Auteur de menaces, surarmé, mais non musulman. Donc libéré

Par Al-Kanz

Surréaliste. Un homme dangereux, mis en examen pour ses menaces contre les musulmans, a été laissé en liberté.

police CRS
Shutterstock

Islamophobie. Etre journaliste, c’est savoir faire le tri dans les informations relevées ça et là pour ensuite les décrypter à des fins de publication.

Etre journaliste en France (et en quelques autres contrées), c’est trop souvent en faire des tonnes quand l’auteur d’un méfait présumé ou avéré est musulman, minimiser, voire ne rien dire quand il ne l’est pas. La faute non pas aux journalistes eux-mêmes, mais à leurs patrons qui veulent du clic, du sale, du démago.

Lire – Pourquoi le Figaro est en guerre contre les musulmans

Sans être reluisant, le tableau n’est pas tout noir. La semaine dernière, Nice Matin rapportait une information, qui aurait fait certainement bien plus grand bruit si le mis en cause était musulman.

Surarmé, il menace les musulmans sur Facebook

Un homme de 59 ans a eu la visite mardi 8 décembre de la brigade criminelle de la sûreté départementale et du RAID. Ce dernier a été repéré suite à « des propos anti-musulmans inquiétants sur son compte Facebook », rapporte Nice Matin. Mais pas seulement.

« Il a été saisi 4,9 kg de poudre noire, plus de 3 500 cartouches, et dix-sept armes. »

« Lors de la perquisition, il a été saisi 4,9 kg de poudre noire, plus de 3 500 cartouches, et dix-sept armes. » Le mis en cause, dont la justice a d’ores et déjà considéré les propos islamophobes relevant de l’incitation à la haine raciale, était donc surarmé.

Libéré malgré sa dangerosité, il n’est pas musulman

Malgré tout, non-musulman, l’individu a été relâché. Parallèlement, plus de 2 700 autres perquisitions ont abouti à l’assignation à résidence de plusieurs centaines d’innocents, la plupart musulmans, les autres militants écologistes, tous punis par Manuel Valls.

Lire – David, 21 ans, aveugle : victime de délation et symbole du #Vallsgate

Sans la mobilisation de la société civile, de toute la société civile, les abus de ces dernières semaines se reproduiront. Que nul ne se croit à l’abri. Les 2 700 perquisitions commanditées par Manuel Valls, couvert par le silence de François Hollande et du parti socialiste, n’auraient jamais dû avoir lieu, à tout le moins en si grand nombre. Electoralistes, punitives, elles ne visaient en rien les terroristes. Se taire face à une injustice flagrante, c’est risquer de la subir ultérieurement.

La Garde des Sceaux est sur Twitter. Elle saura certainement expliquer, sinon le point de droit qui explique cette décision, à tout le moins les jugements à géométrie très variable constatés ces dernières semaines : https://twitter.com/ChTaubira.



Soutenez Al-Kanz, téléchargez l'application sur votre smartphone.

Téléchargez l'application Al-Kanz dans l'Apple store Téléchargez l'application Al-Kanz pour Android

Vos réactions (1 commentaires)

  1. Hamza    

    Asalam ouhaleikoum,

    Il n’est pas interdit de detenir des armes en france, sous certaines conditions. Je suis tireur sportif, et dans ce cadre, la detention d’arme est reglementee. Qui plus est de quelles categories sont ces armes? La poudre noire tant a confirmer qu’il s’agit d’un tireur qui manufacture soit meme ses munitions (pour des raisons de ballistique). Et donc ces niveaux de munitions ne sont pas surprenant en soit. (250 munitions par arme).

    Pour moi rien d’illegal, sauf s’il ne dispose pas des autorisations prefectorales pour ces armes.
    Je suis dispo si vous souhaitez plus d’info sur la legislation en question.

    Merci
    Dsl pour l’absence d’accents, clavier qwerty

    1

Écrivez votre commentaire

Indiquez une adresse de messagerie existante. Elle ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 caractères sur les 1 000 autorisés

Sites Partenaires : Fisabilik | Oumzaza | Al-Kanz Consulting | Muslimpress
FERMER
CLOSE