- Economie islamique - https://www.al-kanz.org -

Pas de rappel des Herta halal au porc pour les méprisables musulmans

Pas de retrait des Herta halal au porc pour les méprisables musulmans

La photo ci-dessus a été prise vendredi après-midi dans un hypermarché Auchan de la région parisienne. Cinq jours après la révélation d’un rapport d’analyses indiquant la présence de porc dans des Knacki Herta [1] prétendument halal, Neslé, propriétaire de la marque Herta, joue la montre et mise sur un tassement de l’affaire.

D’habitude, la société Nestlé est beaucoup plus respectueuse avec ses clients. Le 20 mai dernier, nous apprenions par voie de presse que le numéro 1 de l’agro-alimentaire avait décidé de rappeler trois produits de la marque Nescafé, ce suite à quelques plaintes de clients. Quelques plaintes seulement ont suffi à ce que ces produits soient rappelés. En revanche, les centaines d’appels reçus depuis lundi 17, date de publication du rapport d’analyses, n’ont eu pour seule réponse qu’un silence assourdissant.

Pas de retrait des Herta halal au porc pour les méprisables musulmans
Source : LeFigaro.fr [2]

Pourtant, rappeler des produits, Nestlé sait faire. En 2009, des petits pots pour bébés [3] de la marque NaturNes étaient rappelés. Un an plus tôt, c’était un autre produit NaturNes qui était rappelé [4]. Nous pourrions continuer longtemps comme ça. Rappeler un produit est une procédure classique à laquelle est rôdé Nestlé. Mais pourquoi dans ce cas-là, Nestlé, qui a eu la confirmation du laboratoire d’Eurofins qu’un produit prétendument halal et certifié, sans contrôle indépendant, par la SFCVH-mosquée de Paris contient du porc, ne rappelle pas les Knacki Herta “halal” ?

Nous avons interrogé un professionnel du secteur qui a une longue expérience des industriels et de la grande distribution. Selon lui, la lecture de ces derniers est simple : la colère des musulmans ne vaut rien. Le seul critère qui compte, ce sont les chiffres de vente. Ils sont par ailleurs confortés dans leur cynisme par certains certificateurs qui leur expliquent que, malgré tous ces appels au service consommateurs de Nestlé, tout cela sera sans effet. En clair, les industriels n’ont pas à s’inquiéter, les musulmans continueront à acheter du Herta, du Fleury Michon, du Zakia “Halal”, du Reghalal, etc., et tous ces produits certifiés par les mosquées de Paris et d’Evry, mais sans contrôleurs sur les sites de fabrication.

Pas de retrait des Herta halal au porc pour les méprisables musulmans

Tout cela est détestable. Chacun en conviendra. Mais, au fond, quand on sait qu’aucune instance réputée représentative (sic) des musulmans n’a réagi à cette affaire et que même les centaines (milliers ?) de musulmans qui ont pris leur téléphone pour appeler Herta attendent qu’autrui (qui ?) agisse pour eux, est-ce que les faits ne donnent pas raison à tous ces industriels qui certes crachent à la figure de millions de musulmans, mais sans que ces derniers ne réagissent vraiment. On aurait aimé voir se multiplier des initiatives en tout genre : rédaction, diffusion et distribution de tracts, campagne virale, sermons du vendredi, sensibilisation dans et par les mosquées, articles dans toute la blogosphère musulmane, appel en masse des magasins de la grande distribution pour leur demander de retirer ce produit, etc.

Ce que vous pouvez faire

1- Appeler Herta et demander pourquoi une semaine plus tard, on trouve toujours des Knacki “halal” potentiellement au porc dans la grande distribution : 01 60 53 11 00
2- Contacter UFC-Que Choisir en déclarant un litige sur leur site : UFC-Que Choisir [5]
3- Contacter la DGCCRF au 3939
4- Contacter la DDPP (direction départementale de la protection des populations) : DDPP [6]
5- Contacter la grande distribution et demander le retrait des produits halal potentiellement au porc :
Carrefour : 09 69 39 70 00 (et rappelez-vous que Carrefour a lancé sa gamme Carrefour haram halal
Auchan : 03 28 37 67 00
Casino : 0 800 13 30 16
E.Leclerc : 09 69 32 42 52
6- Contacter son député et le sensibiliser aux violations constantes du droit de la consommation qui minent le marché du halal

Pensez aussi et surtout à téléphoner à aux hypermarchés de votre ville. La grande distribution est extrêmement sensible à la satisfaction de sa clientèle. Les consommateurs musulmans ne sont pas des consommateurs de seconde zone. Mais à chacun d’entre nous de le faire savoir. Personne ne le fera à notre place. Si vous ne faites rien, il ne faudra pas vous plaindre par la suite.