Quand Libération publie un article « sexiste, raciste et islamophobe »

Par Al-Kanz

Un article jugé « sexiste, raciste et islamophobe » a pu être publié dans Libération sans que personne ne s’aperçoive de l’outrance du propos.

hijab metro
© Shutterstock

Le 7 décembre 2015, Luc Le Vaillant, journaliste chez Libération, commettait une tribune intitulée « La femme voilée du métro ». L’article suscita un vif émoi.

Lire – La femme voilée du métro

D’abord sur Twitter avec une forte mobilisation autour du mot-dièse LibéRacisme, avec les réactions de nombreux internautes outrés par le sexisme, le racisme et l’islamophobie qu’ils y ont lu.

Puis dans la rédaction même du quotidien : les avis étaient partagés. D’aucuns réprouvèrent le papier de leur collègue. D’autres non. Problème : comment une telle tribune a pu, en amont, être validée et publiée, sans que nul dans toute la chaine de publication ne tire la sonnette d’alarme ? Que penser ? Y a-t-il eu des signaux, qui auraient été volontairement ignorés ou pense-t-on tous à Libération que l’article de Luc Le Vaillant n’est en rien problématique ?

Pour notre part, nous pensons, aussi bienveillant et bien intentionné que puisse être l’auteur, que l’article pose problème. Nous, ce sont Sihame Assbague (@s_assbague), Jehan Lazrak-Toub (@JehanLazrakToub), Marwan Muhammad (@Marwan_FX) et le taulier d’@AlKanz). Nous le disons dans une tribune, non publiée dans Libération, mais sur Contre Attaques, initiative qu’il est urgent de soutenir concrètement et activement pour lutter contre l’islamophobie.

« Le 8 décembre 2015, suite au billet de Luc Le Vaillant, nous lancions le hashtag #LibéRacisme. Très largement repris et commenté, il a suscité de vives réactions, certains vomissant le racisme genré de celui que l’on surnomme désormais “le pervers du métro”, d’autres s’inquiétant de voir “jeter en pâture” toute une rédaction alors même que cette tribune serait “l’oeuvre” d’un seul individu. Oui…mais non. Reprenons, dans l’ordre.

Tout part d’un billet sobrement intitulé “La femme voilée du métro”. Cette femme, croisée sur la ligne 4, Luc va en faire l’objet public de ses peurs, de ses fantasmes et de ses pulsions sexuelles. Évidemment, il ne lui adressera pas la parole. Il ne lui demandera pas son avis. Réduite au silence et à l’anonymat, elle devra rester le monstre de sa plume. »

Pour lire la tribune sur le site Contre Attaque(s), cliquez sur le lien suivant : Sexisme, racisme, islamophobie : la responsabilité d’une rédaction au prisme du cas Le Vaillant



Soutenez Al-Kanz, téléchargez l'application sur votre smartphone.

Téléchargez l'application Al-Kanz dans l'Apple store Téléchargez l'application Al-Kanz pour Android

Vos réactions (4 commentaires)

  1. Bass    

    Salam aalikoum

    Rappelez moi à qui appartient Libé?

    1
  2. Abuljoud    

    salam

    Personnellement; j’avais voulu lire l’article mais il était payant et je n’avais aucune envie de donner un sous à ce journal…et je me doutais que si dérapage il y avait, c’était dans le but de renflouer les caisses du journal…une sorte d’effet « charlie », tout le monde se l’arrache suite à une actualité lourde…
    Mais pour ma part, cela ne fait aucun doute, que la femme voilée, de part « son inaccessibilité » pour les obsédés, que sont tous nos politiciens (il n’y a pas de fumée sans feu), pose problème à une France, où on se recense des millions de cas d’incestes. Qui peut le pire, peut le moins.

    2
  3. abdellah 3A [iPhone 5]    

    Je suis choqué après avoir lu cet article… C’est de plus en plus flagrant qu’il y a un malaise avec l islam en France :(

    3
  4. nawfel    

    Salem alikum,

    C’est normal que les médias, les politiques, les intellectuels et un certain nombre de français s’attaquent aux musulmans. Cette communauté n’a pas de représentant digne de la représenter et de s’exprimer comme il faut. La plupart ont un français approximatif, bégayant. Beaucoup de ceux qu’on voit dans les médias, ne cherchent qu’à être bien vus et font plus de politiques que d’explications des valeurs de l’islam.
    Par ailleurs, ne l’oublions pas, un certain nombre de musulmans de France ont des comportements inacceptables qui ne font que caricaturer notre religion. Faisons du ménage dans cette communauté avant que d’autres s’en chargent à notre place et de manière radicale.

    4

Écrivez votre commentaire

Indiquez une adresse de messagerie existante. Elle ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 caractères sur les 1 000 autorisés

Sites Partenaires : Fisabilik | Oumzaza | Al-Kanz Consulting | Muslimpress
FERMER
CLOSE