- Economie islamique - https://www.al-kanz.org -

Aïd au Maroc : des moutons à crédit

S., au Maroc, nous envoie une photo qu’il vient de prendre. On y voit une affiche publicitaire invitant à contracter un crédit à intérêt pour acheter un mouton de l’Aïd. Et pourquoi pas un braquage pour partir au hajj ?

Aïd au Maroc : des moutons à crédit

Vivalis propose également un crédit à 0 % pour les fonctionnaires du secteur public et des formules avec intérêts pour les salariés du secteur privé. A titre d’exemple, pour un crédit de 5000 DH, il faut compter 455 DH/mois sur une durée de 12 mois et 170 DH de frais de dossier, ce qui correspondrait à un taux d’intérêt autour de 9%.

Source : La Nouvelle Tribune [1]

Rappelons à toute fin utile qu’en islam le recours au crédit à intérêt (riba) est strictement et rigoureusement prohibé.