- Economie islamique - https://www.al-kanz.org -

Islamophobie en série : des lardons à Valls

Incendie Mosquée Muret
via CCIF [1]

Après l’attentat de Nice et l’assassinat du prêtre Jacques Hamel à Saint-Etienne-du-Rouvray, près de Rouen, les actes islamophobes se multiplient. Contre des mosquées et des personnes.

A Muret, près de Toulouse, une mosquée en construction a subi d’importants dégâts suite à un incendie criminel.

Lire – Incendie criminel d’une mosquée à Muret, près de Toulouse [2]

A Tomblaine, près de Nancy, un charcutier a déposé des lardons dans la boîte aux lettres de la mosquée en représailles (sic) à l’assassinat de Jacques Hamel. Jugé en comparution immédiate, l’individu a écopé d’une peine de six mois de prison avec sursis.

Lire – Communiqué de presse de la mosquée de Tomblaine [3]


A Bagnolet
, en région parisienne, dans la nuit de mardi 26 à mercredi 27 juillet, une croix gammée ainsi que des insultes islamophobes ont été inscrites sur les murs de la mosquée.

A Bethune, dans le Nord-Pas-de-Calais-Picardie, une tête de porc a été retrouvée, mercredi 27 juillet, fixée sur l’une des parois du chantier de la mosquée.

A Barantin, près de Rouen, un grand-père de 70 ans a été agressé physiquement par un individu qui lui a indiqué en outre vouloir l’égorger. Hospitalisé, le septuagénaire qui souffre d’une traumatisme crânien s’est vu prescrire trois jours d’incapacité totale de travail.

A Ghisonaccia, en Haute-Corse, des inscriptions racistes ont été découvertes sur les murs d’une salle de prière et d’une boucherie halal attenante.

Lire – Un lieu de culte musulman dégradé en Corse par des tags racistes [4]

Sur Twitter, une jeune femme voilée raconte comment, la semaine dernière, elle s’est vu refuser la vente d’une bouteille d’eau parce qu’elle porte le voile.

Lire – Cette femme n’a pas pu acheter une bouteille d’eau parce qu’elle était voilée [6]

Enfin, hier dans le Journal du Dimanche, Manuel Valls, Premier ministre irresponsable, a menacé explicitement les musulmans. En ces termes : « Si l’islam n’aide pas la République à combattre ceux qui remettent en cause les libertés publiques, il sera de plus en plus dur pour la République de garantir le libre exercice du culte. »

Alors qu’il lui est demandé de lutter efficacement contre les terroristes, l’ex-petit maire de banlieue s’en prend aux musulmans en alimentant les amalgames. Cette énième sortie est opportuniste et banale. Manuel Valls déteste les musulmans, particulièrement ceux qui sont pratiquants. Rappelons qu’il est celui qui osa affirmer que “le voile doit rester pour la République un combat essentiel”.

Pour lutter contre l’islamophobie, soutenez et adhérer au collectif contre l’islamophobie en France : http://www.islamophobie.net/adherez [1].