- Economie islamique - https://www.al-kanz.org -

Salle de sport interdite aux juifs, aux sikhs, aux musulmans

A Vigneux-sur-Seine, les responsables d’une salle de sport ont décidé de mettre en place leurs propres lois en contradiction totale avec les lois de la République. Si vous êtes croyants et qu’il vous viendrait l’idée saugrenue de ne pas dissimuler tout ce qui pourrait laisser penser autrui que vous êtes de ceux qui, sainte horreur, pensent que Dieu existe, alors le sport, pour vous, dans cette salle ne sera tout simplement pas possible.

Salle de sport interdite aux juifs, aux sikhs, aux musulmans

Comme on peut le lire sur l’affiche, les responsables de cet établissement indiquent qu'”ils appliquent désormais la loi sur le respect de la laïcité” (sic). N’ont-ils rien compris ni à la loi ni à la laïcité – ce qui est très souvent le cas –, ou y a-t-il volonté manifeste de dévoyer ce principe pour mieux exclure ?

Les explications apportées pour justifier ce choix sont croquignolesques. Et fumeuses.

Cette loi interdit de porter les signes ostentatoires, visibles et portés dasn l’intention d’être vus, c’est-à-dire manifestant non plus l’appartenance à une religion une volonté politiuqe. Les articles interdits par cette loi incluent a priori le hijab musulman, la kippa juive, le turban sikh ou de grandes croix chrétiennes, tandis que les symboles discrets tels que les petites croix, les étoiles de David ou mains de Fatima (sic) sont permis.

On est tenté de conseiller à ces sportifs de se contenter de jouer à la balle et d’éviter de s’aventurer dans l’exégèse des textes de loi ; ce qu’ils devraient bientôt comprendre. Des avocats ont pris en charge ce cas. Un rappel à la loi devrait ramener les responsables de cet établissement dans les clous, à défaut de les ramener à la raison.

Via CCIF [1]