La e-boutique du week-end : Hijab Glam, de la mode islamique bien française

Par Al-Kanz

Découverte n°95. Ce week-end, retour à l’e-commerce féminin avec une boutique spécialisée dans la mode islamique.

Découverte n°95. Après trois boutiques en ligne pour hommes, nous vous proposons aujourd’hui de découvrir à nouveau une e-boutique pour femmes. Son nom Hijab Glam. Foulards, accessoires et prêt-à-porter.

hijab glam

On retiendra que le site est très pro. La boutique en ligne Hijab Glam fait du reste partie des plus abouties dans l’ecommerce de la mode islamique (ou islamic fashion).

Si Laurence Rossignol, ministre des Droits des femmes sauf si elles sont musulmanes, voilées et surtout noires, souhaite se vêtir chez Hijab Glam, qu’elle clique sur le lien suivant : http://www.hijabglam.com.

La précédente e-boutique du week-end fut celle du Barbu : Le Barbu, soins pour barbus.



Soutenez Al-Kanz, téléchargez l'application sur votre smartphone.

Téléchargez l'application Al-Kanz dans l'Apple store Téléchargez l'application Al-Kanz pour Android

Vos réactions (3 commentaires)

  1. Abir de Hijab Glam [iPhone]    

    Salam Alaykoum, à ma grande surprise je viens de voir que vous avez nommé ma boutique Hijab Glam, e-boutique du we! Barakallahou fikoum. Qu ‘Allah vous récompense pour votre soutien!

    1
  2. Ramimi    

    Je confirme une super e- boutique avec un super sens relationnel !!!

    2
  3. Ajeeb    

    J’aimerais bien comprendre pourquoi cette focalisation sur le foulard chez nos intellectuels et politiques tandis que le bonnet musulman quant à lui n’est jamais évoqué.
    Pourquoi le foulard serait-il dérangeant tandis que la chachia absolument pas apparemment puisque personne ne l’évoque jamais.
    L’un est masculin, l’autre est féminin. La différence s’arrete là.
    Donc pourquoi on tombe toujours à bras raccourci sur le foulard et à l’inverse ne le fait-on jamais s’agissant de la chachia.
    Les hommes seraient-ils eux aussi forcés par quelqu’un comme on le prétend s’agissant des femmes à porter leur chachia.
    Je pense qu’en s’en prenant aux femmes c’est aux hommes que l’on s’en prend.
    Puisque l’on prétend que ce sont eux qui forcent leurs épouses.
    S’agissant des hommes on ne peut pas prétendre qu’ils seraient forcés. Donc on ne l’évoque pas.
    C’est mon analyse.
    Si j’étais musulman par solidarité pour ces femmes vilipendées je me mettrais moi aussi à porter une chachia.
    Et vlan.

    3

Écrivez votre commentaire

Indiquez une adresse de messagerie existante. Elle ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 caractères sur les 1 000 autorisés

Sites Partenaires : Fisabilik | Oumzaza | Al-Kanz Consulting | Muslimpress
FERMER
CLOSE