- Economie islamique - https://www.al-kanz.org -

Quand Soma pleure, Canal+ rit

L’humour noir a ses limites. Canal+ en fait l’expérience depuis hier sur Twitter après la parodie par les Guignols de l’info d’une chanson de Stromae, un chanteur belge à succès. La marionnette ironise sur le drame de Soma, cet accident dans une mine qui a coûté la vie à 292 mineurs (bilan provisoire) et qui a plongé la Turquie dans un deuil national. Les paroles ont été publiées sur Twitter par… les Guignols.

On notera que le ou les auteurs de cette parodie ont poussé le mauvais goût jusqu’à évoquer implicitement d’autres drames survenus en Turquie, en l’occurrence des effondrements d’immeubles à Istanbul et Ankara, la capitale : “A Istanbul y a tout qui croule, A Ankara c’est patatras”. 292 morts ne devaient pas suffire, il en fallait d’autres.

En Turquie, où un deuil national de trois jours a été décrété, la tristesse est immense. Comme on le voit sur l’image ci-dessous, des centaines de personnes ont participé à la prière funéraire (salat janaza). Face aux fidèles les cercueils des mineurs morts dans l’accident.

On comprend dès lors l’ampleur de la colère des internautes, qui sur Twitter exigent des excuses de la part de Canal+. L’indignation est telle que le hashtag #ExcuseDeCanalPlusPourSoma est resté plusieurs heures en tête des tendances sur le réseau social (trending topics).

guignols soma excuses

A cette parodie de Stromae s’ajoute un autre sketch, qui vraisemblablement ironisait sur le traitement médiatique entre ce drame et le festival de Cannes. Pour autant, là encore cet humour passe mal.

Une pétition tout juste lancée a déjà récolté près de 8 000 signatures.

soma petition pour excuses de canal plus

Sur Twitter, la colère monte.

Il faut dire que les images en provenance de Turquie ne prêtent ni à rire ni à sourire. Pas même à ironiser, selon de nombreux internautes.


Les autorités turques n’ont pas encore réagi. La France pourrait être amené à présenter des excuses et Canal+ a essuyé un bad buzz bien au-delà de la France. Un appel à des résiliations massives et au boycott du groupe français pourrait être très suivi un peu partout en Europe.

Les Guignols viennent de rendre là un bien mauvais service à Canal+ qui s’intéresse au marché du turc depuis plusieurs années.