#FreeMoussa le CFCM « reste mobilisé »

Par Al-Kanz

Moussa Tchantchuing, humanitaire français, est toujours incarcéré au Bangladesh. Anouar Kbibech, président du Conseil français du culte musulman, a pris publiquement position pour sa libération.

Mercredi 6 janvier, le président du Conseil français du culte musulman a pris publiquement position sur la situation préoccupante de Moussa Tchantchuing, humanitaire français abusivement emprisonné au Bangladesh depuis près de trois semaines.

Anouar Kbibech a ainsi indiqué sur son compte Twitter que « le CFCM reste mobilisé et suit avec la plus grande attention la situation ». Les « autorités compétentes », certainement le ministère des Affaires étrangères, ont été par ailleurs saisies.


Il serait heureux que le CFCM contacte toutes les mosquées de France pour les inviter à se mobiliser à leur tour. L’absence de mobilisation et de solidarité manifeste n’est pas acceptable. Celui qui ne se préoccupe pas de la situation des musulmans n’est pas des nôtres, dit en substance une tradition prophétique.

Faut-il là encore, comme toujours, prendre chacun par la main pour lui indiquer ce qu’il faut faire ? Où sont donc tous ces musulmans qui ne cessent d’appeler à une union, mais qui manquent à l’appel lorsque l’un des leurs se retrouve dans une situation très difficile.



Soutenez Al-Kanz, téléchargez l'application sur votre smartphone.

Téléchargez l'application Al-Kanz dans l'Apple store Téléchargez l'application Al-Kanz pour Android

Écrivez votre commentaire

Indiquez une adresse de messagerie existante. Elle ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 caractères sur les 1 000 autorisés

Sites Partenaires : Fisabilik | Oumzaza | Al-Kanz Consulting | Muslimpress
FERMER
CLOSE