- Al-Kanz – Economie islamique en France et dans le monde - https://www.al-kanz.org -

Chalghoumi, Fourest et Sfeir sur LCP : alertons le CSA sur un énième dérapage

conseil superieur de l'audiovisuel

Islamophobie [1]. Comme indiqué dans un article publié voilà quelques minutes, la Chaîne parlementaire (LCP) a diffusé – et rediffuse – un reportage à la gloire de Hassen Chalghoumi, dont les biais entretiennent une islamophobie déjà bien trop présente en France.

Lire – Hassen Chalghoumi, imam politique et médiatique qui ne représente que lui-même [2]

On nous dira qu’il n’y a là rien de nouveau sous le soleil. Très juste. Malgré tout, ce qui doit être nouveau, c’est la mobilisation de toutes celles et tous ceux, parmi les musulmans et bien au-delà, considèrent que la déontologie que l’on attend d’une chaîne comme LCP ne peut être foulée du pied comme c’est le cas avec ce documentaire et le débat (sic) qui le suit.

Caroline Fourest [3] a démontré jusqu’à la lie qu’il n’y a rien à attendre de sa conception très particulière du journalisme. A contrario, il demeure possible d’agir pour faire entendre sa voix auprès de la Chaîne parlementaire et du Conseil supérieur de l’audiovisuel.

Si Hassen Chalghoumi [4] ne représente personne – il serait du reste temps que des journalistes s’intéressent à la coquille vide que constitue la Conférence des imams de France présidée par l’obligé du maire de Drancy –, les musulmans de France ont une responsabilité : celle de ne pas faire entendre leur voix et leur désapprobation.

On ne peut pas d’un côté regretter que seul Hassen Chalghoumi et consorts soient entendus et de l’autre ne pas se faire soi-même entendre. Or aujourd’hui chacun a la possibilité de faire savoir son désaccord le plus simplement du monde : en envoyant un courriel à la rédaction d’un média. Voici donc les coordonnées de la Chaîne parlementaire.

LCP – Assemblée Nationale
106 rue de l’Université
75007 Paris – France
01 40 63 90 50
01 40 63 90 19
[email protected]

Vous pouvez aussi alerter le CSA (conseil supérieur de l’audiovisuel) sur le contenu d’un programme. Ne vous privez pas de cette possibilité. Il vous suffit simplement de vous rendre sur le site officiel du Conseil et de remplir un formulaire après avoir cliqué sur le lien suivant : Pour alerter le CSA sur un programme, remplissez le formulaire [5].

N’attendez pas que d’autres le fassent à votre place. Ne rien faire, c’est renforcer par défaut toutes ces voix qui n’ont de cesse de criminaliser les musulmans. Nous avons l’obligation a minima de faire entendre un autre son de cloche et de ne plus accepter que l’on parle à notre place. Sauf à vouloir être infantilisé et méprisé ad vitam æternam.

Les moins motivés, qui possèdent une télévision, peuvent en dernier recours se souvenir qu’ils paient une redevance. Payer cher pour se faire insulter, voilà une bonne raison pour user d’un outil à la disposition des téléspectateurs, non ?