- Economie islamique - https://www.al-kanz.org -

Hajj : Ils ont arnaqué mes parents

Hajj 2007 : Ils ont arnaqué mes parents

Le hajj est une formidable occasion pour quelques larrons de s’enrichir très rapidement en quelques jours aux dépens des prétendants au pèlerinage à La Mecque. La semaine dernière, nous recevions le témoignage désespérée d’une jeune fille dont les parents ont été arnaqués par une agence de voyage. Voici ce qu’elle nous écrivait.

Plus de 800 personnes se sont fait escroquer par des agences de voyage peu scrupuleuses, mais très connues sur la place de Paris et prêtes à abuser de leur crédulité, qui leur proposaient un forfait pour le hajj. Aujourd’hui, ces personnes se retrouvent sans argent et sans passeport et avec l’impossibilité de réaliser leurs rêves de voir la Kaaba. Elles ont été abandonnées par les autorités de tutelle et l’ambassade saoudite a refusé de les informer ce qui aurait été un minimum .

Aujourd’hui, le CRCM d’Alsace communique à son tour sur la gigantesque arnaque dont ont été victimes cette année plus de 1 500 personnes qui ne partiront pas à La Mecque, qui ne retrouveront pas leur passeport et qui ne sont pas certaines de retrouver les 2 à 3 000 euros payés chacune.

Communiqué de presse

Hajj 2007 : des milliers de pèlerins victimes d’une poignée d’escrocs

Malgré le long travail de terrain et de prévention du CRCM Alsace, initié il y a plusieurs années, auprès des responsables associatifs et des fidèles, cette année encore, des centaines de pèlerins se sont fait arnaqués par des voyagistes et des rabatteurs malintentionnés.

Conscient des risques encourus par les futurs pèlerins et soucieux d’éviter que l’arnaque au pèlerinage ne fasse, comme les années précédentes, de nouvelles victimes, le CRCM d’Alsace a distribué dès le mois de novembre un guide de prévention : le Guide du hajj sans souci, coédité avec Al-Kanz, un blog dédié à la communauté musulmane de France. Pourtant, si le guide a été bien accueilli, nombre de personnes attirées par des prix alléchants se sont laissé séduire par les arguments mensongers des rabatteurs travaillant, illégalement pour la plupart, pour le compte d’agences-voyous.

Depuis début octobre (mi ramadan), les publicités douteuses et mensongères se sont multipliées et avec elles leurs lots de rabatteurs: Manasik Voyage, une agence située à Genève et réputée pour son manque de sérieux, ses expériences calamiteuses et ses pratiques opaques, a occupé le marché en pratiquant une politique de prix cassés. Autant de signe qui accrurent notre inquiétude.

De fait, le CRCM d’Alsace a pris les devants en mettant directement en garde les rabatteurs, officieux ou liés par contrat à cette agence suisse, Manasik Voyage, qui fait l’objet de deux procédures judiciaires, à Lyon et à Mulhouse.

Plus de 1 500 personnes en France (dont plus de 600 personnes en Alsace et sur le Territoire de Belfort) qui ont fait confiance à Manasik Voyage sont aujourd’hui dans l’impossibilité de se rendre à La Mecque, alors qu’elles ont payé ce qu’il fallait. Elles n’ont plus de passeports et il est peu probable qu’elles soient un jour remboursées. Manasik Voyage est en faillite. Trois avions que l’agence a affrété sont parti presque à vide, ce qui représente un million d’euro de pertes. Comment dans ces conditions pourrait-elle remboursés les pèlerins arnaqués ?

Le rôle des rabatteurs dans ce désastre est énorme. Bien qu’aujourd’hui ces derniers plaident la bonne foi et accusent les autorités saoudiennes et leurs services d’ambassade et consulaires, qui ont fait un travail remarquable, leur complicité est établie : ils savaient que les agences avaient dépassé leur quota de visas, mais continuaient à vendre des billets au-delà de ces limites. Ils savaient en outre que Manasik voyage, située hors espace de la Communauté européenne, ne pouvait utiliser les visas qu’elle a obtenus pour des pèlerins qui ne résident pas en Suisse !

Le CRCM d’Alsace partage l’indignation des victimes de ces escroqueries et invite les pèlerins floués à se regrouper pour porter plainte contre l’agence malhonnête et contre les rabatteurs en pénal, en pointant notamment l’infraction liée à la publicité mensongère.

Il faut enfin s’inquiéter du silence du CFCM et de sa commission pèlerinage. Alors que le problème est d’ampleur nationale et que les arnaques au pèlerinage étaient prévisibles, le Conseil français du culte musulman a été totalement absent. Quelle est donc la légitimité d’une telle institution qui laisse ceux dont elle a la charge en proie aux escrocs ?Le Guide du hajj sans souci aurait dû être une initiative du CFCM et non celle du CRCM Alsace et d’Al-Kanz.

Benabdellah SOUFARI, président du CRCM Alsace
Tél : 06 31 52 45 67

Source : CFCM.tv [1]