- Economie islamique - https://www.al-kanz.org -

Burqa : l'information selon le Figaro

Par la voie de Franck Louvrier, son conseiller en communication, le chef de l’Etat a demandé aux journalistes de (sur)médiatiser l’affaire de la conductrice au niqab. L’homme de main s’est exécuté et a envoyé un SMS aux journalistes pour leur demander de mettre en avant ce qui est tout au plus un fait-divers sans intérêt.

Le Figaro, toujours à la pointe de l’information, a entendu. Ce matin, il n’y avait pas moins de quatre articles en Une, trois sur la burqa, un sur le niqab.

Louvrier SMS

Louvrier SMS

Ce qui dit la loi

Dans un article consacré à l’affaire, LeMonde.fr [1] précise que “quatre des cinq motifs cités par le code de la nationalité sont inopérants. Reste à démontrer qu’il s’est “livré au profit d’un État étranger à des actes incompatibles avec la qualité de Français et préjudiciables aux intérêts de la France”.

C’est ce que dit la loi, mais les instigateurs de cette chasse aux barbus ne sont-ils pas au-dessus des lois ?