[Appel à témoin] #Vallsgate : 1 233 perquisitions pour combien de bavures ?

Par Al-Kanz

Depuis dix jours, Manuel Valls profite de l’état d’urgence pour s’en prendre aux musulmans. Victimes, envoyez votre témoignage.

David aveugle perquisition

Sur la photo ci-dessus, David, jeune homme aveugle de 21 ans, dénoncé par ses voisins à cause de la barbe qu’il portait, a été perquisitionné, puis mis en garde à vue et désormais assigné à résidence. Plus d’infos à venir.

Mardi 17 novembre, soit quatre jours après les attentats du 13 novembre, l’entrepreneur Xavier Alberti publia sur le réseau social Twitter le message ci-dessous. Nous étions alors au deuxième jour d’une vague de perquisitions commanditées par Manuel Valls. Il n’a pas fallu 48 heures pour que le nombre d’interventions avoisinent 300, effectuées sur l’ensemble du territoire français.


La veille, nous vous proposions cette analyse, qui malheureusement se vérifie depuis bientôt dix jours.

Lire – Attentats de Paris : pourquoi les postures de Valls et Cazeneuve sont inquiétantes

La France entière, les musulmans plus que tout autre, demande au gouvernement d’agir contre les terroristes et de prendre des mesures fortes. Mais les musulmans n’ont pas à devenir les Rohingyas français, parce que Manuel Valls, qui n’a jamais caché son aversion pour l’islam et les musulmans, a peur que le parti socialiste perde aux élections régionales.

Il ne faut rien attendre des médias dominants

Les médias ne feront pas leur travail, essentiellement pour deux raisons :
– Les patrons de rédactions préfèrent de loin offrir à leurs lecteurs des articles, des émissions, des reportages stigmatisant les musulmans. La peur est une valeur sûre pour faire de l’audimat et donc attirer les annonceurs.
– Une règle non écrite et très répandue dans le monde des médias veut que l’on ne se fâche ni avec le ministère de l’Intérieur ni avec le gouvernement, surtout pas quand les bavures ne concernent que des musulmans (ou des Roms ou toute autre minorité ethnique ou religieuse).

Seule exception lorsqu’un grand média (Le Monde, Libération ou encore l’Agence France Presse) ouvre le bal avec un premier un article. Les médias plagient font alors à leur tour état des faits qu’ils ne comptaient guère traiter. La bavure survenue vendredi dernier au restaurant halal Pepper Grill en est un exemple parfait.

Lire – #VallGate : Bavure policière au restaurant halal Pepper Grill

Ajoutons que si Manuel Valls peut se permettre un tel déploiement de forces (1 233 perquisitions opportunistes, qui au demeurant grèveront le déficit de l’Etat), c’est parce que depuis des années les Mahomet Sifaoui, Dounia Bouzar, Abdennour Bidar et autres imposteurs érigés en experts ont travaillé l’opinion de sorte qu’elle en vienne à considérer que tout musulman pratiquant est un terroriste en puissance. C’est ce qui explique que beaucoup de Français trouvent légitime de s’en prendre aux musulmans en général, non aux terroristes en particulier.

Musulmans perquisitionnés, envoyez votre témoignage

Pour toutes ces raisons, nous aimerions vous solliciter afin que nous puissions recenser et classer et étudier un maximum de perquisitions sur les 1 233 (et les suivantes, puisque Manuel Valls ne va pas s’arrêter de sitôt).

Si vous êtes au courant d’une perquisition ou si vous mêmes êtes l’une des victimes du #Vallsgate, ne restez pas seuls et encore moins silencieux. Envoyez votre témoignage, avec un maximum de détails et d’éléments factuels (photos, vidéos, son, etc.) à la fois au Collectif contre l’islamophobie en France (CCIF) et à Al-Kanz aux adresses suivantes : contact[@]islamophobie.net et webmaster[@]al-kanz.org (sans les crochets autour de l’arobase [])?

Si vous travaillez au ministère de l’Intérieur et qu’il vous importe de ne pas participer à cette entreprise qui rappelle les heures sombres de notre histoire – la formule si galvaudée est d’une pertinence qui glace le dos –, n’hésitez pas à envoyer la liste complète des perquisitions toujours aux mêmes adresses de contact.

Enfin, les témoignages – qui demeureront anonymes – de policiers ayant participé à contrecoeur à ces perquisitions de complaisance sont aussi les bienvenus (via une adresse mail de circonstances par exemple).

Pour finir selon un conseil avisé, ne laissez pas la bavure dont vous avez été victime demeurer impunie. Déposez une plainte auprès de la police des polices. Si vous ne voulez pas le faire pour vous, faites-le pour éviter qu’il n’y ait de prochaines victimes. L’impunité entraîne la récidive.



Soutenez Al-Kanz, téléchargez l'application sur votre smartphone.

Téléchargez l'application Al-Kanz dans l'Apple store Téléchargez l'application Al-Kanz pour Android

Vos réactions (1 commentaires)

  1. anonyme    

    Je bosse pour un bailleur HLM au sein d’une ZUS, ma direction m’a demandée de lui communiquer tout les locataires dont leurs femmes portes un voile intégral( yeux seulement visible ), il ne me m’ont pas donné la raison, mais il est certain que cela est pour rendre conte à la police pour qu’il soit mis en place chez eux une perquisition administrative.

    1

Écrivez votre commentaire

Indiquez une adresse de messagerie existante. Elle ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 caractères sur les 1 000 autorisés

Sites Partenaires : Fisabilik | Oumzaza | Al-Kanz Consulting | Muslimpress
FERMER
CLOSE