Rohingya : appel à consacrer le sermon de vendredi aux pogroms islamophobes

Par Al-Kanz

Depuis plusieurs années, l’armée birmane et des extrémistes bouddhistes veulent nettoyer la Birmanie de toute présence musulmane.

hrw birmanie rohingya
Nettoyage ethnique en Birmanie dénoncé en 2013 par HRW

Les violences contre les musulmans – qu’ils soient citoyens ou non, à l’instar des Rohingyas – en Birmanie ne sont pas récentes.

Des musulmans persécutés pour ce qu’ils sont

Mais depuis quelques années s’opère un nettoyage ethnique systématique qui se traduit, comme ces dernières semaines, par une multiplication des exactions particulièrement contre la minorité apatride rohingya.

On aurait pu penser que l’interdiction de prêcher infligée à Wirathu, moine bouddhiste islamophobe, « l’Hitler birman », en mars dernier calmerait les tentations islamophobes d’une population qui veut nettoyer la Birmanie de toute présence musulmane.

Lire – Rohingyas : Wirathu, l’extrémiste bouddhiste, interdit de prêche

C’était sans compter le profond sentiment islamophobe qui traverse le pays et l’impunité dont jouissent l’armée birmane, des moines bouddhistes et des civils extrémistes, lesquels ont multiplié depuis quinze jours destructions de maisons appartenant à des musulmans et tueries de civils.

Selon l’ONU, citée par l’agence de presse Reuters, ce sont environ 146 000 musulmans rohingya qui ont fui ces exactions et quitté la Birmanie depuis le 25 août dernier.

Lire – About 146,000 Rohingya have fled Myanmar violence to Bangladesh

Un prêche contre le nettoyage ethnique

Face à ce nettoyage ethnique, dénoncé depuis des années, notamment par l’ONG Human Rights Watch, Kamel Kabtane et Azzedine Gaci, recteurs respectivement de la grande mosquée de Lyon et de la mosquée Othman de Villeurbanne, appellent les imams de France à consacrer la khutba (prêche) de ce vendredi 8 septembre au génocide en cours.

Un célèbre hadith oblige le musulman à ne pas rester indifférent au mal et encore moins inactif. Selon ce hadith, quiconque constate un mal a l’obligation de « le changer par sa main », autrement dit d’agir contre ce mal.

S’il ne lui est possible d’agir directement, il doit « le changer par la langue », en d’autres termes le dénoncer. Si là encore cela n’est pas possible – ce qui n’est pas le cas pour nous vivant en France où il est possible de s’exprimer librement –, alors il s’agira pour le musulman de réprouver ce mal dans son coeur, et c’est là nous indique le hadith le niveau le plus bas de la foi.

Que chacun agisse (à son niveau)

Nous y reviendrons in sha’a-Llah, mais concrètement cela nous oblige à, a minima :

inviter l’imam de votre mosquée à suivre cet appel afin de sensibiliser les musulmans présents vendredi lors de la prière collective et les inciter à agir.

relayer les informations qui nous viennent – de sources sûres — sur les réseaux sociaux. Quiconque possède un compte Facebook, Twitter, Instagram peut rendre compte de la situation en publiant articles de presse, communiqués d’ONG, etc. Peu importe le nombre d’abonnés, il faut agir en ce sens et lutter contre le silence que veut imposer les autorités birmanes sur les massacres en cours.

écrire aux députés et aux sénateurs. Là encore, cela ne prend que quelques minutes et quelques clics. Cette pratique, très ancrée par exemple aux Etat-Unis, devrait être courante : les députés ont le devoir d’entendre les préoccupations des citoyens. Il faut leur écrire pour leur demander qu’ils agissent à leur tour auprès du gouvernement pour que la France se positionne et fasse cesser le nettoyage ethnique en Birmanie.

fuir les esprits chagrins et toutes celles et ceux qui affirment que cela ne sert à rien d’utiliser les réseaux sociaux, d’écrire au gouvernement, aux députés, etc. Les populations opprimées elles-mêmes (qu’elles soient palestiniennes, syriennes, uyghurs ou rohingya) disent toujours l’importance de dire au monde les horreurs qu’elles vivent.



Soutenez Al-Kanz, téléchargez l'application sur votre smartphone.

Téléchargez l'application Al-Kanz dans l'Apple store Téléchargez l'application Al-Kanz pour Android

Vos réactions (3 commentaires)

  1. Niakate [iPhone]    

    Salam il y a une pétition en cours sur les Rohingya : http://chn.ge/2gCbo7j .

    1
  2. luqman    

    Le monde musulman est dans un état de déliquescence total traversé par la corruption, l’obscurantisme, les querelles intestines de pouvoir et de lutte d’influence.
    Faut-il attendre un génocide de masse planétaire pour que les musulmans se réveillent, se développent et s’unissent pour sortir de la chienlit!!

    2
  3. citoyen    

    Moi ce que je ne comprends pas c’est que font les états arabe qui sont encore sur pied pour faire une interventions comme les occidentaux. Par exemple que l’Algérie, le Qatar, l’Arabie Saoudite interviennent. Ou encore des états comme la Turquie (qui n’est pas arabe) interviennent militairement ! Ou le Pakistan ! Qu’ils fassent de l’interventionnisme à l’occidental ! Mince alors car parler en boucle d’un conflit comme celui-ci sans réellement intervenir ne sert à rien !

    3

Écrivez votre commentaire

Indiquez une adresse de messagerie existante. Elle ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 caractères sur les 1 000 autorisés

Sites Partenaires : Fisabilik | Oumzaza | Al-Kanz Consulting | Muslimpress
FERMER
CLOSE