Doux échappe à l’embargo saoudien sur la volaille française

Par Al-Kanz

Suite à des cas de grippe aviaire identifiés en France, l’Arabie saoudite vient de suspendre l’importation de volailles, d’œufs et de produits laitiers de sept départements français. Etrangement, le fraudeur Doux est épargné.

Doux, volailler français, va pouvoir continuer tranquillement à inonder l’Arabie saoudite, lieux saints de l’islam compris, de ses poulets abusivement estampillés halal.

Dans un communiqué de presse publié dimanche 17 janvier, l’Autorité saoudienne de l’alimentation et des médicaments indique suspendre les importations de volaille française jusqu’à nouvel ordre. Il s’agit d’une mesure de précaution contre l’épidémie de grippe aviaire, qui a frappé plusieurs départements ces dernières semaines dans le sud-ouest de la France.

Lire – الغذاء والدواء » تحظر استيراد لحوم الدواجن والبيض من 7 مناطق فرنسية.. وترفع الحظر عن أوكرانيا وبلجيكا

Pour l’Arabie saoudite, le virus H5N1, à l’instar du nuage nucléaire de Tchernobyl qui s’arrêta pile-poil avant la frontière française (sic), a la politesse de ne pas se répandre hors desdits départements, en l’occurrence les Landes, la Haute-Vienne, le Gers, les Pyrénées Atlantique, les Hautes-Pyrénées, le Gers et le Lot.

Ainsi, la Bretagne qui exporte massivement de la volaille non halal vers le royaume saoudien est épargnée. Il va sans dire qu’il ne faille voir aucun lien entre cette demi-mesure et la participation du saoudien Al Munajem au capital de Doux.

Lire – Malgré le faux halal, le saoudien Al-Munajem est entré au capital du volailler

En Arabie saoudite, depuis quelques années, cette fraude fait à la faveur d’Internet et de la diffusion de l’information l’objet de polémiques récurrentes. Pour l’heure, la tromperie est si massive qu’elle paraît impossible aux consommateurs saoudiens, qui ont bien du mal à croire qu’on commercialise à quelques mètres de la Kaaba des poulets haram, non halal.

Lire – Doux reconnaît lui-même vendre du poulet non halal aux musulmans, même à La Mecque

Outre la volaille, œufs et produits laitiers sont aussi frappés d’embargo pour les sept départements du sud-ouest de la France.



Soutenez Al-Kanz, téléchargez l'application sur votre smartphone.

Téléchargez l'application Al-Kanz dans l'Apple store Téléchargez l'application Al-Kanz pour Android

Écrivez votre commentaire

Indiquez une adresse de messagerie existante. Elle ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 caractères sur les 1 000 autorisés

Sites Partenaires : Fisabilik | Oumzaza | Al-Kanz Consulting | Muslimpress
FERMER
CLOSE