Ramadan 2016 – 1437 : gare aux dattes israéliennes

Par Al-Kanz

Comme chaque année, Israël compte s’enrichir en vendant aux musulmans des dattes cultivées sur des terres volées aux Palestiniens.

datte israel

Ramadan 2016 – 1437. Depuis quelques années, plusieurs semaines avant le mois de ramadan, une association britannique les Amis d’Al-Aqsa (Friends of Al-Aqsa) rappellent aux musulmans que sur les étals des marchés et des magasins qu’ils fréquentent pour faire leurs courses les dattes qu’ils achètent peuvent provenir d’Israël.

Une campagne « Check the label » (« Vérifiez l’étiquette ») offre à chaque internaute la possibilité de sensibiliser ses proches, ses amis, sa famille et plus encore.

L’Etat voyou d’Israël ne craint pas le cynisme : les dattes israéliennes sont sur tous les étals du monde au point de menacer par exemple les filières de la datte au Maroc, en Algérie et en Tunisie notamment.

Lire – Les dattes israéliennes interdites au Maroc

Grâce à une politique commerciale agressive, avec des prix plus bas que la concurrence, les entreprises israéliennes ont un fort taux de pénétration dans les pays musulmans et sur les différents marchés des consommateurs musulmans dans le reste du monde. Cela ne peut durer.

Des dattes qui inondent le monde

Les dattes israéliennes sont cultivées en Palestine occupée, en Cisjordanie et dans les terres colonisées par des intégristes juifs soutenus par l’armée la plus gentille du monde. Elles ont le goût de l’occupation, le goût de l’oppression, du vol des terres, du sang et de la mort.

En 2010, Friends of Al-Aqsa indiquait que :
– 15 % des dattes exportées en Europe sont israéliennes.
– Chaque année, Israël engrange environ 80 millions d’euros grâce au commerce des dattes.

boycott Israel dattes rotterdam
Flyer distribué après la prière du vendredi au Pays-Bas

Ces 80 millions d’euros proviennent en partie de la poche des musulmans, grands consommateurs de dattes pendant le mois de ramadan. C’est notamment une coopérative de producteurs israéliens de dattes, la société Hadiklaim, qui profite grandement de cette manne, grâce à une exportation de sa production vers trente pays dans le monde.

dattes israel

King Solomon et Jordan River sont les deux marques phares de Hadiklaim. Si ces noms ne vous disent rien, Mejhoul est peut-être plus évocateur, tout comme la grande taille de ces dattes, qui se différencient particulièrement des dattes Deglet Nour, produites notamment en Algérie.

Ramadan : attention aux dattes israéliennes
Dattes israéliennes dans le rayon ramadan chez Carrefour

Les dattes sont vendues sous les marques suivantes (source Europalestine) :

Ramadan : attention aux dattes israéliennes

Ramadan, en toute opacité

Dans quelques jours et pendant tout le mois de ramadan, dans les échoppes tenues par des musulmans et fréquentées par des musulmans, ces dattes vont être largement mises en avant. La politique commerciale agressive de la société Hadiklaim et celle de la société Agrexco et l’absence de sensibilisation et d’information des commerçants laissent peu de place à d’autres dattes venues de Tunisie, du Maroc ou d’Algérie, où les dattes du cru sont sérieusement concurrencées par les dattes israéliennes.

Boycott des dattes israéliennes
Dattes israéliennes, chez Carrefour

Mais ces dattes ne se retrouvent pas seulement chez des petits commerçants. La grande distribution les commercialise, non sans ruser. Citons Carrefour qui commercialise des dattes Jordan River, sorties de leur emballage de sorte que l’on ne puisse identifier leur origine. Autre subterfuge : certaines dattes israéliennes mejhoul sont vendues sous un emballage indiquant que la provenance est d’Afrique du Sud.

Une mobilisation française si faible

Outre-Manche, Friends of Al-Aqsa multiplie les actions des sensibilisation :
– information des consommateurs auprès des mosquées, dans la rue, devant les centres commerciaux.
– mise à disposition d’affiches et de flyers en plusieurs langues pour toucher un maximum de consommateurs.
– ciblage d’enseignes de la grande distribution qui commercialisent ces dattes. Friends of Al-Aqsa choisit voilà quelques années de cibler la chaîne Sainsbury’s.

En France, Auchan, Carrefour, Casino, E.Leclerc, Grand Frais et autres pourraient faire l’objet à l’avenir de telles campagnes de sensibilisation, tout comme les commerçants qui tiennent des boutiques de proximité, dans les quartiers à forte population musulmane.

check label israel datescheck label israel dates taste occupation
Check the Label – Friends of Al-Aqsa

En France, l’association BDS France mène campagne et appelle au boycott des dattes israéliennes particulièrement pendant ramadan, notamment au travers d’affiches placardées dans la rue, comme celle-ci.

Boycott des dattes israéliennes

Se mobiliser concrètement, c’est certes informer, mais c’est aussi soi-même acheter d’autres dattes que les dattes israéliennes :

– si vous recherchez des dattes medjhoul, la boutique éthique Solivr en propose : Dattes medjhoul chez Solivr.
– vous pouvez aussi choisir de consommer des dattes algériennes bio commercialisées par Bionoor : Dattes bio chez Bionoor.

Plus généralement, privilégiez les dattes du Maghreb, Algérie, Tunisie, Maroc ou du Moyen-Orient. Check the label ! Vérifiez l’étiquette avant d’acheter vos dattes.



Soutenez Al-Kanz, téléchargez l'application sur votre smartphone.

Téléchargez l'application Al-Kanz dans l'Apple store Téléchargez l'application Al-Kanz pour Android

Vos réactions (5 commentaires)

  1. doudou24 [iPhone 4S]    

    Comme d’habitude c’est les commerçants arabes « je m’é foutistes » qui le plus de ces dattes

    1
  2. Ahmed    

    Salam Al Kanz,

    Baraka Allaho fik pour cet article.

    Fi amani Lah,

    Ahmed de Bruxelles,

    2
  3. Aboumariam    

    Assalamou’alaikoum.
    Découvertes à grand frais:les dates qitaf, des medjoul palestiniennes.

    Company Goals:
    The company aims to increase the amount of dates purchased from Palestinian farmers and by making strategic partnership with the related companies so as to meet the growing need for dates and to increase the market share of the company in foreign markets and to improve its’ competitive power in those markets. In addition, the company aims at increasing the market share by 35% to 40% of the Palestinian produce

    3
  4. Hisham MAGHRAOUI    

    Assalam wa 3aleykoum,

    En tant que Musulman, on ne devrait plus faire nos courses dans les grandes distributions mais plutot favoriser les commerce de nos frères ou soeurs qui en sont gérant. Ainsi on est sûr de la provenance de la marchandise. On devrait s’attendre à une innondation de produit israelien dans les grandes surface sans qu’on aurait le choix !

    4
  5. Malika [iPhone]    

    @Hicham Maghraoui : justement ces dattes Madhoul tant convoitées par notre communauté se vendent bien chez vos frères petits commerçant et sur les marchés, j’aimerai aussi attirer l’attention aussi sur une boisson purement sioniste le jus d’orange Jaffaden, « hay fa » » حيفا »، se vend surtout chez Leclerc tous les biens de la Palestine sont surexploité par les sionistes . Faire ses courses devient un combat perpétuel.

    5

Écrivez votre commentaire

Indiquez une adresse de messagerie existante. Elle ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 caractères sur les 1 000 autorisés

Sites Partenaires : Fisabilik | Oumzaza | Al-Kanz Consulting | Muslimpress
FERMER
CLOSE