- Economie islamique - https://www.al-kanz.org -

S’installer au Maroc : qu’est-ce qui est facile ? difficile ?

Au début, on se croirait presque en vacances. Il fait beau, il fait chaud, on est content d’être là. On se repose et on en profite un peu. On en oublierait presque que nous sommes venus là pour travailler. Le stress parisien nous semble bien loin, on succombe même à une certaine nonchalance ambiante, c’est assez troublant. Mais très vite la réalité et les raisons qui nous ont poussés à quitter la France se rappellent à notre bon souvenir et on se dit qu’il va falloir batailler ferme pour arriver à notre but.

Parce qu’en fait vivre et investir au Maroc, ça n’est pas la panacée, loin s’en faut… et ce même lorsque l’on est musulman et que les raisons qui nous ont poussés à quitter la France sont avant tout religieuses. J’entends par là que, même si, certes, nous plaçons notre confiance en Allah et que nous sommes persuadés du fait qu’Il va nous faciliter, il faut s’attendre à ce qu’Il nous envoie des petites épreuves, histoire de tester notre capacité à endurer et surtout notre degré de tawakûl (confiance en Dieu). Et si les motivations qui nous animent sont pures et louables, celles de nos interlocuteurs ne le sont pas toujours forcément.

Bien sûr il y a des avantages et des inconvénients à vivre au Maroc. Il faut avant tout positiver et essayer de se concentrer sur les avantages et passer outre les inconvénients. Vous trouverez toujours à n’importe quel niveau, tout un tas de personnes plus ou moins bienveillantes prêtes à vous aider et à vous « rendre service »… ou à vous soulager de quelques dirhams superflus. Parfois même les deux à la fois. On n’a rien sans rien. Dans la majorité des cas, il faudra de toute façon leur renvoyer l’ascenseur à un moment ou à un autre et ce de quelque manière que ce soit sinon les portes qui s’étaient si promptement ouvertes jusqu’ici se fermeront tout aussi promptement.

La nonchalance évoquée plus haut peut vite s’avérer être problématique surtout lorsqu’elle affecte les collaborateurs avec lesquels vous avez choisi de travailler… mais là encore, on vous reprochera bien vite votre « rigidité » typiquement française et on n’hésitera pas à remettre en cause votre faculté à patienter. Vous n’avez pas le choix, c’est à vous de vous adapter sinon vous n’aurez de cesse de chercher de nouveaux collaborateurs.

Agadir étant une ville relativement peu étendue, les administrations sont situées dans un périmètre assez restreint. Vos démarches s’en retrouvent, du fait de cette proximité, (en théorie…) facilitées et les déplacements limités. Ce qui est censé vous faire gagner du temps. Malgré tout, on déplorera le zèle et le manque de communication de certains fonctionnaires qui font de la rétention volontaire d’information ou qui encore s’adressent à vous d’une manière assez peu respectueuse et qui non seulement vous font perdre votre temps mais aussi votre calme. Vous en arrivez même à regretter la France…

De manière générale, il faut éviter de trop avoir affaire avec les administrations. Moins on les voit et mieux on se porte. Mieux vaut confier cette tâche à une tierce personne, quelqu’un qui possède le double des clés lui permettant d’ouvrir toutes les portes au lieu de se contenter d’attendre devant durant des heures.

Pour conclure, disons que même si tout n’est pas rose, tout n’est pas complètement noir non plus. Il faut juste éviter de faire confiance à n’importe qui. Séparer le bon grain de l’ivraie. Connaître les vrais bonnes personnes, celles qui peuvent réellement vous aider et, le cas échéant, vous soutenir en cas de coup dur et non pas celles qui risquent de vous enfoncer d’avantage. Le tri se fera naturellement si l’on demande à Allâh de nous assister en éloignant de nous les mauvaises personnes. La patience est une vertu. Toutes les épreuves endurées, si minimes soient-elles, nous aideront à nous rapprocher de notre Créateur. Car c’est avant tout pour obtenir Sa satisfaction que nous avons quitté le cocon si douillet dans lequel nous vivions auparavant.

Et nous demandons à Allâh de continuer à nous assister.

Si vous avez un projet d’installation au Maroc, n’hésitez pas à nous poser vos questions !