été tempéré lorsque j’ai appris dernièrement qu’il avait été dénoncé par un autre Juif qui était concurent commercieal de ceux qu’il cachait. Comme quoi, la barbarie est de tout bord.
    Espérons que cete jeune fille ne sera pas victime d’un « tragique » accident.
    Protégéz-la comme la prunelle de vos yeux, je vous en prie, et que des gens de votre bord, ne la sacrifie pas pour en faire une « martyre », quitte à me répéter, la barbarie est des tous bords et les salauds sont partout.

    2

Écrivez votre commentaire

Indiquez une adresse de messagerie existante. Elle ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 caractères sur les 1 000 autorisés

Sites Partenaires : Fisabilik | Oumzaza | Al-Kanz Consulting | Muslimpress
FERMER
CLOSE