Rajab : vous a-t-on dit que nous sommes en plein mois sacré ?

Par Al-Kanz

Nous sommes depuis plus d’une semaine au mois de rajab 1439, mois sacré. Le saviez-vous ?

astrolabe
Astrolabe arabe © Evan Bench

Avant d’en venir au sujet qui nous occupe, commençons par rappeler les noms des douze mois de l’année islamique, et donc du calendrier musulman.

1- Muharram | 2- Safar | 3- Rabia al awal | 4- Rabia ath-thani | 5- Joumada al oula | 6- Joumada ath-thania | 7- Rajab | 8- Chaabane | 9- Ramadan | 10- Chawwal | 11- Dhul qi’da | 12- Dhul hidja

Un calendrier méconnu, même parmi les musulmans

Tout le monde est capable, dès l’âge de sept ou huit ans, de décliner sans se tromper les noms des douze mois du calendrier grégorien (janvier, février, mars, avril, mai, juin, juillet, août, septembre, octobre, novembre, décembre). Chez les non-musulmans comme chez les musulmans. Pour ces dernier, on ne peut malheureusement pas en dire autant des douze mois du calendrier hégirien, le calendrier islamique.

C’est là une aberration qui mène à d’autres aberrations plus graves lorsqu’on tient à observer au mieux les principes et obligations islamiques : la vie du croyant est rythmée par les mois lunaires. Citons un seul exemple : le calcul et paiement de la zakat al-mal (impôt social purificateur).

Calculer son montant nécessite de se référer à l’année lunaire et non à l’année solaire. Il n’est ainsi pas rare que des musulmans calculent leur zakat de janvier à janvier ! Ce qui non seulement fausse tout et qui n’a aucun sens, mais encore, conséquence directe, amène le croyant à une pratique erronée de ce pilier islamique.

Quatre mois sacrés en islam, pas ramadan

Ne pas connaître les mois musulmans, c’est se déconnecter d’un référentiel à la fois historique et religieux. C’est en outre manquer d’accueillir chaque mois selon son importance. Ramadan se prépare, notamment quand arrive chaabane. Chawwal prolonge le jeûne de ramadan avec les six jours de jeûne surérogatoires vivement recommandés. Dhul hija célèbre le pèlerinage. Le jour de haute importance Achoura a lieu au mois de muharram, premier mois de l’année musulmane. Ou pour finir citons les trois jours blancs, 13e, 14e et 15e jour de chaque mois, pendant lesquels il est fortement recommandé de jeûner.

Combien de musulmans savent par exemple que nous sommes depuis plus d’une semaine au mois de rajab ? Rajab, mois sacré en islam, avec trois autres mois : muharram, dhoul-qaada, dhoul-hijja, respectivement 1er, 11e et 12e mois du calendrier musulman.

Dans un hadith rapporté par les savants Al-Boukhari et Mouslim (que Dieu leur fasse miséricorde), le Prophète (paix et bénédiction sur lui) dans un hadith nous dit en substance : « Le temps a repris son cours tel qu’il était quand Allah créa les cieux et la terre : l’année compte douze mois dont quatre mois sacrées ; les trois se succèdent et ont pour nom dhul qi’da, dhul hidja et muharram et le quatrième rajab intercalé entre jumada et chaabane”.

Qui a été informé dans sa mosquée que nous sommes dans un mois sacré ? Quelle mosquée affiche clairement et ostensiblement tout au long de l’année le mois en cours ? Quelle mosquée offre à ses fidèles la possibilité soit de découvrir dans quel mois nous sommes soit de ne pas l’oublier ? Quelle mosquée se soucie de l’instruction élémentaire de ses fidèles ?

Si vous fréquentez une mosquée qui s’acquitte de cette obligation, vous a-t-on expliqués ce qu’implique un mois sacré dans la vie du croyant ? Y a-t-il des adorations particulières à observer ? Faut-il par exemple jeûner ? Ou au contraire est-il interdit de jeûner ? Que faire pendant le mois de rajab ou au contraire quelles innovations éviter ?

“Vous a-t-on dit que nous sommes en plein mois sacré, au mois de rajab ?”

Bref, vous a-t-on dit que nous sommes en plein mois sacré, au mois de rajab ? Savez-vous ce que cela implique dans votre pratique personnelle ? Si la réponse à toute ou partie de ces questions est non, il est grand temps d’en discuter avec les responsables et l’imam de votre mosquée. Tout comme il est prioritaire que la transmission du savoir islamique ne se réduise pas à des khutba (sermon du vendredi) à rallonge. Il est par exemple très simple d’afficher en début de chaque mois le nom du mois, avant les trois jours blancs un rappel pour jeûner, à la fin de chaque mois un autre rappel cette fois pour observer la lune.

Last but not least, retenons que le mois de ramadan, qui devrait débuter cette année aux alentours du 16 mai, soit dans moins de sept semaines, n’est pas un mois sacré, mais un mois béni.



Soutenez Al-Kanz, téléchargez l'application sur votre smartphone.

Téléchargez l'application Al-Kanz dans l'Apple store Téléchargez l'application Al-Kanz pour Android

Vos réactions (1 commentaires)

  1. Segnol hamid    

    Très important a savoir

    1

Écrivez votre commentaire

Indiquez une adresse de messagerie existante. Elle ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 caractères sur les 1 000 autorisés

FERMER
CLOSE