Abattage rituel : quelques chiffres à retenir

Par Al-Kanz

Les données chiffrées autour de l’abattage rituel sont assez rares. En voici quelques-unes.

vache limousine© Monica Arellano-Ongpin

Le 27 septembre dernier, la commission d’enquête de l’Assemblée nationale sur les conditions d’abattage des animaux de boucherie dans les abattoirs français publiait en ligne son rapport.

Les questions autour du bien-être animal ont été abordées, dont celle de l’abattage rituel, abattage sans étourdissement préalable. A cette occasion, des données chiffrées ont pu être avancées. Nous en avons retenu quelques-unes.

Première donnée, celle de la répartition abattage rituel/abattage conventionnel. Selon le ministre de l’Agriculture lui-même, Stéphane Le Foll, moins d’un tiers des ovins est abattu en rituel. On est loin des chiffres délirants avancés par les détracteurs de l’abattage rituel, principalement d’extrême droite.

Selon M. Stéphane le Foll, ministre de l’agriculture, de l’agroalimentaire et de la forêt, « en nombre de têtes abattues, l’abattage sans étourdissement représentait, en 2014, 15 % des bovins abattus et 27 % des ovins. »

L’abattage casher représenterait une part minime de l’abattage rituel, seulement 1,6 %. C’est en tout cas ce qu’affirme M. Joël Mergui, président du Consistoire central israélite de France.

« L’abattage rituel juif concerne seulement 1,6 % de l’abattage rituel en général, soit moins de 200 000 bêtes par an sur un total annuel de 9 millions d’animaux abattus. »

On connaît le nombre d’abattoirs autorisés à pratiquer l’abattage sans étourdissement.

« Pour faire face à cette demande, un nombre important d’abattoirs a demandé à bénéficier de la dérogation qui a été détaillée auparavant. Aujourd’hui, 128 abattoirs de boucherie bénéficient de cette dérogation ainsi que 68 abattoirs de volaille. »

L’étourdissement n’est pas la panacée. Il est même souvent une mise à mort à part entière. Le rabbin et vétérinaire Bruno Fiszon rapport des chiffres inquiétants. Chez les ovins, plus d’un étourdissement sur deux peut rater. Chez les bovins, le chiffre est moins important s’agissant de l’étourdissement par tige perforante, mais non moins préoccupant puisque cet étourdissement consiste à fracasser le crâne de l’animal.

« Des travaux néo-zélandais font apparaître que l’échec de l’étourdissement chez les ovins peut aller de 2 % à 54 %. Pour ce qui est des bovins, on parle de 16 % à 17 % d’échecs de l’étourdissement par tige perforante. »

M. Dominique Langlois, président de l’Association nationale interprofessionnelle du bétail et des viandes (INTERBEV), a une nouvelle fois dit toute l’importance de l’abattage rituel, principalement halal, pour la filière bovine.

« L’étourdissement préalable obligatoire, autrement dit la suppression de la dérogation, […] aurait comme conséquence 14 % d’abattage bovins en moins et 22 % d’abattage ovins en moins. Or dans la crise actuelle, une baisse de 14 % serait dramatique, sachant que 90 % de jeunes bovins sont exportés et que 90 % de nos clients sont des pays musulmans – le marché casher est plutôt français. L’arrêt de l’abattage rituel répondrait certes à une demande, mais serait donc catastrophique pour l’économie. »



Soutenez Al-Kanz, téléchargez l'application sur votre smartphone.

Téléchargez l'application Al-Kanz dans l'Apple store Téléchargez l'application Al-Kanz pour Android

Vos réactions (4 commentaires)

  1. Technics    

    Salam ‘aleykoum,

    Y a t’il des chiffres par rapport au raté de l’étourdissement chez la volaille. Les chiffres seront probablement beaucoup plus haut.

    1
  2. Mahmoud Boudokhane    

    Selem aleykoum. Ce dimanche je suis allé ceuillir des pommes. Dans le terrain d’à côté, cornes, chiens et coups de fusils. Quand il s’agit de la tradition française, personne ne se préoccupe du bien-être des animaux. Qui d’ailleurs oserait s’attaquer au parti chasse, pêche, nature et traditions. Eux ils votent, sont organisés politiquement et peuvent mettre fin à certaines carrières politiques. Alors que la voix des musulmans…

    2
  3. Murat    

    Balancer des chiffres comme ça 14%, 27%,…. ça ne veut pas dire grand chose, on ne sait même pas de quoi il parle. C’est quoi la définition du halal? N’est-il pas venu le temps pour les musulmans d’agir ? Si les musulmans restent assis ce ne sont pas Valls, ni Le Foll ou la mosquée, qui n’ont d’ailleurs jamais travaillé, qui vont se lever pour nous. Dans cette communauté, il y’a des entrepreneurs, des médecins, des sociologues, des historiens, des professeurs, des docteurs, des financiers, des informaticiens, des boulangers, des bouchers, des chauffeurs de taxi, des comptables, des kinésithérapeutes, des élus locaux, des dentistes, des blogueurs, des biologistes, des physiciens, des mathématiciens, des géographes… Nous sommes quand même loin de la France des années 80 ou 90. Il est temps d’agir! la sonnette d’alarme a déjà retenti tellement de fois qu’elle ne fait même plus de bruit. N’avons-nous pas les outils pour tracer l’avenir du halal indépendamment de ces incompétents?

    3
    • Saïd    

      Salam alaykoum,

      N’y voyez aucune animosité de ma part à votre égard, je prends votre commentaire comme exemple d’une tendance néfaste bien française, à savoir critiquer sans agir : pourquoi toujours se reposer sur la communauté en critiquant l’absence d’action quand soi-même on ne fait rien pour contribuer au changement ?
      Cette question se pose dans cet article sur l’abatage rituel, mais ça marche aussi pour les sempiternelles polémiques de dates de début / fin du Ramadan, les arnaques au Hajj… Ce n’est pas « à la communauté » de s’organiser, mais bien à vous et à moi de nous retrousser les manches. Chacun peut apporter sa pierre, aussi minime soit elle, à l’édifice… C’est à nous de mettre nos compétences au service d’autrui.
      Si tout le monde attend une amélioration grâce à un homme ou groupe providentiel, sans jamais se mouiller et s’impliquer, ne serait-ce que pour donner de son argent ou un peu de son temps, le monde peut toujours attendre et il aura ce qu’il méritera.

      3.1

Écrivez votre commentaire

Indiquez une adresse de messagerie existante. Elle ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 caractères sur les 1 000 autorisés

Sites Partenaires : Fisabilik | Oumzaza | Al-Kanz Consulting | Muslimpress
FERMER
CLOSE