- Al-Kanz – Economie islamique en France et dans le monde - https://www.al-kanz.org -

Un collectif "L'Afrique en illimité", ça vous dit ?

En 2007, nous décidions de fédérer toutes celles et ceux qui trouvent normal, et inéluctable, que les fournisseurs d’accès Internet (FAI) offrent dans leur bouquet triple-play des pays africains. Aujourd’hui, s’il est possible d’appeler gratuitement les îles Hawaï depuis sa ligne ADSL, sans surcoût, appeler l’autre côté de la Méditerranée est toujours hors de prix. Pour le plus grand bonheur des opérateurs des deux rives. Comme nous l’écrivions dans notre article consacré à Kleema, opérateur alternatif offrant le Maroc et l’Algérie en illimité

Pour autant, les opérateurs en Europe ne trouvent rien à redire à cette situation : maintenir des coûts aussi élevés leur profite tout autant. Avec une marge moyenne de 100 % vers ces destinations, ils ont tout intérêt à ce que la situation ne change pas. A titre indicatif, le prix du fixe pour un pays comme l’Algérie s’achète sur le marché du gros entre 5 et 6 centimes et se vend à 15 centimes. Cela permet par ailleurs de développer d’autres marchés parallèles comme celui des cartes prépayées ou des callbox (taxiphones) ; très lucratifs pour les opérateurs, mais très néfastes pour les consommateurs tant le manque de lisibilité des tarifs et des coûts est important.

Source : Téléphonez en illimité au Maroc et en Algérie avec Kleema, opérateur militant [1]

Mourad, un Al-Kanznaute, nous a écrit pour nous suggérer une idée : mettre en place un collectif qui permettrait de passer à la vitesse supérieure. Nous sommes près de 8 500 signataires. C’est à la fois peu et beaucoup. Peu au regard du nombre de personnes potentiellement intéressées par un forfait offrant l’Afrique en illimité. Beaucoup, si quelques-uns d’entre nous décident de prendre les choses en main et de porter cette idée de collectif.

Un tel collectif aura pour mission de prendre contact directement avec les opérateurs et de donner corps à une demande latente mais véritable : celle de millions de consommateurs qui aimeraient être des consommateurs comme tous les autres. Car, au fond, ce n’est pas une faveur qui est demandée. Même si un opérateur est bien évidemment libre de proposer les pays qu’il veut, n’oublions pas qu’il n’est rien sans ses consommateurs, qui quoiqu’en dise sont les vrais décideurs, pour peu qu’ils ne consomment pas passivement.

Bref, nous sommes environ 8 500 à vouloir téléphoner sans surcoût de façon illimitée. Si l’idée vous séduit, faites-vous connaître. Mourad travaille à la constitution de ce collectif. Toutes les bonnes volontés sont les bienvenues. Et les commentaires aussi. Dites-nous ce que vous pensez de cette idée en nous laissant un message dans la partie commentaire, au bas de cet article.

Et si vous n’avez pas encore signé, voici le lien direct : pétition pour des appels illimités vers l’Afrique [2]. Vous pouvez même en faire profiter vos amis en vous cliquant sur le bouton “envoyer à un ami”, encadré sur l’image suivante (cliquez dessus pour l’agrandir) :

Pétition pour une téléphonie illimitée vers l’Afrique [3]

Parlez-en à vos soeurs, à vos frères, mère et père, tantes et oncles, à vos voisins, à vos collègues de travail, à vos contacts Internet, à vos amis, à vos ennemis, et aux autres. Vous réussirez bien à en convaincre un ou deux :).