Ramadan : contre les nuisances, imprimez et distribuez cette affiche

Par Al-Kanz

Agir contre les nuisances pendant ramadan doit être une priorité pour chacun.

Le mois de ramadan est devenu malheureusement synonyme de nuisances. Des jeunes gens, et même des enfants, veillent très tard dehors, parlant fort, plaisantant, écoutant de la musique, et parfois jouant avec des pétards.

Ces individus sont à chaque fois une poignée et ne représentent donc qu’une infime minorité des musulmans. Malgré tout, leur pouvoir de nuisance est grand : faire du bruit tous les soirs pendant un mois à pas d’heures est extrêmement gênant.

Autre nuisance, certes moins importante lorsque ramadan a lieu en hiver et non en été, les voitures mal garées autour des mosquées. Notons que cela se répète hors ramadan les vendredis, particulièrement pendant les vacances scolaires, et à l’occasion de l’aïd al-fitr et de l’aïd al-adha.

Lire – Ramadan : pour en finir avec le bruit et les voitures mal garées devant les mosquées

Mohamed Hamdouni, simple musulman, mais non moins actif, a décidé de faire sa part sans attendre qu’autrui fasse à sa place.

C’est là le comportement que doit obligatoirement adopter tout musulman. Dans un hadith célèbre, le Prophète ﷺ nous enseigne que face à un mal chacun – bien lire « chacun » et non les responsables des mosquées, les plus pratiquants, les autorités, les représentants, etc. — doit agir pour faire cesser ce mal autant que faire se peut.

Autant que faire se peut, nous détaille le hadith, c’est faire cesser ce mal « par la main », autrement dit par une action concrète. Si cela n’est possible pour quelques raisons que ce soit, ce sera « par la langue ». On parlera, on informera, on fera savoir, etc.

Si là encore ce n’est pas possible, toujours pour diverses raisons que chacun saura évaluer avec justesse et sincérité, ce sera « par le coeur ». Dans ce troisième cas, le croyant désapprouvera le mal en question sans recourir à l’action ou à la parole, du fait de son incapacité. Et c’est là, nous enseigne le hadith, le plus bas degré de la foi.

C’est dans cette perspective que Mohamed Hamdouni a réalisé cette affiche pour sa mosquée. Simple, claire et sans fioritures, elle rappelle quelques règles de savoir-vivre et de bonne conduite.

Cette affiche gagnerait à être imprimée au format A5, soit la moitié d’une page A4, et distribuée en grand nombre à la sortie de la mosquée après les prières de tarawih et du vendredi, pendant ramadan. Il serait en outre pertinent de les apposer sur les pare-brise des voitures garées aux alentours des mosquées et salles de prière.

Nous abordons certes le 20e jour de jeûne, mais ce n’est pas trop tard pour agir contre les nuisances que sont le bruit et les voitures garées de façon anarchique : il reste, rappelons-le, une dizaine de jours dans le mois de ramadan.

Pour télécharger, et éventuellement adapter, l’affiche ci-dessus, cliquez :

– sur le lien suivant pour l’avoir au format Powerpoint : Contre les nuisances pendant ramadan – format PPT
– sur le lien suivant pour l’avoir au format PDF : Contre les nuisances pendant ramadan – format PPT

Si vous ne pensez pouvoir ni imprimer ni distribuer l’affiche, vous pouvez toujours la diffuser sur Internet, ainsi que cet article. Quiconque montre un bien obtient les mêmes récompenses que celui à l’origine de ce bien : ne négligez pas les bonnes actions, qui plus est pendant ramadan.



Soutenez Al-Kanz, téléchargez l'application sur votre smartphone.

Téléchargez l'application Al-Kanz dans l'Apple store Téléchargez l'application Al-Kanz pour Android

Écrivez votre commentaire

Indiquez une adresse de messagerie existante. Elle ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 caractères sur les 1 000 autorisés

Sites Partenaires : Fisabilik | Oumzaza | Al-Kanz Consulting | Muslimpress
FERMER
CLOSE