Mosquée de Valence : un conducteur fonce sur les militaires en faction

Par Al-Kanz

Un homme a foncé délibérément sur les militaires en faction devant la mosquée de Valence qu’ils surveillent dans le cadre du dispositif Sentinelle. Une fusillade s’en est suivie.

mosquee valence

Peu de temps après la prière collective du vendredi, un homme a refusé d’arrêter son véhicule malgré les tirs de sommation d’un soldat lui intimant d’obtempérer. En poste devant la mosquée de Valence, mosquée Al-Fourqane, le militaire a été contraint de tirer à deux reprises sur la voiture.

Selon des témoins sur place et les responsables de la mosquée, le conducteur a agi délibérément. Un fidèle de la mosquée, M. Z., a reçu une balle perdue, quelques véhicules garés sur le parking attenant ont été endommagés. Quant au militaire qui a tiré, il a été blessé après que le véhicule le percute. Selon des témoins, il semblait choquer : « Je ne voulais pas tirer », aurait-il affirmé. Le conducteur du véhicule, grièvement blessé, a été soigné sur place par les pompiers, puis transporté à l’hôpital.

Ci-après le communiqué de presse de la mosquée de Valence.

Agression contre les militaires du dispositif Sentinelle

Un événement grave s’est produit cet après-midi vers 14h30 sur le parking de la mosquée de Valence. Un individu inconnu de la mosquée a délibérément foncé avec son véhicule sur les 4 militaires du dispositif Sentinelle chargés de la protection de la mosquée, et postés devant le bâtiment.

Après sommations, ceux-ci ont dû faire usage de leurs armes à feu blessant l’individu. Un fidèle de la mosquée a été légèrement blessé à la jambe par une balle perdue et a été secouru par l’un des soldats.

Les responsables et les fidèles de la mosquée de Valence sont profondément choqués par cet acte. Le dispositif et les soldats chargés de la protection de la mosquée sont appréciés des fidèles et nous dénonçons avec la plus grande fermeté cette agression contre ceux dont la mission est d’assurer notre sécurité.

Dans l’attente des résultats de l’enquête qui démarre, nous souhaitons réaffirmer que cet acte, malgré sa gravité, n’entamera pas notre détermination à promouvoir le vivre-ensemble, comme nous l’avons toujours fait.



Soutenez Al-Kanz, téléchargez l'application sur votre smartphone.

Téléchargez l'application Al-Kanz dans l'Apple store Téléchargez l'application Al-Kanz pour Android

Écrivez votre commentaire

Indiquez une adresse de messagerie existante. Elle ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 caractères sur les 1 000 autorisés

Sites Partenaires : Fisabilik | Oumzaza | Al-Kanz Consulting | Muslimpress
FERMER
CLOSE