#Pasdejusticepasdevoix : une mobilisation de Twitter à l’isoloir

Par Al-Kanz

Quelques tweets contenant le hashtag #Pasdejusticepasdevoix ont vu une mobilisation en ligne se poursuivre lors des élections régionales dans l’isoloir.

pas de justice pas de voix hashtag

Vous n’êtes pas tout jeunes, vous êtes sur le Web depuis une quinzaine d’années, vous vous intéressez à l’actualité de la Palestine, la présidentielle de 2002 a été un moment très particulier pour vous. Bingo ! vous vous souvenez donc des bulletins aux couleurs du drapeau palestinien retrouvés dans les bureaux de vote partout en France.

Il s’agissait à l’époque de protester contre la politique (exécrable) extérieure de la France qui faisait les yeux doux à l’Etat voyou d’Israël. Alors, des électeurs ont imprimé leur propre bulletin qu’ils ont glissé dans l’urne.

13 ans plus tard, rebelote. Cette fois, la mobilisation visait l’ensemble de la classe politique, avec toutefois une mention spéciale pour le parti socialiste, qui depuis l’arrivée au pouvoir d’abord de François Hollande, puis de Manuel Valls, ne cesse de trahir ses propres valeurs.

Ainsi, c’est autour du mot-dièse #Pasdejusticepasdevoix que se sont rassemblés vendredi dernier de nombreux internautes sur le réseau social Twitter.

Lire – #PasDeJusticePasDeVoix la mobilisation qui fait très peur aux socialistes

pas de justice pas de voix dictaturespas de justice pas de voix cice

pas de justice pas de voix perquisitionspas de justice pas de voix LPJ

Particulière intéressante – et assurément inquiétante pour l’ensemble des partis politiques – cette mobilisation numérique est allée par-delà le Web pour se poursuivre dans l’isoloir. Nombreux sont celles et ceux qui ont en effet inscrit sur leur bulletin de vote le hashtag #PasDeJusticePasDeVoix ou qui ont imprimé une ou plusieurs vignettes colorées, publiées ci-avant. Si les voix sont certes nulles, chaque bulletin invalidé est un vote que le parti socialiste, par exemple, n’a pas. In fine, voilà des voix pas si nulles que cela. Florilège.









Cette mobilisation mi-Web mi-isoloir doit d’autant plus préoccuper tous ces partis politiques qui méprisent les électeurs qu’elle n’a nécessité que très peu de moyens et d’aucune visibilité, si ce n’est l’article que nous lui avons consacrée.

N’attendez plus, vous aussi faites entendre votre voix, elle compte, vous êtes important, rejoignez-nous sur Twitter, tout de suite : www.twitter.com/alkanz.



Soutenez Al-Kanz, téléchargez l'application sur votre smartphone.

Téléchargez l'application Al-Kanz dans l'Apple store Téléchargez l'application Al-Kanz pour Android

Vos réactions (3 commentaires)

  1. abou-Youssef [iPhone 5]    

    Salam Ãlaykoum
    Bonjour à tou-s-tes,
    Il va falloir sensibiliser les électeurs dès maintenant pour mobiliser un maximum de monde et les préparer pour 2017 …

    1
  2. Sahran    

    Et ca continue.
    En France, meme quant ils prient ensemble, des la derniere rak’a finie, ils sont marocains, algeriens ou autre avant d’etre musulmans et voisins. Certains vont meme trahir ou calomnier leur correligionaires pour un logement social, un petit boulot, etc. Pourtant l’exemple est devant nous, 600 000 juifs francais, 10 fois plus influents en politique que 6 000000 de musulmans.
    Et la on va chercher si le FN nous aime un peux, a la folie ou pas du tout…. On cherche toujours un maitre .D’ailleurs, la plupart des musulmans ne se deplacent pas pour voter, et ca ils le savent et c’est pour ca qu’ils n’ont rien a cirer des musulmans.

    2
  3. Sahran    

    De toutes facons, le FN a fait son calcul. Ils pensent qu’il y a plus de racistes islamophobes qui votent que de musulmans qui votent alors, ils ont fait leur choix. Les musulmans trouvent toutes les excuses pour ne pas se deplacer pour voter, meme voter blanc ne les interesse pas. Par manque d’education civique ?

    3

Écrivez votre commentaire

Indiquez une adresse de messagerie existante. Elle ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 caractères sur les 1 000 autorisés

Sites Partenaires : Fisabilik | Oumzaza | Al-Kanz Consulting | Muslimpress
FERMER
CLOSE