- Economie islamique - https://www.al-kanz.org -

Comment le volailler Doux a conquis les pays musulmans

Lu sur le site du Monde diplomatique.

Dans les années 1970, la France entretient des relations commerciales privilégiées avec les pays arabes, particulièrement avec les producteurs d’hydrocarbures. Le premier choc pétrolier de 1973 fait du groupe l’un des grands acteurs du commerce international de la volaille et l’un des fleurons de l’agro-industrie française. L’Etat mise alors sur Doux pour réduire la facture pétrolière en mettant en place une sorte de plan « pétrole contre nourriture » avec les pays du Proche-Orient.

Depuis bientôt quarante ans, les musulmans, notamment ceux qui vivent en Arabie saoudite [1] et nombre de ceux qui ont accompli le hajj, consomment du poulet non halal estampillé halal. Scandaleux, mais toujours en vigueur.

Pour lire l’article dans son intégralité, cliquez sur le lien suivant : Quand les volailles donnent la chair de poule [2]