Barils d’explosif : comment Assad massacre son peuple

Par Al-Kanz

Alors que le boucher de Damas continue de massacrer son peuple, la Russie s’est opposée à une résolution contre l’usage de ces barils meurtriers.

Bachar Al-Assad est bien le fils de son père, qui n’a jamais hésité à réprimer dans le sang toute contestation. Le rejeton a poussé la barbarie plus loin. Depuis plusieurs mois, des barils emplis de TNT et de morceaux de métal sont largués depuis des hélicoptères sur les populations civiles.

Les sbires du boucher de Damas n’ont aucun scrupule à survoler les zones urbaines, puis à délester leur hélicoptère de cette arme redoutable. Imprécise, elle tue aveuglément enfants, femmes, vieillards. La vidéo ci-dessous est sans appel*.


Alors que le Conseil de sécurité de l’ONU devait voter un projet de résolution visant à interdire le recours à cette arme infâme, la Russie a choisi d’y opposer son veto. Moscou estime que les pourparlers de paix actuels pourraient s’en trouver affectés. Les Syriens peuvent donc continuer à mourrir, l’essentiel est de ne pas vexer Bachar Al-Assad.

(* Les complotistes qui s’abreuvent des délires haineux d’Alain Soral et assimilés ne sont pas les bienvenus. Inutile donc de commenter cet article. Les commentaires seront supprimés sur-le-champs).



Soutenez Al-Kanz, téléchargez l'application sur votre smartphone.

Téléchargez l'application Al-Kanz dans l'Apple store Téléchargez l'application Al-Kanz pour Android

Écrivez votre commentaire

Indiquez une adresse de messagerie existante. Elle ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 caractères sur les 1 000 autorisés

Sites Partenaires : Fisabilik | Oumzaza | Al-Kanz Consulting | Muslimpress
FERMER
CLOSE