- Al-Kanz – Economie islamique en France et dans le monde - https://www.al-kanz.org -

Invocations en langue des signes

La différence entre celui qui invoque son Seigneur et celui qui ne L’invoque pas est de même nature que la différence entre un homme vivant et un homme décédé, nous rappelle un hadith, qui donne toute la mesure de l’importance du dhikhr, le rappel constant de Dieu.

La vidéo qui suit est de fait un immense cadeau fait aux sourds et aux malentendants, souvent oubliés. On y voit un homme signer les invocations du matin (et une seconde celles du soir [1]).

Rappelons à toute fin utile que 1) tous les vendredis, le sermon de la prière de jumu’a est traduit simultanément en langue des signes à la mosquée du Bourget [2] ; 2) l’association Donne-moi un signe, une association qui oeuvre pour faciliter aux sourds et aux malentendants l’accès aux sciences islamiques, a besoin d’un soutien financier. Ils ont très peu de moyens et manquent cruellement de traducteurs et de traductrices en langage des signes. N’hésitez donc pas à les soutenir avec un petit ou un grand don : http://donne-moi-un-signe.com [3].