- Al-Kanz – Economie islamique en France et dans le monde - https://www.al-kanz.org -

Deux ans déjà !

Deux ans déjà ! Voilà deux ans qu’Al-Kanz offre à lire des billets destinés aux consommateurs musulmans. Nous avons lancé le blog en octobre 2006 avec une double intention : parler de ce qui se fait par les musulmans d’une part (association, entreprise, etc.) et de ce qui se fait pour eux d’autre part. L’idée était donc à la fois de mettre en lumière des initiatives qui nous paraissent intéressantes et de porter un regard critique sur ce qui jusque-là n’intéressait pas grand-monde, à savoir le consommateur musulman. Le tout sous un angle que nous voulions et voulons novateur. Il s’agit en effet pour nous d’offrir une information utile et compréhensible par tous. Mais aussi de permettre aux acteurs économiques intéressés par les consommateurs musulmans de comprendre leurs besoins et leurs exigences.

Un site, ses lecteurs

La sauce a pris rapidement. En quelques mois, vous étiez plusieurs centaines à lire quotidiennement nos articles. Puis vint le tournant de l’été 2007 où notre investissement quotidien et la version 2 du site nous ont permis d’étoffer notre lectorat. Depuis, l’évolution a été constante. Aujourd’hui, Al-Kanz s’est imposé sur le net musulman. Que l’on aime ou que l’on déteste, on sait que ce magazine existe. La presse s’y intéressait déjà en 2007 (BFM tv, France Inter, Radio France Maghreb), elle continue de le faire (Le Monde, Africa numéro 1, Libération, Afrik.com, Radio Orient, La Lettre A, Le Courrier de l’Atlas). Ça n’est pour nous ni une reconnaissance ni un trophée, mais bien la preuve qu’il suffit de dire pour être écouté. C’est pourquoi nous tenons absolument à ce que les Al-Kanznautes continuent à faire l’intérêt d’Al-Kanz, comme ils le font depuis deux ans. Certes, nous ne sommes pas toujours d’accord, certes ça chauffe parfois :), mais les échanges sont souvent de qualité et les dérapages rarissimes. Et puis il y a cette autre reconnaissance, celles d’autres sites – et pas des petits – qui sans vergogne n’hésitent pas depuis deux ans à pomper, avec plus ou moins de talent, nos articles. Merci les gars, vous savoir parmi nous permet de toujours chercher le meilleur pour nos lecteurs.

Mais après ce long discours :), quelques chiffres et d’abord un tout frais, tout chaud puisqu’il date de quelques semaines.

Le million ! le million ! le million !

Plusieurs étapes marquent la vie d’un site. Parmi celles-ci, il y a le nombre de visiteurs. On jauge l’intérêt d’un site à sa fréquentation, ce qui est somme toute normal. Si un site est très fréquenté, c’est qu’il intéresse – à tort ou raison -, mais il intéresse. Il y a aussi le nombre de pages vues (une page, c’est par exemple un article). Si nous n’avons pas (encore…) atteint le million de visites par mois, il en est autrement du nombre de pages vues. Nous avons en effet dépassé le million de pages vues en un mois, ce qui fait une moyenne de 34 000 pages vues par jour. Nous laissons les plus curieux déduire le nombre de visiteurs quotidiens. Il suffit pour cela d’évaluer le nombre de pages par visiteur et de diviser le nombre de pages vues par ce nombre.

Les autres chiffres, c’est :

– 773 articles
– 22 catégories
– 5 163 commentaires, dont 4 866 approuvés et 297 modérés. Ces 297 sont pour certains des commentaires haineux au sens premier du terme, avec une imagination d’une vulgarité confondante. Ils sont le fait généralement d’internautes d’extrême-droite. D’autres sont leurs pendants, version musulmane, la vulgarité en moins (c’est toujours ça de pris). D’autres encore n’ont strictement aucun rapport avec les articles postés. Sans parler de quelques publicités. 5 % de commentaires désapprouvés, c’est encourageant : on compte peu de déchet. Et nous n’avons pas la main lourde ;).
– 14 569 spam comptabilisés depuis l’installation de l’anti-spam Askimet.
– et des milliers d’heures passées à travailler pour tenter d’offrir un site qui se tient.

A vous qui aimez Al-Kanz, à vous qui le détestez, à celles et ceux qui le lisent, à celles et ceux qui le recommandent, merci.