Donald Trump : les musulmans sont ses nouveaux Mexicains

Par Al-Kanz

Candidat à l’investiture républicaine, Donald Trump propose de fermer les frontières des USA aux musulmans. L’homme est récidiviste.

Donald TrumpAndrew Cline / Shutterstock.com

« Eh, les musulmans : félicitations! Vous êtes les nouveaux Mexicains d’Amérique. Tous nos remerciements à notre ennemi commun, Donald Trump. »

C’est en ces termes que Gustavo Arellano, éditeur et professeur à la California State University, débute sa tribune sur le site du quotidien britannique The Guardian. « Les musulmans sont les nouveaux ennemis publics numéro un. Bienvenue aux Etats-Unis à ceux devenus mexicains », ajoute-t-il plus loin.

« Ne vous sentez pas seuls. Nous, Mexicains, sommes là pour la Oumma. » Gustavo Arellano

Au-delà de l’ironie, c’est le racisme de longue date de Donald Trump, richissime homme d’affaires candidat à la présidentielle américaine. Ce dernier a multiplié ces dernières semaines les déclarations islamophobes. Il vient par exemple de proposer que l’on interdise à tout musulman d’entrer aux Etats-Unis. Rien de nouveau malgré tout, puisque le magnat milliardaire de l’immobilier et de la presse s’en prend régulièrement aux Mexicains.

Le mois dernier, par exemple, à la manière d’Eric Zemmour en France concernant les musulmans, Donal Trump proposa de dépoter massivement onze millions d’immigrés clandestins et de construire un mur entre les Etats-Unis et le Mexique.

Lire – Donald Trump promises ‘deportation force’ to remove 11 million

Les nombreux stéréotypes contre les musulmans sont les mêmes, poursuit Arellano, utilisés contre les Mexicains depuis 175 ans. Et d’appeler à ce qui est « plus important encore » : « Il est temps de former une alliance mexicains-musulmans. Les chiffres sont là, les similitudes entre nous sont stupéfiantes – outre la façon dont nous avons tous deux effrayer les Américains. » Alliance qui permettra, termine-t-il, par permettre la venue au monde de bien beaux bébés bruns.

Pour lire la tribune de Gustavo Arellano, cliquez sur le lien suivant : We Mexicans welcome Muslims as the new Public Enemy Number One .



Soutenez Al-Kanz, téléchargez l'application sur votre smartphone.

Téléchargez l'application Al-Kanz dans l'Apple store Téléchargez l'application Al-Kanz pour Android

Vos réactions (1 commentaires)

  1. Quelqu'un    

    Salam alikoum,

    faute de frappe: déporter en lieu et place de dépoter

    1

Écrivez votre commentaire

Indiquez une adresse de messagerie existante. Elle ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 caractères sur les 1 000 autorisés

Sites Partenaires : Fisabilik | Oumzaza | Al-Kanz Consulting | Muslimpress
FERMER
CLOSE